Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Collège      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Crises d'angoisses au collège

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 816 lectures | ratingStar_110705_1ratingStar_110705_2ratingStar_110705_3ratingStar_110705_4

Bonsoir,

Voici ma situation :

Il y a quelques mois, j'ai commencé à faire des crises d'angoisses dans mon collège. J'ai donc commencé à consulter un pedopsychiatre, qui m'a immédiatement prescrit du laroxyl.

Suite a mon premier rendez-vous, je suis resté chez moi une semaine, le temps de me reposer (conseil de mon pedopsychiatre). Puis, un petit accord s'est créer entre moi et mes parents, et je suis resté 3 semaines de plus chez moi (1 semaine de cours + les 2 semaines suivante : vacances) pour un effet optimal du laroxyl.

Cependant… la veille du jour ou je devais retourner en cours pour la premiere fois depuis un mois, je n'allais pas bien, j'étais stressé etc… Un rendez-vous anticipé a alors été pris avec mon pédopsychiatre, et nous avons trouvé une solution : Un retour progressif au collège.

C'est a dire : J'ai commencé par venir une heure par jour en cours pendant une semaine, le temps de me réhabituer, puis au fil des semaines, nous avons augmenter les heures, avec parfois des jours ou sa n'allait pas. Vers la fin de l'année, j'ai pu passer quelques journées complètes au collège (malheureusement, elles n'ont pas été bien nombreuses : 4/5 au total) , dont 1 journée avec le brevet.

Cette méthode a donc quand même vraiment bien marché.

Mais venons en maintenant à mon nouveau problème… Mon psy m'a demandé de baisser mes doses de laroxyl pendant les grandes vacances (j'étais avant a 50 gouttes chaques soirs) , et maintenant, je n'en suis plus qu'a 10 gouttes.

Le problème, c'est que depuis que j'en suis arrivé à moins de 30 gouttes, je n'arrive plus a dormir ! En effet, avec 50/40 gouttes, le laroxyl m'aidait en plus à très bien dormir, et la… je n'y arrive plus.

Avec 40/50 gouttes, je commençais a devenir très fatigué au bout d'une demi heure, et maitenant, même en prenant 20 gouttes 3/4h avant d'aller me coucher, cela n'a aucuns effets !!

Question : Croyez-vous que je puisse ré-augmenter ma dose quotidienne à 50 gouttes ? Parce que la je n'en peux déjà plus de rester eveillé jusqu'a 2/3h du matin sans être fatigué ?: (?

Merci d'avance pour vos réponses.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


110705
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ancien souffre douleurs - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonsoir tout le monde ! Je fait ressortir un topic vieux de 3 ans maintenant, mais suite à l'émission Toute une Histoire, diffusée le 17/01, consacrée aux souffre-douleur, j'ai décidé de franchir le pas et de témoigner de ce que j'ai vécu...Lire la suite

Peur d'aller au lycee suite a des moqueries - le coin des ados

image

Je vous invite a lire mon histoire si vous le souhaitez. Merci pour vos messages. Pourquoi tant d'acharnement envers moi ? Suis je si différent ? Je ne sais pas … J'ai décidé d'écrire pour évacuer ces pressions quasi- quotidiennes . Si cela...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages