Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un effectif plétorique

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 730 lectures | ratingStar_142585_1ratingStar_142585_2ratingStar_142585_3ratingStar_142585_4

Elle va faire 3 ans de maternelle, elle a besoin de 3 heures de sommeil par jour, et là elle passe une journée à 40 enfants, ça me paraît très difficile aussi. Moi aussi 40 enfants, ça me paraît surréaliste, cette école ne refuse donc personne ? Dans la classe de ma fille, il y a 26 enfants (PS-MS) et dans la classe TPS-PS, il y en a 22, c'est la maximum que la directrice était prête à accepter. Elle a refusé des inscriptions en août, les effectifs ont encore augmenté cette année par rapport à l'année dernière, et là, elle estime que c'est la limite (moi aussi, ça tombe bien ! ). Et s'il y avait eu 40 enfants dans la classe, je n'y aurais pas inscrit ma fille. En plus, comme dit florylin plus ba, si certains parents gardaient leurs enfants l'après-midi, ils vont maintenant vouloir y mettre leur enfant, pour profiter de la garderie gratuite (enfin sans supplément). Et la maîtresse risque de ne pas apprécier du tout.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


142585
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages