Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Collège      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le redoublement ne sert à rien

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 572 lectures | ratingStar_54416_1ratingStar_54416_2ratingStar_54416_3ratingStar_54416_4

Tu sais, si le redoublement a été supprimé dans certaines classes, c'est bien parce que les résultats des redoublements n'étaient pas bons : dans bien des cas, le redoublement ne servait à rien et l'enfant ressortais de sa senconde année avec un niveau identique à celui de la première année, voir avec un niveau pire !

Il y a plusieurs raison à cela : d'abord, l'enfant ressentais le redoublement comme un échec et il pensait "je suis nul". Ensuite, il se retrouvait avec des plus petits, ce qui est dévalorisant. Et en plus, il n'avait pas forcément les meilleures notes de la classe (ben non, c'est pour ça qu'il redoublait ! ) donc cela empirait son désespoir car il se disait : "je suis tellement nul que même avec des petits, même en refaisant deux fois la même chose, j'ai pas de bonnes notes"!!!

Et c'est pour ces raisons qu'on a créé la 6ème aménagée : l'enfant est avec des autres enfants de son age, il a l'impression d'avancer (il ne refait pas la même classe, mais il avance d'une classe puisqu'il passe en 6ème) et en plus, il se retrouve avec des personnes ayant aussi des difficultés, donc il n'est pas désespéré de voir le niveau des autres.

Quant à l'age de ta fille… tu sais, tout dépend de si vos filles sont nées en début ou en fin d'année…

Quant aux diagnotiques hatifs, moi aussi, il me semble tôt pour prendre la décision de mettre la petite fille en 6ème aménagée l'année prochaine. Par contre, il n'est pas trop tôt pour en parler avec les parents, pour leur dire que c'est une chose possible, pour qu'ils s'habituent à cette idée éventuelle (ainsi que la petite fille).

C'est mieux d'en parler maintenant plutôt que de dire à la fin du troisième trimestre "6ème aménagée"! Cela permet aux parents de réfléchir, de voir si c'est la solution, d'essayer de trouver d'autres solutions (psy, orthophoniste ou autres) et surtout, de s'habituer à cette idée.

Bien entendu, c'est aussi une question de présentation : si l'instit dit "à la fin de l'année, votre enfant ira en 6ème ménagée point final", bon, c'est qu'elle n'est pas fine et manque de psychologie. Maintenant, si l'instit dit que c'est une possiblité et que dans l'état actuel des choses, ce serait bien pour la petite fille (tout en laissant une porte ouverte si la situation change) alors moi, je suis pour !

Bisous et contente de voir que tu vas mieux Ah la la ! Rien de tel qu'un bon vidage de sac de temps en temps.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


54416
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ancien souffre douleurs - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonsoir tout le monde ! Je fait ressortir un topic vieux de 3 ans maintenant, mais suite à l'émission Toute une Histoire, diffusée le 17/01, consacrée aux souffre-douleur, j'ai décidé de franchir le pas et de témoigner de ce que j'ai vécu...Lire la suite

Peur d'aller au lycee suite a des moqueries - le coin des ados

image

Je vous invite a lire mon histoire si vous le souhaitez. Merci pour vos messages. Pourquoi tant d'acharnement envers moi ? Suis je si différent ? Je ne sais pas … J'ai décidé d'écrire pour évacuer ces pressions quasi- quotidiennes . Si cela...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages