Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Collège      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Enseignant accusé d'irrespect envers un élève

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman 20 ans
Mail  
| 1631 lectures | ratingStar_125881_1ratingStar_125881_2ratingStar_125881_3ratingStar_125881_4

J'ai un élève de 6è très faible, noyé dans toutes les matières, mais plutôt calme (parfois quelques bavardages mais on va dire que vu comme il est noyé, je trouve qu'il reste plutôt sage).

J'avais vu la maman en octobre, vu les difficultés de son fils, elle m'avait expliqué qu'il a un blocage depuis la maternelle, ils ont fait tous les tests imaginables, l'ont fait consulter des tas de spécialistes, bref… l'entrevue s'était bien passée, elle savait que nous ne ferions pas de miracles pour son fils mais qu'on ne l'abandonnerait pas non plus à ses difficultés.

Ce soir on commence à discuter, rien de bien nouveau, je crois l'entrevue terminée, puis elle me dit qu'elle veut me tenir au courant d'un soucis et prend un air grave, puis elle se fâche carrément (sans me crier dessus mais on la sentait vraiment à bout ne nerfs, prète à pleurer ou crier, enfin bon) , elle m'explique qu'une maman d'élève l'a appelée pour lui dire que son fils se fait "vanner" par la prof d'EPS, qu'il s'agit de sous-entendus graves qui humilient son fils, déjà très fragile, elle finit par me dire qu'elle l'accuse d'être homosexuel mais par des sous-entendus, que tous les élèves ont compris ça, qu'il va mal depuis 10 jours, mais c'est un garçon très renfermé qui ne dit jamais ce qu'il ressent, ne parle jamais de ses problêmes, donc elle n'en a rien tiré…

Elle est hors d'elle, elle me dit qu'elle va écrire à l'académie, je ne peux plus placer un mot, elle me répète "je voulais juste vous avertir", elle s'agace que je lui dise que les enfants peuvent avoir mal compris, elle pense que je prends la défense de la collègue…

Or oui, cette collègue je la connais assez bien, pas personnellement, juste professionnellement mais ça fait 4 ans qu'on bosse ensemble, on a toujours eu des classes en commun, jusqu'à présent ça s'est toujours bien passé, donc j'ai tenté de lui faire comprendre que si ce qu'elle dit est vrai, oui c'est très grave et inexcusable mais que bon, les enfants peuvent mal comprendre aussi !

Elle n'y croit pas, je lui raconte qu'il y a peu des élèves ont cru que j'avais fait un bras d'honneur en classe, et ils ont été plusieurs à la croire, mais ils sont venus m'en parler tout de suite, je lui redis d'en parler avec la prof mais elle me répond que la prof ne reconnaitra pas les faits et donc qu'elle va effectivement la voir mais qu'elle n'en restera pas là, que son fils n'ira plus en EPS tant qu'elle n'aura pas rencontré la prof.

Elle a ajouté que la seule chose que son fils a bien voulu dire sur cette prof, c'est qu'il trouvait qu'elle n'agissait pas pareil avec tout le monde, qu'il se demandait si elle n'était pas un peu raciste (lui-même est un petit blondinet donc il parlait d'autres élèves).

Ce qui m'inquiète doublement, c'est que la collègue, je la connais depuis 4 ans, et ça se passait super bien, mais ça fait 15 jours qu'il semble y avoir des couacs : il y a eu un incident en conseil de classe avec un élève qui, justmeent, l'aurait traitée de raciste, la mamn était présente au conseil de classe (représentante des parents d'élève) et il parait que ça a chauffé (moi je n'ai pas cette classe là) , la collègue en avait été très affectée et elle est absente depuis une semaine…

Du coup j'extrapole et j'imagine des choses, j'espère qu'elle ne fait pas une dépression, qu'elle n'a pas tenu de propos incorrects envers les élèves, que tout ça vient bien d'un malentendu parce que sinon, je ne sais pas trop quoi faire…

Je ne sais pas comment réagir : elle est absente jusqu'à lundi mais la maman a l'air super remontée, et moi je ne sais pas quoi faire en attendant : aller voir ma hierarchie serait adapté si je leur faisais confiance pour traiter ce genre de problême de façon la plus constructive qui soit, or ce n'est pas le cas…

Avertir la collègue ? Je n'ai pas son numéro, ça veut dire que j'appelle du collège et donc que des oreilles traineront…

En parler en classe ? C'est hyper délicat mais j'aimerais vraiment tirer ça au clair, parce que bon, elle a fini par me dire quelle maman l'avait contactée pour lui faire part de tout ça et la maman en question est représentante des parents, et moi je trouve ça drôlement bizarre, sa réaction : des gamins lui racontent un truc grave sur une prof, elle est parent élue, et elle appelle direct la maman de l'enfant "victime" SANS lui proposer de jouer les "médiateurs"

Je suis aussi représentante de parents d'élèves et je pense que si j'entendais de la bouche de plusieurs enfants qu'un enseignant avait un comportement anormal avec un enfant en particulier, oui j'avertirais les parnets MAIS je préciserais bien que la parole des enfants ne peut être prise pour argent comptant et leur proposerais tout de suite de les accompagner pour rencontrer l'enseignant en question, pour y voir plus clair, ça ne ma parait pas très sain, la réaction de la maman élue, sur ce coup là : qu'en dites-vous ?
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


125881
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ancien souffre douleurs - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonsoir tout le monde ! Je fait ressortir un topic vieux de 3 ans maintenant, mais suite à l'émission Toute une Histoire, diffusée le 17/01, consacrée aux souffre-douleur, j'ai décidé de franchir le pas et de témoigner de ce que j'ai vécu...Lire la suite

Peur d'aller au lycee suite a des moqueries - le coin des ados

image

Je vous invite a lire mon histoire si vous le souhaitez. Merci pour vos messages. Pourquoi tant d'acharnement envers moi ? Suis je si différent ? Je ne sais pas … J'ai décidé d'écrire pour évacuer ces pressions quasi- quotidiennes . Si cela...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages