Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon avis sur "Ecole une fabrique de crétins"

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 394 lectures | ratingStar_110097_1ratingStar_110097_2ratingStar_110097_3ratingStar_110097_4

Une précision : j'habite Nîmes - nul n'est parfait &ndash ; et je lis régulièrement un hebdomadaire local, La Gazette de Nîmes. Son numéro 329 consacre trois pages au livre de J.-P. B. Sous le titre : "Ecole : une fabrique de crétins ? " J'y ai appris, notamment, que J.-P. B., il y a quelques années, avait souhaité occuper un poste d'enseignant à l'IUFM de Montpellier. Bizarre, bizarre ! Serait - ce une version actuelle de la fable "Le Renard et les Raisins" Mais alors qui et où sont les goujats pourrait se demander le fabuliste ?

J'y ai aussi appris que l'un des enfants de J.-P. B. Avait une "instit' à l'ancienne". Soit J.-P. B. Est particulièrement chanceux, soit il n'y a peut-être pas autant de "nouveaux pédagogues", c'est à dire de fossoyeurs de l'école selon Saint Jean-Paul, qu'il veut bien le laisser entendre tout au long de son livre. Ce qui ne veut pas dire que les instituteurs de 2005 sont forcément et majoritairement des admirateurs inconditionnels de méthodes d'un autre âge. Mais c'est une autre histoire.

La fabrique du crétin est un livre vite écrit. Il est question, dans ce document &ndash ; p21 - publié en 2005, de la CEE (Communauté Economique Européenne) dûment remplacée par l'UE (Union Européenne) il n'y a jamais qu'une bonne dizaine d'années, depuis 1993 exactement. L'élève Brighelli gagnerait à effectuer un stage dans la filière ES (Economique et Social) qu'il honore de cette appréciation : "le choix des médiocres universels" Un livre vite écrit, vite lu et à oublier encore plus vite.

Une dernière chose : dans un entretien étonnamment complaisant consacré à ce"phénomène" par une journaliste de France 2, le 8 septembre 2005, J.-P. B. Se laisse aller à dire qu'au temps du bon vieux temps, avant quoi, quand la transmission était assurée " On était content, on disait à son gosse quand il rentrait de l'école : Qu'est-ce que tu as appris aujourd'hui ? [ ] Eh bien quand vous le leur demandez actuellement, ils vous regardent avec cet &oelig ; il vide qui est l'objectif final des pédagogues modernes et ils vous disent : Rien. Et d'ailleurs c'est vrai, ils n'ont rien appris."

J'ai le regret de vous dire, Monsieur le professeur probablement à l'ancienne, que vous ayant lu, et plutôt attentivement, je n'ai pas appris grand-chose, sinon que la CEE existait toujours. C'est une sacrée performance dont je ne saurai jamais assez vous remercier.

Jean-Marie Blanc Instituteur, docteur en Sciences de l'éducation.

http://education.devenir.free.fr/D[...]ghelli.pdf
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


110097
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages