Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Collège      (1070 témoignages)

Préc.

Suiv.

Peur d'aller au lycee suite a des moqueries - le coin des ados

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 07/11/13 | Mis en ligne le 18/06/14
Mail  
| 1160 lectures | ratingStar_531625_1ratingStar_531625_2ratingStar_531625_3ratingStar_531625_4
Je vous invite a lire mon histoire si vous le souhaitez. Merci pour vos messages. Pourquoi tant d'acharnement envers moi ? Suis je si différent ? Je ne sais pas … J'ai décidé d'écrire pour évacuer ces pressions quasi- quotidiennes . Si cela peut m'aider après tout .. Je me terre dans le silence et j'essaie de positiver, de ne pas montrer ma douleur a mes amis, ma famille. Je ne veux pas les ennuyer avec mes histoires qu'ils pourraient trouver quelconques, banales. Certains se font racketter, d'autres bousculer mais je pense que le pire des harcèlement, celui qui a mon avis fait le plus de mal c'est le harcèlement moral . Maintenant trois ans que je subis cela, seul . Je me sentais bien uniquement lorsque j'étais avec ma famille, mes amies. Dès que je franchissais la grille du collège je n'étais plus le même à l'intérieur de moi même. Mais je ne montrai rien, d'où ces (longues) années de silence . J'avais peur, j'étais craintif . Je restais constamment avec mes amies, peur d'être seul et de se retrouver confronté au "danger" . Le mot est peut-être fort mais c'est ce que je ressentais durant ces humiliations. Ils devaient penser que ce qu'ils faisaient n'était sûrement rien de grave, que cela n'engendrerait rien par la suite, qu'il n'y aurait aucune conséquence mais c'est toujours plus facile de se moquer des gens différents ! Pour ne pas tomber au plus bas et ne pas montrer a mon entourage mes ennuis, j'étais le " rigolo de service" celui qui amusait les filles. D'ailleurs c'est grâce à elles et a leur soutien involontaire que j'allais en cour, je voulais les retrouver tous les jours afin d'avoir une semblante vie sociale . C'est en quatrième que tout a commencé, tout d'abord des moqueries sur ma voix qui était encore fluette car en quatrième nous sommes tous encore des enfants ! Puis des moqueries sur ma façon de m'exprimer étant donner que je parle avec des filles je n'ai pas les mêmes sujets de conversation que les garçons ! Et puis de toute façon je déteste les trucs de garçon ! Le sport, le football, la drague, les jeux vidéos, la violence ! Les filles sont bien plus matures que les garçons en général et les sujets de conversations bien plus intéressants ! Pour moi, les garçons étaient tous idiots ! C'est a partir de cette année, l'année 2011 que j'ai commencé à me sentir mal, je culpabilisait. Qu'est ce qui ne va pas chez moi ? Je me répétais cette question sans cesse . Le pire c'était au moment du coucher où je ne pouvais m'empêcher de me remémorer les faits de ces dures journées. Les lendemains de nuit " difficiles" comme j'appelle ça, n'étaient pas évidents, c'était avec la fatigue, la boule au ventre et tête baissée que je passais le portail du collège. En classe peu de moquerie, c'est aux inter cours ou bien à la recréation que j'étais exposé le plus au " danger " . Je me souviens qu'à une récréation un garçon, venant tout juste d'intégrer le collège m'a regarder de haut en bas puis s'est moqué de moi en chuchotant à l'oreille de l'un de ses amis. Ça fait mal de ne pas savoir ce qui se dit sur vous … Certains qui se disent courageux et qui disent n'avoir peur de rien devraient lire cette phrase et prendre conscience de leur stupidité : " ça peut tuer ou humilier sans qu'on se salisse les mains. Une des grandes joies de la vie, c'est d'humilier ses semblables" Les brimades et les bousculades de ces garçons me brisaient un peu plus chaque jour. Un jour, je chahutais avec une amie, un ami à elle s'est interposé et a jouer au grand gaillard. Il m'a attraper les poignets derrière mon dos puis les à levé jusqu'à ce que je m'agenouille .. C'est vraiment rabaissant de ne pas pouvoir réagir pendant ce genre de situation, surtout quand d'autres personne de votre établissement assistent à cette humiliation ! Certains n'ont vraiment pas peur de revendiquer leur stupidité, je me souviens d'un mardi midi, on parlait avec une surveillante dans le hall puis un élève de troisième complètement inconnu est passé puis s'est exclamé sans aucune pudeur : " Ah ! Il a une voix de PD lui ! " La surveillante n'a même pas réagit ! C'est quand même grave de dire de tels propos ! Évidemment je n'ai rien pu dire ! Encore une fois j'ai perdu tous mes moyens ! Mon amie m'a demandé si j'avais entendu ce qu'il avait dit, je lui ai répondu que je m'en fichais mais au fond de moi cela m'a fait beaucoup de mal ! Cela m'a vraiment marqué ! Je pense que ces garçons sont jaloux car tous mes amis sont des filles, j'avais un style vestimentaire " élaboré " par rapport à leur survêtement de racaille ! Et j'avais des bonnes notes .. Je pense que tous cela a beaucoup jouer dans ces réprimandes . J'ai finis l'année en me disant qu'en troisième on est plus mature, qu'on devient adulte et moins " bête " . Je n'osais pas en parler a ma famille pensant que cela allait être pire car ces garçons venaient du coins sensible de la ville et je savais qu'il y aurait des représailles .. Ils me l'ont en tout cas fait savoir. J'avais aussi peur qu'ils s'en prennent à mon entourage et qu'à cause de moi ils aient des problèmes . C'est la rentrée des classes, je passe en troisième en me disant que tout ira mieux . Les premiers jours se passent a merveille . Puis peu à peu tous cela change .. Je suis encore une fois victime de moqueries, de singeries et de méchanceté .. Le pire c'est que parfois ils me demandaient une feuille lors d'un contrôle par exemple et je leur donnait ! J'étais vraiment sous leur emprise . L'année se poursuit et je revis la même chose qu'en quatrième .. Le soir chez moi les larmes coulaient .. J'avais deux visages, heureux avec ses proches mais triste au fond de moi . Les vacances d'été commencent je peux enfin décompresser ! Mais je ne me sentais pas très bien .. Mes parents s'en sont rendu compte et j'ai parlé à ma mère .. Je lui ai tout raconté … La pauvre, elle se sentait coupable de n'avoir rien vu à ma détresse . Elle m'a assuré que tout cela ne recommencerait plus au lycée, car normalement les lycéens sont adultes, responsables . Je l'ai cru . Les vacances terminées j'angoissais déjà terriblement pour la rentrée . Ça y est c'est le grand jour ! Je me lève la boule au ventre et je rejoins mes amies devant chez moi afin que nous nous rendions au lycée pour savoir si nous sommes ensemble . Nous voilà devant les listes d'élève, mon amie trouve son nom, mon autre amie également. Elles étaient si contente d'être ensemble en seconde 6 ! Elles sautaient de joie ! Nous nous sommes mis à chercher mon nom mais rien .. Je regarde sur le tableau d'à côté, je trouve mon nom mais aucun autre nom familier dans ma classe. Je suis seul en seconde 6 . Je ne connais personne. Je m'installe en cours à côté fille (encore) nous faisons connaissance et au fil des jours nous devenons amis . Les semaines passent et elle me dit que des choses se disent dans mon dos. Certains m'imite, d'autre se moque.. Tout recommence ! Le cauchemar continu ! Un jour je reçois des messages anonyme sur mon portable, je me presse de les transférer à ma mère. C'est en pleur que je suis rentré à la maison. Les messages disaient : " sale PD on va te défoncer " ou " si je veux je te pète la gueule espèce de gay ! " Je ne sais toujours pas pourquoi il pensent que je suis gay ! Mes parents ont donc décidé de stopper ma scolarité et de déposer plainte contre X. Depuis je reste chez moi, j'écris pour évacuer. Je vais désormais étudier à distance. C'est préférable pour moi. Voilà ! J'avais envie de partager cela avec vous. Si vous avez des conseils n'hésitez pas a me contacter ! Hugo, 16 ans.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


531625
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par CELINE12 | le 08/08/15 à 14:24

Bonsoir chèrs frères et soeurs
Je m'appelle Laurence Labourdette
Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidale.
Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escros je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tomber sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et mème au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un interval de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grace à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a rapellé au boulot et j'ai mème reffuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème , vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse mail : florent.sauveur@gmail.com ou vous pouvez l'apellez directement sur son numéro portable 00229 62 41 36 19

Par azerty388 | le 12/04/16 à 09:28

salut Hugo, j'ai lu ton histoire et suis attristé pour toi. Sache que le temps arrange les choses. J'ai vécu ça au collège. Pour stopper les humiliations déjà je me suis mis à des sports de combats, rien que le fait que les autres le sachent ils ont stoppé les brimades, trop peur de se faire battre par l'avorton... Puis je suis devenu prof. Et j'ai un élève différent par son style de musique et vestimentaire, qui un jour m'a expliqué qu'il était harcelé au lycée. Connaissant certains des harceleurs, un jour je suis venu habillé comme lui (étant moi-même fan de metal), et me suis affiché devant tout le monde, je l'ai également salué comme on le fait entre nous. L'objet de mes cours a porté une semaine durant sur le harcèlement et la différence, même si ce n'est pas dans ma matière. Ca va mieux depuis pour lui, il a des amis. Même si tout n'est pas toujours rose, il n'est plus seul. Je déplore qu'en milieu scolaire certains collègues préfère fermer les yeux plutot que de rentrer dans le tas... En tout cas après BAC c'est réellement mieux. J''espère que tu pourras suivre une scolarité plus normale car rater sa vie pour ça c'est con.

Par Patricia Belmond | le 14/03/17 à 19:45

Bonjour à tous
Je partage avec vous cette histoire afin de vous sensibiliser pour les moins initiés d’entre vous un peu à ce type d’escroqueries assez courantes, j’aimerais éviter à d’autres de se faire pigeonner !
J’ai été victime d’une arnaque par un noir qui se fessait passé pour un homme en France, il à abusé de ma confiance et m'a arnaqué tout mon argent et dans l’histoire, j’avais perdu la somme de 24.000 euros en 2013
J’ai pu porter plainte pour abus de confiance et escroquerie à la gendarmerie, mais je n'ai jamais eu de suite, j'ai ensuite contacté l’organisation de lutte contre la cybercriminalité et grâce au Lieutenant Tyler Taylor, mon escroc a été arrêté et déféré devant le parquet puis j’ai été remboursé et dédommagé
En résumé, si vous êtes une victime d'arnaque sur le net, vous pouvez prendre contact avec le Lieutenant Tyler Taylor, il pourra vous aider ci-dessous sont adresse

email: lieutenantaylor@outlook.fr

Méfiez-vous de Maurice Leblanc, c’est un escroc
Un homme averti en vaut bien deux.

Histoires vécues sur le même thème

Ancien souffre douleurs - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonsoir tout le monde ! Je fait ressortir un topic vieux de 3 ans maintenant, mais suite à l'émission Toute une Histoire, diffusée le 17/01, consacrée aux souffre-douleur, j'ai décidé de franchir le pas et de témoigner de ce que j'ai vécu...Lire la suite

Mon histoire - besoin d'avis et conseil - viol et abus sexuels

image

Bonjour, Après plusieurs hésitations, je viens poster mon histoire ici. J'aimerais recueillir les avis sur la situation. Savoir ce qu'on en pense. J'ai beaucoup hésité et j'avais commencé ce récit il y a quelques semaines mais je ne voulais...Lire la suite