Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Maternelle      (1048 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il avait un souci démesuré de bien faire

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 387 lectures | ratingStar_36061_1ratingStar_36061_2ratingStar_36061_3ratingStar_36061_4

Il ne pleurait pas mais par contre il avait un souci démeusuré de bien faire, une véritable angoisse de réussite, en fait il n'avait pas du tout confiance en lui, alors que son institutrice de l'époque (qui était une crème de maitresse, tant par sa douceur et ses methodes) et son entourage, étaient d'accord pour admettre qu'il était dèjà à 3 et 4 ans un très bon élève (consciencieux, appliqué) il était tout le temps en panique dès qu'il abordait un travail.

On l'a beaucoup rassuré mais pour être honnête, ce qu'il l'a aidé a prendre confiance en lui ce fut le sport (le judo, plus précisement) , en l'espace de quelques mois la métamorphose nous a bleuffé, aujourd'hui il se met  toujours autant la pression quand à la réussite de son travail, mais il arrive à se rassurer tout seul, petit à petit, il a compri qu'il avait le droit à l'erreur, et que de toute façon nous sommes fière de lui quoi qu'il fasse (je pense que le fait d'être rester à le regarder s'épanouir dans son activité sportive lui a vraiment prouvé à quel point nous étions fière de lui, à l'école on ne peut rester alors que là il était en mesure de s'exprimer devant ses parents) c'est un petit garçon posé bien dans sa tête, et sincèrement le sport lui a permis d'apprendre à se mettre au même niveau que les enfants de son âge, à ne pas se diminuer, ou s'effacer devant les autres enfants, il a vraiment compri qu'il n'était pas différent des autres, mais qu'ils étaient tous différents et cette prise de conscience, la en quelques sortes délivré de certaine angoisses. Il ne se rabaisse plus et surtout ne se laisse plus rabaisser par certains de ses camarades qui avaient vu dans sa grande gentillesse (c'est un garçon hyper prévenant, qui ne s'attaque jamais à personne, qui n'a pas la moindre notion du mal, il m'impressionne par sa maturité) une faille, le moyen de le destabillisé.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


36061
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Inquiete pour la rentree de ma fille - maternelle petite section - scolarite, education

image

Bonjour, Peut être certaines mamans sont passées par la… Ma fille qui est de février 2010 a maintenant 3 ans et demi et doit en principe rentrer en petite section en septembre.. Je m'inquiète un peu car c'est une petite fille très angoissée...Lire la suite

Je n'aime pas son enfant - familles recomposees

image

Bon je comprends surtout que si on a pas un discours politiquement correct on se fait lyncher gratuitement mais je m'en doutais. Et bien sur on aurait dû attendre qu'elle soit majeure et partie de la maison pour réaliser nos projets… Tout ceci me...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages