Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

sécurité à l'école

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 442 lectures | ratingStar_45761_1ratingStar_45761_2ratingStar_45761_3ratingStar_45761_4

 

Je vais te citer un cas concrêt. Dans l'école où je suis arrivé, on m'a mis au premier étage. Or, les fenêtres s'ouvrent totalement et il n'existe pas de barrière de sécurité. Ma classe est orientée de telle sorte que le soleil donne dès 9h et jusqu'en début d'après-midi. L'été, c'est intenable et je n'ai pas d'autre solution que d'ouvrir les fenêtres.

Pour me "couvrir", j'ai demandé à ce que soit ajouté dans le règlement de l'école qu'il était interdit d'ouvrir les fenêtres sans l'accord du maître et sa présence et qu'il était interdit en toute circonstance de se pencher à la fenêtre. Ce règlement intérieur est signé par chaque élève et leurs parents.

Nous demandons chaque année que la mairie effectue des travaux pour sécuriser les salles du premier étage, mais la réponse est la suivante : "c'est aux normes".

Je suis amené régulièrement à tourner le dos à la classe pour écrire au tableau. Maintenant, supposons, qu'au lieu d'avoir une classe calme, j'ai une classe agitée… Devrais-je être tenu pour responsable d'un accident si deux gamins faisant les idiots à côté de la fenêtre finissaient par tomber, alors que je l'ai interdit ? Dois-je me limiter à dicter l'intégralité de ce que je dis pour avoir en permanence un oeil sur les élèves ?

Je suis responsable de mes élèves et c'est d'ailleurs cette responsabilité qui m'intéresse dans ce métier, mais dans certaines conditions, je me vois mal assumer une responsabilité pour une problème contre lequel je ne peux rien.  

Je reste objectif et je dois dire que dans les cas que tu (j'utilise le tutoiement généralement sur tous les forums, il ne s'agit pas d'une familiarité de ma part) as cités, ce qui s'est passé semble anormal. J'insiste sur le "semble", car je n'ai pas écouté l'intégralité du procès et parfois, on assiste à des raccourcis douteux dans les gros titres des journaux.

Maintenant, le problème est hélas un problème de société qui ne touche pas seulement les enseignants. Parce que très facilement, certaines personnes coupables de gestes qui relèvent de la pure inconscience veulent trouver d'autres coupables qu'eux-m^mes, les petites communes ont de plus en plus de mal à trouver un maire, parce que personne ne veut être tenu pour responsable d'un accident sur un stade de foot ou autre…

Je citerai un exemple bien triste qui montre à quel point les adultes perdent aussi le sens de leurs responsabilités…

Il y a quelques années, en cherchant à prendre son train alors qu'il était en retard, un ado s'est électrocuté en sautant par-dessus une barrière. Réaction du père : "Il faudrait que l'école fasse des mises en garde sur l'électricité" !!!!!

Outre le fait que c'est déjà le cas, j'ai le souvenir d'avoir toujours vu d'énormes panneaux "danger de mort" aux abords des lignes…
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


45761
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages