Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma naïveté ne va pas jusque là, enfin je crois.

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 239 lectures | ratingStar_277105_1ratingStar_277105_2ratingStar_277105_3ratingStar_277105_4
Bien sûr que non : je ne crois pas que le seul fait d'aborder cette question de la cruauté envers les animaux suffira à résoudre le problème. Ma naïveté ne va pas jusque là, enfin je crois. Je pense qu'il faut envisager spécifiquement la cruauté envers les animaux dans les établissements scolaires : aussi surprenant que cela puisse vous paraître, nombre de nos concitoyens ne leur appliquent pas les mêmes règles morales qu'aux humains s'agissant de cruauté. Et ce pas uniquement dans les régions de "tradition" tauromachique. Je pense qu'il faut dire explicitement aux enfants que les animaux sont des êtres sensibles, qui ressentent des émotions, de douleur, de la peur. Les enseignants doivent faire passer l'information et permettre l'expressions des élèves sur ces questions. La condition animale est un fait de société, fondamentale dans notre histoire, notre mode de vie, notre économie et l'Education nationale évite d'en parler, ce n'est pas au programme. De même qu'il n'y a même pas un secrétaire d'Etat en charge de cette question. En ce jour de rentrée scolaire, je voudrais que cette lacune soit comblée, que ce soit dans les programmes officiels ou dans les classes hors programme.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


277105
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages