Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Collège      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il y a un problème dans l'enseignement actuel

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 320 lectures | ratingStar_51328_1ratingStar_51328_2ratingStar_51328_3ratingStar_51328_4

Les défenseurs de la méthode de lecture semi-globale et des nouveaux programmes sont souvent des PE tandis que les réactionnaires rétrogrades sont souvent des professeurs de collège. Je m'interroge sur cette opposition qui, au niveau des enseignants, montre bien la fracture qui ne cesse de grandir entre l'école et le collège. Je pense que les uns comme les autres (au primaire et au secondaire) nous ne travaillons pas assez en coopération. Les professeurs de collège ne savent finalement que très peu de choses sur la façon de fonctionner et d'enseigner en primaire, tandis que les professeurs des écoles ne me semblent pas très au courant des programmes et du niveau d'exigence qui attendent leurs élèves à la sortie de l'école… Un élève jugé bon en fin de primaire se retrouve souvent en difficulté en début de 6, particlièrement en français.

Au collège, nous ne cessons de nous battre contre une grammaire qui nage dans le flou artistique : pratiquement aucun élève de 6 ne sait ce qu'est la nature d'un mot, ni sa fonction, l'un étant parfaitement équivalent à l'autre pour eux. Les professeurs de langue sont dépourvus de moyens pédagogiques pour leur enseigner l'emploi de mots en anglais dont ils ignorent le nom et l'utilité dans leur langue maternelle.

Quant à l'orthographe, elle est véritablement catastrophique. Je m'interroge personnellement sur une éventuelle responsabilité de la méthode d'apprentissage de la lecture à ce niveau (oui, je m'attends à ue volée de flèches ! ) , mais je n'ai pas les connaissances ni l'expérience qui me permettent de me faire un réel avis. Il s'avère en tout cas que la majorité des élèves entrant en 6 ne maîtrisent pas l'orthographe grammaticale et encore moins l'orthographe lexicale, même des mots courants. Et je n'accuserai pas les PE car ces élèves ne sont pas meilleurs en sortant du collège ! J'ai parfois eu des élèves habitant en France depuis 1 an ou 2 bien meilleurs en orthographe que beaucoup de leurs camarades.

En lecture, ils ne sont guère brillants. Un tiers des élèves de 6 a des difficultés de lecture, aussi bien dans le déchiffrage que dans la compréhension. Beaucoup d'entre eux manquent d'un vocabulaire simple et sont gênés par un déchiffrage lent et malaisé, ou les mots sont souvent mal lus car lus trop globalement : ils en reconnaissent un, mais ne lisent pas le bon mot.

Enfin, en production écrite, il leur manque des bases de grammaire leur permettant de structurer leurs phrases. Souvent, il y a aussi un réel problème de calligraphie.

Tous n'ont pas ses lacunes, mais ils sont très nombreux. Un tiers des élèves entrant en 6 n'a pas le niveau pour suivre l'enseignement prévu par les programmes de collège qui, concernant la lecture, sont très ambitieux.

Le constat des enseignants de collège est unanime : il y a un problème dans l'enseignement actuel. Les prises de position des collègues de collège (comme sauvez les lettres auquel se rattachent surtout des enseignants de sencondaire) jugés "réactionnaires" sur ce forum sont, je pense, motivées par une inquiétude fondée sur une baisse de niveau réelle et plus sensible en fin de 3, quand il faut orienter des élèves quasiment illettrés, dont on sait qu'il n'y a plus guère d'espoir qu'ils atteignent un niveau supérieur, qu'en fin de primaire où on se dit qu'ils ont encore 4 ans pour progresser.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


51328
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ancien souffre douleurs - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonsoir tout le monde ! Je fait ressortir un topic vieux de 3 ans maintenant, mais suite à l'émission Toute une Histoire, diffusée le 17/01, consacrée aux souffre-douleur, j'ai décidé de franchir le pas et de témoigner de ce que j'ai vécu...Lire la suite

Peur d'aller au lycee suite a des moqueries - le coin des ados

image

Je vous invite a lire mon histoire si vous le souhaitez. Merci pour vos messages. Pourquoi tant d'acharnement envers moi ? Suis je si différent ? Je ne sais pas … J'ai décidé d'écrire pour évacuer ces pressions quasi- quotidiennes . Si cela...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages