Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Maternelle      (1048 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le rôle essentiel de la maternelle

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 487 lectures | ratingStar_94883_1ratingStar_94883_2ratingStar_94883_3ratingStar_94883_4

Un livre brocarde la maternelle au grand dam des enseignants et spécialistes.

Un livre sous forme de pamphlet au titre provocateur, "Il faut fermer les écoles maternelles", qui sort jeudi, brocarde en termes virulents la maternelle, au grand dam des enseignants et spécialistes des rythmes scolaires.

Ecrit sous un pseudonyme par un ancien instituteur, actuellement inspecteur de l'Education nationale, l'essai, qui revendique ses "accents pamphlétaires", vient grossir les rangs des ouvrages critiquant l'école maternelle, dès deux ans, alors que la scolarisation des enfants est obligatoire à partir de 6 ans.

Plus encore que le rapport du linguiste Alain Bentolina de décembre, contre la scolarisation des enfants à deux ans (mais pour la scolarité obligatoire à trois ans) , ce livre suscite les critiques de la communauté éducative et de spécialistes des rythmes scolaires, tous convaincus, études à l'appui, que la maternelle est "bénéfique à la scolarité des élèves".

Les plus virulents, à l'instar de Hubert Montagner, ancien chercheur à l'Inserm et spécialiste des rythmes scolaires", interrogé par l'AFP, le qualifie d'un mot : "ânerie".

L'ouvrage vilipende une école maternelle qui "entretient voire produit l'échec", "ressemble de plus en plus à une simple garderie" et où des "fonctionnaires de niveau Bac + 5" sont "payés par l'Education nationale" pour "dispenser un enseignement pendant 35 minutes sur 3 heures".

L'auteur préconise de transformer les maternelles en des "lieux d'éducation principalement animés par des éducateurs" sur le modèle des kinder garden allemands, et d'en confier la gestion aux municipalités.

Il suggère de ramener l'âge de la scolarisation obligatoire à 5 ans et de créer un cycle 2 comprenant la grande section, le cours préparatoire et le cours élémentaire 1ère année.

"Entre dire que l'école maternelle peut progresser et jeter l'opprobre sur l'école, le travail des enseignants, les résultats des élèves, il y a une marge considérable. On est dans le pamphlet qui n'a pas pour but d'améliorer cette école", a commenté à l'AFP Gilles Moindrot, secrétaire général du Snuipp-FSU, principal syndicat du primaire. Pour lui, les solutions proposées (dans l'essai) "consistent davantage à se défausser sur les municipalités, de diminuer le coût de l'école (pour l'Etat) ".

Il souligne que, contrairement aux affirmations de l'ouvrage, "il y a beaucoup d'apprentissages scolaires (langage, travail du corps, apprentissage de prémices en mathématiques…) qui ne sont pas effectués dans une garderie" mais le sont en maternelle.

Le Snuipp-FSU a prévu de publier, dans sa revue "Fenêtre sur Cour" à paraître lundi, un billet contre cet essai, "une caricature pour cette école (…) qui a depuis longtemps prouvé son efficacité à préparer l'enfant à devenir élève". "Ce texte pamphlétaire et outrancier constitue un véritable acte de provocation à l'égard du public" et "trahit surtout la méconnaissance de son auteur".
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


94883
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Inquiete pour la rentree de ma fille - maternelle petite section - scolarite, education

image

Bonjour, Peut être certaines mamans sont passées par la… Ma fille qui est de février 2010 a maintenant 3 ans et demi et doit en principe rentrer en petite section en septembre.. Je m'inquiète un peu car c'est une petite fille très angoissée...Lire la suite

Je n'aime pas son enfant - familles recomposees

image

Bon je comprends surtout que si on a pas un discours politiquement correct on se fait lyncher gratuitement mais je m'en doutais. Et bien sur on aurait dû attendre qu'elle soit majeure et partie de la maison pour réaliser nos projets… Tout ceci me...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages