Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Collège      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Adolescence difficile

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 583 lectures | ratingStar_107572_1ratingStar_107572_2ratingStar_107572_3ratingStar_107572_4

J'ai trés mal vécu mes années de collège à cause de deux décés qui m'ont énormément fait souffrir (celui de ma petite cousine (ma cousine a fait une fausse couche à 7 mois de grossesse) ,et d'un de mes professeurs qui s'est suicidé). Ces 2 décés m'ont fait souffrir et j'ai encore plus souffert de ne pas en avoir parlé, je ne savais pas comment en parler à ma mère, je ne l'ai jamais fait. J'étais en 6eme, je voyais tout en noir, le desespoir, je ne voyais pas de sens à ma vie, l'intérêt de vivre, je voulais en finir… je voulais savoir pourquoi elle était décédée.

Je cachais tout quand j'étais chez moi, comme si tout allait bien, le soir je pleurais, seule. Au collège, je me souviens d'une prof qui s'est moquée de moi parce que j'avais eu les larmes aux yeux, sans raison (pour elle).

Puis, quand j'étais en 4eme, ma cousine a eu une petite fille, qui est ma filleule ! À ce moment, j'ai été trés trés heureuse, un bébé à m'occuper, à aimer. Puis me sont venues des questions : est-ce que c'est moi qui aurait été la marraine de ma petite cousine décédée ? (le rôle de marraine est trés important pour moi) La joie, mêlée à des tas de questions, jamais de réponses car je ne parlais pas.

En 4ème et 3eme, j'étais mal dans ma peau, donc mal au collège, je n'avais plus vraiment d'amies, de copines, j'étais différente et pas trés appréciée (tout au moins, c'est ce que je pensais). (de plus, ce n'est qu'en 3eme que j'ai appri pourquoi m'a petite cousine était décédée : une erreur de la maternité, lors de l'exam un des "ustensiles" n'était pas désinfecté, elle a attrapé un staphilocoque doré !! Ceci m'a révolté, mais on ne pouvait rien faire ! ) Heureusement, une de prof a vu que je n'allais vraiment pas bien, pas bien du tout, et je lui ai parlé (pas de ces problèmes mais de choses de la vie…) , ça me faisait du bien, elle m'a conseillé de changer de lycée, c'est ce que j'ai fait, je suis partie en internat, avec la volonté d'être différente, heureuse. Le début s'est bien passé, j'ai eu un groupe de copains musiciens, on se voyait tous les week end, et on rigolait bien ! Je suis sortie avec l'un deux, je le trouvais gentil, je lui ai parlé de tout ce que j'avais sur le coeur depuis tant d'années, et je me suis sentie libérée !! Quel joie d'en avoir parlé, je n'aurai pas pensé que ça me ferait tant de bien. Mais ce premier copain que je trouvais parfait (je me rends compte que je me suis bien trompée !! ) m'a "trahit", 2 semaines, et il me quitte, je suis malade, je je ne veux plus aller au lycée, je n'avais pas dormi, je n'ai pas passé un exam de musique que j'avais ce jour là, l'infirmière me renvoie chez mes parents. Je dis que j'ai mal au ventre, à la tête, en fait j'ai mal au coeur, mais honte, je ne peux pas le dire à ma mère ! Pour moi, c'est honteux !

Je vais chez le médecin. Quelle chance ce jour là, c'est une remplaçante ! Je ne la connais pas, elle voit que je me mets à pleurer, elle demande à ma mère de sortir du cabinet ! Et elle me demande de tout lui dire ! Ça y est, j'ai vite parlé à quelqu'un, tout va mieux, elle me remets sur terre "ce n'était pas le bon, il s'est moqué de toi, tu trouveras l'homme de ta vie, tu es jeune", elle me donne des calments, mais ça allait déjà mieux, je pense que ma mère a compris que j'allais mal de l'intérieur, et non simplement malade, parce qu'elle m'a emmené avec elle au cinéma. Je lui ai envoyé un texto, 2 semaines plus tard, pour lui dire pk j'étais triste ! Pendant quelques mois encore, ce copain m'a fait croire qu'il m'aimait, on est ressorti un soir ensemble, et c'est tout !! Heureusement d'ailleurs !! Au mois de mai, j'ai eu le coup de foudre pour mon chéri ! Le vrai bonheur a commencé à ce moment là ! Voilà 3 ans 1/2 que nous sommes ensemble, nous sommes fiancés et habitons ensemble depuis un an !

Je suis toujours triste parce que je pense que ma mère n'a pas su voir à quel point j'était triste au collège, et que pour moi, c'était son rôle, mais j'ai tout caché, maintenant je m'en rapproche, mais elle n'a pas osé faire le 1er pas, c'est moi qui lui ai demandé. Je suis trés heureuse, mais ça reste tout de même un poids. J'aurais voulu que ma mère me comprenne.

La prof dont je viens de parler, qui m'a aidé, est maintenant une trés bonne amie, et je ne lui ai jamais dit mais elle m'a énormément apporté !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


107572
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ancien souffre douleurs - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonsoir tout le monde ! Je fait ressortir un topic vieux de 3 ans maintenant, mais suite à l'émission Toute une Histoire, diffusée le 17/01, consacrée aux souffre-douleur, j'ai décidé de franchir le pas et de témoigner de ce que j'ai vécu...Lire la suite

Peur d'aller au lycee suite a des moqueries - le coin des ados

image

Je vous invite a lire mon histoire si vous le souhaitez. Merci pour vos messages. Pourquoi tant d'acharnement envers moi ? Suis je si différent ? Je ne sais pas … J'ai décidé d'écrire pour évacuer ces pressions quasi- quotidiennes . Si cela...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages