Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Soutien scolaire

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 280 lectures | ratingStar_85371_1ratingStar_85371_2ratingStar_85371_3ratingStar_85371_4

Le truc c'est que le soutien pour être efficace doit être personnalisé, il faut très peu d'élèves à la fois, moi je peux en prendre pas mal car je suis en salle info, donc j'en mets sur ordi en autonomie pendant que j'aide 3 élèves maxi à la fois, et je peux répondre aux questions ponctuelles des élèves sir ordi, mais c'est une situation particulière, et je te comprends mais effectivement, l'éducation nationale a des moyens parfois mal utilisés, et notamment de moins en moins de moyens en personnel qualifié, de plus en plus les remplaçants sont des contractuels ou des vacataires et pas des titulaires remplçants, etc… donc oui, la situation de l'éducation nationale est bien triste, il faut essayer de travailler AVEC les enseignants.

Prenez conscience que les profs sont eux aussi victimes de ce systême : on ne leur donne pas les moyens de faire correctement leur travail, d'aider TOUS leurs élèves individuellement, les premières victimes sont les enfants mais les profs aussi aimeraient de meilleures conditions de travail, dans ce genre de cas ils devraient être vos alliés !

Maintenant, personnellement, je n'approuve les cours de soutien que pour la qualité relationnelle qu'elle permet d'établir entre l'enseignant et ses élèves, mon but lorsque je convoque des élèves est d'établir le contact, d'essayer de les remotiver, de faire en sorte qu'ensuite, en classe entière, ils écouteront et s'intéresseront à ce qu'on fait !

Mais un enfant qui n'aime déjà pas trop l'école, lui faire subir des heures de cours en plus je ne sais pas si c'est la bonne solution, bien sûr que le soutien peut aider, mais surtout si l'ENFANT (et non pas les parents) en est demandeur, sinon c'est parfois beaucoup d'énergie et d'argent dépensé par les parents (quand ils en ont les moyens) pour des résultats très décevants.

Donc mon conseil est de ne pas lacher, de demander conseil aux profs, pas leur demander ce qu'ils ne peuvent pas faire, comme offrir du soutien à ton fils, ce dont ils n'ont apparemment pas les moyens, mais demander conseil aux profs sur ce qu'ils te conseillent de faire sachant que toi non plus tu n'as pas les moyens de lui payer des cours !

Pour moi l'essentiel c'est que l'enfant dorme suffisamment pour pouvoir être frais et dispo en classe, qu'il lise chaque soir avant de dormir pour avoir une bonne qualité de sommeil et se familiariser avec le langage écrit (ce qu'on croit acquis en 6è mais qui l'est très rarement et qui doit être entretenu tout au long de sa vie, moi-même si je ne lis plus pendant quelques temps, je sens que je "perds" de l'aisance ! ).

Avoir des activités extérieures en nombre raisonnable, il ne faut aps que le foot empiète sur le travail scolaire mais il est important d'avoir une vie en dehors de l'école SURTOUT si on est en échec (ou semi-échec) à l'école, il faut avoir un hobby où on est doué, l'enfant a besoin de réussir dans un domaine, quel qu'il soit, c'est essentiel !

Ne pas lacher, lui montrer qu'on s'intéresse à lui et à son travail, l'obliger à faire son travail.

Ça se sont les conseils "basiques" mais bon, ses profs sauront sans doute personnaliser tout ça à sa personnalité ?;) ?
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


85371
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages