Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Problèmes avec ma fille de 11 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 11/04/11 | Mis en ligne le 11/05/12
Mail  
| 440 lectures | ratingStar_253765_1ratingStar_253765_2ratingStar_253765_3ratingStar_253765_4
Bonjour à tous. Je ne savais pas bien où poster mais j'avais besoin de poster alors me voici. Je me sens complètement démunie vis-à-vis de ma fille de 11 ans. Jusqu'alors bonne élève elle a récolté 5 zéros pour travaux non faits au 2ème trimestre. J'ai appris les 1ers lors de la réunion parents-profs, et le choc a été violent. 1ère mise à plat ce jour-là : un problème d'organisation évident, elle ne prend pas le temps de noter ses devoirs, met des feuilles dans son cartable sans les ranger, les perd, oublie. Je lui dis que je tombe de haut, surtout surtout qu'elle ne m'en a rien dit, et insiste sur la nécessité à l'avenir non seulement de faire attention mais aussi de m'informer du moindre problème le cas échéant, l'importance de la confiance etc… Relevé de notes peu après, 2 nouveaux zéros pour devoirs oubliés. Les bras m'en tombent. Elle pleure, je devine qu'elle a peur de décevoir ses parents et qu'elle pratique la méthode du "si j'en parle pas ça disparaît". Nouvelle mise à plat avec cette fois prise en main très sérieuse. Classement obligatoire tous les jours, vérification des cours, rattrapage des leçons zappées plusieurs semaines. Je sens que ça lui pèse mais faut pas déconner non plus !!! Le but : lui apprendre à apprendre pour qu'elle puisse à terme gérer seule. Son père de son côté (nous sommes séparés depuis 2003 et elle est en résidence alternée) a prôné la compréhension quand je l'ai informé des zéros mais curieusement lui a passé un savon de tous les diables une fois avec elle, avec toute une liste de sanctions (dont "je ne t'aiderai plus pour tes devoirs", ce qui me semble très intelligent…). Je serre les dents et tiens bon malgré les déceptions que je prends comme des échecs : encore des feuilles baladeuses, dans le cartable mais aussi chez son père. Aujourd'hui je reçois un 2ème rappel de la cantine. Surprise, je lui ai pourtant donné le chèque jeudi matin ! Je les appelle, non elle n'a pas déposé le chèque. Je leur demande si les élèves savent quand le compte n'est plus approvisionné et on me répond que oui bien sûr, car la carte ne passe plus et qu'il faut les inscrire manuellement dans un cahier. Ce qui est son cas depuis fin mars. Or elle m'a soutenu la semaine dernière qu'elle ne savait pas et ne pouvait pas savoir quand le compte était à sec !!! Donc ok elle oublie et c'est problématique, cela a des conséquences importantes pour elle et ses parents également (menace d'huissier tout de même, même si je suppose qu'ils ne l'enverraient pas tout de suite). Mais ça se travaille, et je pense que ça prend du temps. Mais elle me ment !!! Et là je ne peux pas supporter, pas après les 2 mises à plat que nous avons faites. Ajoutons à ça le fait qu'elle s'est arraché les cils il y a quelques années suite à des angoisses que nous n'avons jamais réellement pu déterminer (elle se braquait dès qu'on lui demandait ce qui se passait et pleurait qu'elle ne voulait pas en parler) , et que ces symptômes ont repris il y a quelques mois. Évidemment selon elle tout va bien et elle n'a pas de problème particulier. Mais cette fois j'ai dit "halte-là : s'arracher les cils n'est pas signe que tout va bien. Que tu ne veuilles pas ou ne puisses pas nous en parler c'est une chose. Mais il faut que tu en parles à quelqu'un qui puisse t'aider." Elle voit donc une psy depuis peu (ma psy d'ailleurs, qui est vraiment très bien à tous niveaux) , une fois tous les 15 jours seulement (résidence alternée oblige). Ce nouveau mensonge est un gros coup pour moi. Je ne sais plus quoi faire, ni comment faire passer le message. Alors je vais la punir et la priver d'ordinateur quelque temps histoire de marquer le coup, mais j'avoue que je suis pessimiste car je crois que si les choses avaient pu se régler facilement ce serait déjà fait. Et aussi, bien qu'elle soit tête en l'air naturellement, je trouve que les choses ont franchi un cap inquiétant. Des conseils ? Des avis ? Merci d'avance, c'est bien difficile de gérer ce genre de situation seule.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


253765
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages