Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Première rentrée scolaire pas facile

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 371 lectures | ratingStar_95805_1ratingStar_95805_2ratingStar_95805_3ratingStar_95805_4

Mon fils vient d'avoir 3 ans en octobre donc il est un des plus petits de la classe. (Ici à Madrid les enfants doivent accomplir trois ans dans l'année pour pouvoir commencer la pré-maternelle.) Je commençais à me décourager car tous les jours, je ne recevais que des critiques de la part de la maîtresse ; il n'écoute pas, il ne veut pas se mettre le tablier, il s'accroche à moi à la récré, il ne veut pas dormir la sieste, il ne joue pas avec ses camarades… Ainsi de suite… Après le deuxième jour elle me demandait s'il serait possible de la faire manger à la maison car il ne voulait pas manger !!!!!

Ce qui m'a le plus choqué c'est qu'après la deuxième journée de classe elle me dit : '' je crois qu'il y a un problème de langue, je ne suis pas sûre qu'il comprenne bien l'espagnol… (Je suis québécoise d'origine espagnole et je parle l'espagnol à mon fils depuis sa naissance !!! ). Le jour suivant elle me dit NON NON finalement je vois qu'il me comprend très bien ; est-ce qu'il est déja allé en garderie auparavant ? Je lui répond que non et elle me dit AH !! Je comprend maintenant !!!

(Elle en est venue à me faire douter de mes propres choix : ai-je bien fait de lui parler ma langue maternelle ? Ai-je pris la bonne décision de laisser le travail pour rester avec lui et sa petite soeur ? ).

Un jour elle me dit qu'elle aimerait qu'il voit la psychologue de l'école… Je lui dis qu'il n'y a aucun inconvénient mais qu'il serait bien qu'elle ait un entretien avec moi pour qu'elle connaisse un peu plus le ''backround de l'enfant'' (IL VIENT DE DÉMÉNAGER À ; MADRID IL Y A QUATRE MOIS… ce sont de gros changements dans sa vie, à la maison nous parlons trois langues…).

Finalement après un mois d'école, nous nous sommes rencontrées et elle avait beaucoup de choses positives à me dire sur mon fils et cela m'a fait beaucoop de bien car à la longue ces commentaires ont finit par me blesser… et j'en étais rendu à me demander si je le sortai de l'école et attendre l'année suivante pour le ré-inscrire (comme au Canada ou l'on commence à quatre ans.).

Finalement les professeurs aimeraient que les enfants soient des petits anges mais ce n'est pas la réalité !!! Après un certain temps elle a finit par connaître davantage mon fils et elle sait maintenant comment s'y prendre avec lui… Elle a même finit par me dire qu'il est très intelligent…

Voilà tout cela pour vous dire que la première rentrée scolaire n'est pas toujours facile mais le temps en général règle pas mal les choses !!!
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


95805
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages