Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Nuisances de voisinage

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 07/02/10 | Mis en ligne le 30/04/12
Mail  
| 405 lectures | ratingStar_248902_1ratingStar_248902_2ratingStar_248902_3ratingStar_248902_4
Bonsoir, Cela fait 24ans que nous habitons un petit village dans le sud. Il y a quelques années la municipalité a racheté un terrain pour y installer un terrain de sport scolaire (l'école primaire étant déjà construite à côté) , il y a 7 habitations autour de ce dernier dont 2 habités à l'année (nous et nos voisins). La municipalité qui était avant nous avait dit horaire scolaire : 9h 12h, 14h 17h, jusque là pas trop de problème. C'était supportable, il y avait du respect pour les riverains. L'équipe municipale ayant changée, les règles aussi, sans tenir compte du voisinage. Plus de respect pour les riverains, chaque fois qu'une classe vient sur ce terrain, ce ne sont que des cris et des hurlements. Nous sommes allés voir le maire qui nous répond : ce ne sont que des enfants. Il faut dire qu'il n'y a qu'un grillage qui nous sépare de ce terrain c'est comme si les enfants étaient sur mon terrain et en plus les instituteurs les font hurler, jouer au foot, ce lieu n'est pas prévu pour, ce n'est pas un stade. Je reçois les ballons sur mon terrain, entre 13h et 14h (les enfants jouent aussi au foot, donc hurlements et cris, pourtant il y a une cour de recréation dans l'école puisqu'avant les enfants entre 13h et 14 h y retournaient après avoir mangé à la cantine) de nouveau pareil. Plus nous allons nous plaindre du bruit, plus la mairie en fait faire et maintenant il y a aussi le centre aéré pendant les vacances. Nous avons fait intervenir l'adjoint qui s'occupait de la jeunesse et du sport, il est venu chez nous (mon voisin était présent) , pour comprendre notre problème, et m'a dit je vais faire mon possible pour que vous soyez tranquilles au moins entre 13h et 14h, déjà ce ne serait pas mal. Mais le maire pour d'autres raisons aussi a démissionné de ses fonctions. Nous avons fait appel à la police municipale pour constater les nuisances sonores, le lendemain le bruit a été pire. Nous avons fait intervenir un médiateur, c'est de plus en plus invivable, nous sommes obligés de partir des journées entières, ne pouvant inviter personne, je ne peux même pas garder ma petite fille dans mon jardin, nous ne pouvons pas en profiter, nous payons quand même nos impôts locaux et nous ne profitons pas de notre maison ni de notre jardin, nous sommes à la retraite. Notre santé se détériore, nous ne savons plus que faire si nous pouvions avoir de l'aide pour essayer d'aller plus loin, je vous en remercie d'avance.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


248902
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages