Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole      (7398 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les ZEP sont-elles un échec ?

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 376 lectures | ratingStar_10734_1ratingStar_10734_2ratingStar_10734_3ratingStar_10734_4

J'ai une fille de 10 ans. Nous habitons dans l'Essonne. Elle est en ce moment en CM1. Elle fonctionne super bien à l'école et à même décrocher l'année dernière le prix de l'éleve citoyen. Prix qui récompense la camaraderie, le respect, le travail, l'entraide, la solidarité. J'en suis hyper fière.

 

J'ai rompu avec son père il y a 5 ans 1/2. Depuis 4 ans, j'ai rencontré mon Ami. Lui est propriétaire (pas moi) et habite à Saint Ouen.

Au début, j'ai freiné des 4 fers pour aller vivre chez lui, car je ne voulais pas que ma fille ailles en zep. Et puis, j'ai un mode de garde alternée avec le père de ma fille.

 

Nous envisageons très sérieusement de vivre ensemble, de recomposer une vraie famille et de l'agrandir.

 

Après une réunion avec le directeur de l'école (qui est aussi l'instituteur de ma fille). Il ne mâche pas ses mots et nous a bien dit qu'il était "déboussollé" de la génération qui vient. Les enfants ne s'interessent pas. Il n'y a pas d'éléments moteurs dans la classe. Certains enfants sont prêts depuis longtemps à faire des divisions à virgules mais comme les directives c'est le nivellement par le bas, il culpabilise tous les jours, car il laisse des enfants "bons" sur leur faim d'apprendre, parce qu'il se consacre aux enfants qui veulent aussi apprendre mais y arrive moins vite ou pas. D'ailleurs il culpabilise pour eux aussi, car il ne trouve pas "les cles" (pourtant il a 20 ans d'expérience).

 

En discutant avec des copains enseignants et parents (dont un instit en zep) , évidemment pour eux, les zep c'est ce qu'il y a de pire.

 

En discutant avec des parents, les zep n'ont pas l'air si terrible. Plus de moyens. Enseignants plus disponibles.

 

Mais ce n'est pas ce qui me fait peur. Ce qui m'angoisse, c'est que ma fille est une "bonne poire". Je ne veux pas qu'elle passe pour la "chouchoute" ou "l'intello". Qu'elle s'en prenne plein la figure, voir subir des trucs genre "vas-y puisque t'es bonne, t'as qu'à faire mes devoirs aussi". Bref, ma peur se porte sur l'ambiance dans l'école entre enfants.

 

Comme tout parent, je souhaite le mieux pour ma fille, et je ne veux pas qu'elle reste sur sa faim d'apprendre et qu'elle se sente bien dans son école.

 

Alors ma question est : Quand pensez-vous ? Que me conseillez-vous zep ou pas zep en région parisienne ?

Je tiens à préciser que je ne souhaite pas la mettre dans le privé.

De toute façon, je n'ai pas le moyen.

 

Désolée d'avoir été longue.

Merci pour vos avis, vos conseils.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


10734
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Ancien souffre douleurs - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonsoir tout le monde ! Je fait ressortir un topic vieux de 3 ans maintenant, mais suite à l'émission Toute une Histoire, diffusée le 17/01, consacrée aux souffre-douleur, j'ai décidé de franchir le pas et de témoigner de ce que j'ai vécu...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages