Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon expérience d'interne.

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 04/07/11 | Mis en ligne le 15/04/12
Mail  
| 444 lectures | ratingStar_241863_1ratingStar_241863_2ratingStar_241863_3ratingStar_241863_4
Hey ! Donc j'aimerai partager mon expérience, au sujet de mon année de 2nde, passé en internat. Avant de venir, j'étais venu discuter de mes peurs au sujet de l'internat, justement. Beaucoup de filles m'ont répondu "ouaiiiiis c'est genial, trop de delirssss" Oui, l'internat, ça peut être ça, mais ça peut aussi être autre chose, UNE ANNEE PIRE QUE MERDIQUE. Dans ma chambre il y avait : une fille très lunatique, Ma meilleure amie, une fille très discrète et pour finir une autre, avec des gros problèmes. De chantage affectif. Vous devez savoir que vous serrez 24/24 avec ces filles : => Pas d'intimité, beaucoup de prise de tête. Je me suis fâché très fort avec ma meilleure. Amie, que j'ai failli perde, expérience horrible. Aujourd'hui, on s'est réconciliée et tout va. Bien, mais j'ai entendue des choses horribles que j'aurai préférer ne jamais entendre. => Dites ADIEU a votre confort personnel, et dite bonjours aux douches "de camping " et. Une queue pour TOUT ce que vous voudrez faire. Pour en revenir a ces filles… Celle avec de gros problèmes lunatique pouvait être adorable comme très cruel, on ne. Savait jamais sur quel pied danser, en gros, beaucoup de larmes. Avec l'internat, il faut. Avoir les nerfs solides, et ne pas être fragile. Et puis l'autre, avec son chantage affectif, m'a pourrie l'année, me poussai a bout, me. Montrait a quel point j'étais inferieure, m'en foutais plein la gueule, n'avais aucune limite, Aucun scrupule et n'avais JAMAIS SES AFFAIRES. Son excuse ? "Naaaan mais attend, j'vais pas acheter un sèche cheveux non plus ! " , Sa phrase favorite quand on essayaient de discuter de son comportement ? "ouiiii nan mais je suis comme je suis, c'est pas maintenant que je vais changer !!! " . Et puis l'autre partie du temps c'était : "chérie je t'aime plus que tout, tu le sais, ça ? I love you forever… tu me prête ton sèche cheveux ? " Elle était manipulatrice, j'avais jamais rencontré LE DIABLE EN PERSONNE. Bref, j'ai coupé les ponts. Je ne veux plus jamais entendre parler d'elle. Ma famille me manquai, c'était horrible, j'étais tellement mal que je ne voulais même plus sortir. De chez moi, je voulais plus quitter ma maison, et chaque départ le lundi me brisai le coeur, J'appelai ma mère presque tout les soirs en pleurant, ma mère qui ne voulais pas comprendre. Et puis je n'ai pas parler des petites "précieuses" de la chambre d'à côté, de vrai petites. Snobes, bourrées de frique, qui rajoutaient un "euuuuuuh OUAIS. "a la fin de mes phrases. De plus, comme on n'avait pas le droit de sortir, j'ai pas mal grossis, et comme les femmes ne. Ménages ne faisaient pas leur job', la chambre était DEGEULASSE ! Bref je ne dis pas qu'il n'y a pas de bons cotés a être interne, mais il y en a eu trop de mauvais pour. Que je reste. Merci d'avoir lu. Partagez les votres, je ne suis pas venue pour faire peur aux filles, mais pour leur dire que tout n'est. Pas toujours rose. Et puis ça m'a fais vraiment du bien d'en parler…
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


241863
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages