Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole      (7398 témoignages)

Préc.

Suiv.

Erasmus a 20 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 466 lectures | ratingStar_23053_1ratingStar_23053_2ratingStar_23053_3ratingStar_23053_4

Rassemblement à Paris contre la garde à vue de la directrice d'école.

  

Un millier de personnes étaient rassemblées lundi à 18h00 devant la direction du rectorat de Paris (Ve) pour protester contre la garde à vue vendredi de la directrice d'une école du XIXe, a constaté un journaliste de l'AFP.

 

Une délégation d'une quinzaine de personnes représentant les organisateurs devait être reçue au rectorat par le recteur Maurice Quénet et l'inspecteur d'académie du premier degré, a-t-on appris auprès des participants et du rectorat.

 

Les manifestants, regroupés à l'appel des principaux syndicats enseignants parisiens, de la FCPE (parents d'élèves) , du Réseau Education sans Frontières (RESF) et de SOS Racisme, entendaient "exprimer leur totale indignation, dénoncer la détention arbitraire - de la directrice d'école - et exiger l'arrêt des poursuites engagées".

 

"Nous avons suspendu les travaux du Conseil de Paris pour assister à la manifestation", a déclaré à l'AFP Anne Hidalgo, première adjointe PS au maire de Paris. "Il est inacceptable que des enfants, des parents et des grands-parents puissent être malmenés près des écoles, nous voulons une France respectueuse et digne", a-t-elle affirmé.

 

Selon l'ancien ministre socialiste de l'Education Jack Lang, il s'agit de "faire bouclier contre ces méthodes violentes qui déshonorent la République et il faut régulariser selon des critères objectifs les personnes qui vivent depuis longtemps dans notre pays".

 

La directrice de l'école maternelle Rampal Valérie Boukobza a été placée en garde à vue pendant près de sept heures vendredi au commissariat du XIXe avant d'être remise en liberté sur ordre du parquet.

 

Sa garde à vue faisait suite aux incidents qui avaient opposé mardi des parents d'élèves aux forces de l'ordre après l'interpellation, dans un débit de boissons voisin de l'école, d'un Chinois en situation irrégulière qui venait chercher ses deux petits-enfants.

   

 

 
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


23053
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Ancien souffre douleurs - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonsoir tout le monde ! Je fait ressortir un topic vieux de 3 ans maintenant, mais suite à l'émission Toute une Histoire, diffusée le 17/01, consacrée aux souffre-douleur, j'ai décidé de franchir le pas et de témoigner de ce que j'ai vécu...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages