Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Maternelle      (1048 témoignages)

Préc.

Suiv.

Déménagement étranger, précocité et saut de classe

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 743 lectures | ratingStar_92991_1ratingStar_92991_2ratingStar_92991_3ratingStar_92991_4

J'ai besoin de vos conseils pour mon fils de 4 ans 1/2.

Il est l'aîné de notre petite famille suivi d'une soeur de 2 ans et d'un frère de 7 mois.Il a passé sa première année de maternelle en France où l'institutrice avait remarqué une grande aisance tant sur le plan moteur que dans sa capacité d'apprentissage. Elle le considérait comme un "moteur" pour sa classe et le bilan de sa petite section était excellent. Notre fils était très heureux et enthousiaste de cette première approche de l'école.A l'été 2001, nous avons été mutés au Canada, en Ontario. Ici, notre fils fréquente une école Montessori francophone. Il est en classe mixte avec des enfants de 5 et 6 ans. Là, tout c'est un peu gâté car son institutrice le juge "trop précoce"!

Il compte, additionne, soustrait, écrit (en attaché) , a un niveau de langage très avancé…

Elle a même été jusqu'à le dénigrer et pense qu'il est un petit "singe savant" probablement manipulé par ses parents. Nous ne l'avons rencontrée qu'une fois, nous n'insistons pas de peur qu'il ne soit encore davantage "pris en grippe". Notre fils se montre très mature, du moins en apparence, face à l'ennui et au mépris que lui oppose l'enseignante. Elle lui a interdit de compter, ne répond pas à ses questions, lui dit sans cesse qu'il est "trop petit" lorsqu'il demande à participer à telle ou telle activité des plus grands. Nous avons songé à le déscolariser mais lui même préfère continuer malgré tout. Je suis très peinée de le voir traité ainsi, même si il ne semble pas malheureux.

Il est très indulgent pour son enseignante et me dit que si elle ne le fait pas travailler "c'est qu'elle est trop occupée avec les nouveaux" (cette école reçoit de nouveau élèves très fréquemment et la plupart sont anglophones en immersion).

A la maison, nous essayons de le valoriser, de le réconforter, de le faire travailler (c'est lui qui le demande, il se lève même plus tôt le matin pour faire des lignes d'écritures, regarder des livres…).

Je vous rassure, c'est aussi un enfant enjoué, passionné, qui s'amuse comme un petit bonhomme de son âge (legos, dessin, ordinateur, bicyclette) , fait des bêtises…

Il n'est pas prétentieux, règle ses petits conflits amicaux par la parole et la discussion (il semblerait que s'il était bagarreur se serait mieux accepté, d'après l'appréciation de son dernier bulletin). Nous sommes à nouveau mutés cet été, il aura 5 ans en en juillet. Et cette fois nous allons en Allemagne.

Dans cette nouvelle affectation, il pourra aller dans une école française et nous espérons pouvoir le faire entrer directement au CP.

Je pense qu'une année de plus en maternelle serait catastrophique pour lui.

Nous lui ferons passer des tests de QI à Nice, notre ville d'origine, pendant les vacances.

Nous avons rendez-vous chez un spécialiste de renommée internationale en espérant qu'il pourra nous aider à faire les bons choix.

La question pour l'instant est comment présenter le "cas" de notre enfant à la direction de sa future école (tout doit se faire par téléphone entre Canada et Allemagne courant avril) sans heurter les susceptibilités de l'éducation nationale. Nous voulons à tout prix éviter que notre fils soit pris en grippe et que nous soyons catalogués comme des parents trop fiers de leur progéniture. Auquel cas notre demande serait probablement rejettée.

J'ai moi même un "lourd passé" d'enfant précoce et je voudrais tant éviter à mon fils de souffrir comme ce fût mon cas (je dois dire qu'à l'âge de mon fils je n'étais, comme lui, pas encore consciente de ce rejet, cela a commencé vers 7 ans).

Vos conseils, expériences, sont les bienvenus car la situation professionnelle de mon mari et ses mutations très fréquentes ne nous permettent pas d'avoir de suivi ou de soutien dans le système classique.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


92991
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Inquiete pour la rentree de ma fille - maternelle petite section - scolarite, education

image

Bonjour, Peut être certaines mamans sont passées par la… Ma fille qui est de février 2010 a maintenant 3 ans et demi et doit en principe rentrer en petite section en septembre.. Je m'inquiète un peu car c'est une petite fille très angoissée...Lire la suite

Je n'aime pas son enfant - familles recomposees

image

Bon je comprends surtout que si on a pas un discours politiquement correct on se fait lyncher gratuitement mais je m'en doutais. Et bien sur on aurait dû attendre qu'elle soit majeure et partie de la maison pour réaliser nos projets… Tout ceci me...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages