Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Maternelle      (1048 témoignages)

Préc.

Suiv.

A l'aide svp !! - hyperactivite, trouble de deficit de l'attention

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 28/01/13 | Mis en ligne le 07/05/14
Mail  
| 482 lectures | ratingStar_526236_1ratingStar_526236_2ratingStar_526236_3ratingStar_526236_4
En réponse à Dorianne5777 : Kyleeloo a écrit : Bonjour, Je viens de m'inscrire car je ne sais plus vers qui me tourner, je vais tenter de résumer ma situation … Je suis la maman d'un petit garçon de 5 ans, depuis ses 1ers mois, j'ai la sensation qu'il n'est pas "comme les autres", il a joué tard, parlé très tôt, marché très tôt aussi, il passait son temps à pousser les limites, avait du mal à s'arrêter lorsqu'il faisait une bêtise, c'était un bébé prenant, qui ne laissait aucun répit, toujours en éveil, à l'affût, jamais "posé". Cela me rappelle mon fils lorsqu'il était bébé. Une pile électrique. Pas de siestes. Phase d'affirmation colérique et j'en passe. Effectivement, le mien aussi dormait très peu en journée, j'ai toujours pensé que c'était dans sa "personnalité" à l'époque. C'est difficile de faire la part des choses, surtout lorsque c'est un 1er … Il est rentré en maternelle il y a donc 2 ans et demi, aujourd'hui, il est en GS. Depuis sa 1ere année d'école, mon fils est turbulent, agité, parle trop, tout le temps, se fait remarquer et j'en passe. La 1ere année, on a dit que c'était la séparation d'avec moi, etc … La 2eme année idem, les maîtresses étaient désemparées, il a été mit de côté, on a eu l'intervention de la psy scolaire qui a demandé un suivi en CMP. Chose faite depuis janvier 2012. Personnellement, le Rased et le CMP ne m'ont pas beaucoup aidée, cherchant une cause psychologique due à une situation familiale. Cela fait un an et demi que j'ai contacté le CMP pour des troubles d'attention, et cela n'avance pas. Donc j'ai contacté une neuropsy en libéral et mon fils devra passer prochainement des tests attentionnels. J'espère que ces tests vous apporteront enfin des réponses, c'est le parcours du combattant pour nous, mais surtout pour nos enfants, et dire qu'on est en 2013 … ça fait réfléchir … Au CMP, on nous a dit que son comportement venait des difficultées rencontrées lors de ses 18 premiers mois (il a eu un reflux, puis on a découvert une allergie au lait de vache vers 6 mois, et jusqu'à ses 18 mois, en effet, on a galéré pour l'alimenter car il n'avait pas droit aux yaourts etc .. Ça n'a pas été simple mais bon on a géré). Ils disent qu'il est hyper anxieux, sensible, émotif, mais très intelligent, attachant … A ma demande (demande rejointe par le médecin scolaire récement) vous avez bien fait de prendre les choses en main, et de ne pas laisser le sort de votre fils uniquement entre les mains du CMP. Un t'est chez un neuropsy vous aidera certainement à y voir plus clair. J'ai beaucoup de respect pour le travail qu'effectue le CMP, ce sont eux qui nous ont tendu la main alors que l'école était désemparée vis à vis de mon fils, cependant, comme pour tout, je me méfie, le fait qu'ils ne soient axés que sur la psychologie et qu'ils ne souhaitent pas investiguer au moins par mesure de précaution me perturbe, j'estime qu'il est de notre devoir à tous d'éliminer toute hypothèse plausible pour le bien des enfants et le notre … nous sommes en train de lui faire passer un bilan neuropsy, on a déja eu les "résultats" du t'est psychométrique (QI) qui montre un écart très important entre le verbal et le reste (soyez indulgents je ne connais pas les termes exacts et je n'ai pas encore le compte rendu papier lol) donc QI incalculable mais haut au niveau verbal. Cela ne nous étonne pas puisqu'on nous a toujours dit, et nous même le sentions bien, qu'il s'exprimait très bien, et raisonnait différement par rapport aux enfants de son âge. Jeudi, nous allons lui faire passer la 2nde partie du bilan (tests attentionnels) lors du t'est de Qi sont déja ressortis l'impulsivité et l'agitation motrice. C'est étrange que le QI soit incalculable, ou est ce que le neuro psy n'est pas assez compétent pour interpréter son bilan… C'est le CMP qui effectue ces tests ? C 'est une neuropsy libérale. Non, au contraire, si elle avait chiffré le QI total cela aurait été une erreur, il y a trop d'écart entre les résultats des tests verbaux et les autres donc le QI ne serait pas représentatif, justement, un t'est de QI avec des résultats hétérogènes soulève une difficulté d'apprentissage et/ou un trouble quelconque qui empêche l'enfant de "réussir" les tests non-verbaux, du coup, ça continue de "confirmer" ce que je soupçonnait … Si je viens ici aujourd'hui c'est qu'avec mon mari nous sommes seuls et perdus, notre famille ne comprend pas à quel point nous n'en pouvons plus. La famille et l'entourage proche comprend rarement l'enfer qu'un parent endure avec un enfant hyperactif. Nous aurions besoin de compréhension et de soutien, et nous nous tournons naturellement vers eux pour en avoir, mais hélas il n'en résulte qu'incompréhension et sentiment de culpabilité. En effet, notre entourage, à part quelques rares personnes, comprennent dans les grandes lignes mais ne perçoivent pas réellement notre douleur. Nous avons tout entendu, tout écouté sans sourciller puisque de toute façon, à part vivre la situation, personne ne peut réellement comprendre dans quelle dynamique nous vivons ainsi que notre fils … Notre fils est en opposition permanente avec nous surtout pour les choses du quotidien, il semble perturbé, il nous provoque, il pousse son frere de 2 ans à bout, il épuise tous les adultes qui l'entourent. Bref, aujourd'hui il a rejoint un groupe thérapeutique au CMP a raison de 2 demis-journées par semaine, du coup il rejette encore plus l'école, s'y sentant incompris. Si l'enfant pensait enfin mettre terme à une souffrance et qu'il s'aperçoit que rien n'y fait, que l'on ne comprend pas son trouble, ça va empirer les choses. Je crois en effet que c'est un peu ce qu'il ressent, même s'il est encore tôt pour vraiment dire que ce groupe n'est pas adapté, je sais juste, que pour l'instant, ça continue d'accentuer sa "différence" vis à vis des autres et du rythme scolaire, maintenant, il n'y a que le temps qui puisse nous dire … Je ne sais plus quoi faire, c'est une situation d'urgence, on me dit d'être patiente, mais cela fait des années que je donne toute mon énergie à mon fils, que j'essaie d'adapter mon comportement pour ne pas en rajouter, que je m'en prends plein la figure de toutes part, je sais bien que personne n'a de solution miracle, mais je n'arrive plus a faire le tri dans mes idées. Ce que vous endurez depuis des années et les démarches que vous entreprenez ne sont que le reflet d'une maman vigilante, qui s'inquiète pour son enfant, mais la patience a des limites. Et tout parent d'enfant hyperactif ne peut s'en sortir seul, il a besoin d'aide. Parlez à votre enfant, dites lui que même si les aides du moment ne sont pas concluantes, vous continuez à chercher d'autres solutions. Et que pour tout problème il y a une solution et que vous la trouverez ensemble. L'enfant doit comprendre que sa situation n'est que passagère, qu'il ira bientôt mieux, pour se sentir en sécurité. Il a besoin d'être rassuré. Ça fait toujours du bien d'entendre ou de lire qu'on est l'inverse d'un parent négligent, certes, je ne suis pas parfaite, mais je mets un point d'honneur à tout entreprendre pour mener à bien mon rôle de maman, mais là, même si le coeur y est et que l'amour que je porte à mes enfants est inestimable, c'est trop … C'est surtout que ça fait longtemps, et que j'ai l'impression d'échouer… En toute hônnèteté, je lui ai déja dit ce que vous citez plus haut, je lui parle souvent, surtout quand je sens qu'il a besoin que je pose des mots sur ce qu'il peut ressentir, je le rassure tout le temps, mais je crois qu'au final, il commence à perdre confiance, en lui, mais aussi en moi, je ne lui ai jamais dit que ce serait facile et rapide mais je pense qu'il attend de moi que je l'aide, et s'il voit que ce que j'entreprend pour lui ne le soulage pas, il est déçu, c'est une histoire sans fin … Des témoignages ? Des idées ? Des conseils ? Merci d'avance. Je vous ai apporté quelques conseils mais qui ne proviennent que d'une maman qui elle même a longtemps tourné en rond avant d'effectuer les démarches pour diagnostiquer son enfant. Le mien a aujourd'hui neuf ans et j'attends avec impatience qu'il passe tous ses tests. Vous faites bien de vous y prendre avant qu'il ne rentre en primaire. J e vous remercie d'avoir prit le temps de partager votre expérience, cela fait du bien de se sentir comprise, je vous souhaite tout plein de courage, et surtout, les réponses à vos questions le plus tôt possible. Comprendre, c'est le début de la guérison (enfin pour moi d'un point de vue perso) …
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


526236
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Inquiete pour la rentree de ma fille - maternelle petite section - scolarite, education

image

Bonjour, Peut être certaines mamans sont passées par la… Ma fille qui est de février 2010 a maintenant 3 ans et demi et doit en principe rentrer en petite section en septembre.. Je m'inquiète un peu car c'est une petite fille très angoissée...Lire la suite

Je n'aime pas son enfant - familles recomposees

image

Bon je comprends surtout que si on a pas un discours politiquement correct on se fait lyncher gratuitement mais je m'en doutais. Et bien sur on aurait dû attendre qu'elle soit majeure et partie de la maison pour réaliser nos projets… Tout ceci me...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages