Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Rmi couple ?

Témoignage d'internaute trouvé sur droit-finances-commentcamarche
Mail  
| 319 lectures | ratingStar_269514_1ratingStar_269514_2ratingStar_269514_3ratingStar_269514_4
Bonjour , L'assistante sociale, non seulement, aide pour examiner la établir les dossiers, etc, mais si elle a laissé établir et adressé les dossiers, elle est aussi en mesure (parce que plus à jour des dispositions, mais très démunie aussi dans des situations un peu particulières ! ) , de répondre plus précisément à ces questions : pourrons-nous ? Y aurons-nous droit, etc … S'il n'y a pas droit à l'allocation logement, par exemple, elle ne vous fera pas remplir ce dossier inutilement ! Pour le rattachement fiscal, ce sont des calculs d'apothicaire qu'il vous faut faire : vous rattachez votre enfant, sa compagne ou son épouse, leur enfant … cela vous donne droit à des parts pour charge de famille, mais leurs revenus s'ajouteront aux vôtres. Au final, quel serait le montant de votre imposition, pour chaque "foyer fiscal", rassemblé ou distinct ? Le Fisc offre légalement cette possibilité, du moment que les "foyers" fiscaux soient bien déterminés, on ne va pas les bouder ! Comme les dispositions fiscales changent par contre chaque année, basez-vous, si vous l'avez encore, sur la méthode de calcul de la notice de 2007, qui ne proposait rien de particulier ni d'exceptionnel, car, pour 2008, il y a "crédit exceptionnel d'impôt gouvernemental", ce qui fausserait les résultats pour l'année prochaine, car quelque chose d'exceptionnel n'a lieu qu'une fois ? Chacun a sa situation propre, fiscalement, est-ce mieux ou pas, y-a-il, après, d'autres enfants à aider, etc, cela dépend de chacun … Personnellement, j'ai rattaché mon aîné tant qu'il travaillait, de ci, de là, en intérim, donc assez peu de revenus, bien qu'il soit toujours à la maison ! L'année où il a travaillé beaucoup avec donc un salaire important, qui allait me faire dépasser le "plafond", à divers niveaux, notamment bourses scolaires, surtout et rentrée scolaire, aussi, malgré les parts, nous avons stoppé le rattachement, bien que toujours habitant à la maison. Il y a donc eu déclaration séparée, j'ai "perdu" sa part, mais suis restée dans une imposition normale, par contre, lui a touché sa 1ère prime pour l' emploi ! Sur le site "impôts. Gouv. Fr", comme il est indiqué sur toutes les notices, vous pouvez procéder à des simulations, et connaître à peu près les résultats … Pour l'avoir fait et exercé, en dehors de prendre chiffres et calculette, sur des dispositions données, et n'ayant Internet que depuis un an, et " quelques heures de vol", comme on dit, mais constaté sur la "facture finale", il est plus favorable, pour les parents et pour les enfants, de procéder au rattachement, tant que nos enfants ne sont pas eux-même indépendants, d'un revenu égal au SMIC … Le "rattachement", c'est un simple écrit, avec nom et adresse, de l'enfant concerné, déclarant qu'il demande à être "rattaché" à votre foyer fiscal . 4 lignes suffisent ! Voilà deux jeunes gens, qui ont (décidés ou été influencés par X choses) , ne comptez pas sur moi pour savoir comment les aider, l' Etat se désengage de la même façon sur les parents de l'entretien des enfants, qu'il se désengage sur les enfants, déja près de la retraite eux-mêmes, de l'entretien de leurs vieux parents … qui ont besoin d'une prise en charge en "Maison Médicalisée", il faut même que chacun produise ses avoirs retraite, ses livrets d'épargne … pour savoir qui et combien va devoir assurer les soins de ses vieux parents … ! L'espoir, le bonheur, une " libération " de tout un contexte social, cela a fait évoluer, petit à petit, beaucoup de "petites" choses … l'amour, la solidarité, la compréhension va devoir prendre le dessus, et notre génération intelligente mais pas forcément au courant donc attentive, il nous faut désormais veiller à nos enfants, à nos parents, sous prétexte que nous avons, c'est une réalité économique, bénéficié des " 30 glorieuses ", puisque nos parents, et nous-mêmes, en ont bénéficié et qu'une génération, c'est encore, au XXIème siècle, 20 ans ! Donc nous devons tout à tout le monde, et être responsables à la fois de nos vieux parents et de nos jeunes enfants … Bref, il faut calculer, dans mon cas, cela a été profitable pour la famille ; une année, ce ne l'était plus pour la famille, mais pour l'un des enfants … Il me semble, et encore, car je l'entends un peu trop, à force : "Elle", quand elle fait les papiers, elle les fait pas pour de rire ! " -------------------------------------------------------------------------------------------------                                …  3 zygomatiques suffisent pour sourire …                                 même au plus bas, on devrait bien y arriver 
  Lire la suite de la discussion sur droit-finances.commentcamarche.net


269514
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages