Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Maternelle      (1048 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les maternelles privées!

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 482 lectures | ratingStar_108466_1ratingStar_108466_2ratingStar_108466_3ratingStar_108466_4

Un an dans une école privée pour mon enfant en TPS car pas de place dans le public. Il n'y avait pas de cours de religion du tout et aucune convention avec l'Etat, les frais étaient donc de 400 euros par mois (pour nous c'était moins cher que ce qu'on payait en crèche donc on a trouvé ce compromis acceptable : cantine et garderie matin et soir inclus dans le prix). Des écoles privées ont des tarifs beaucoup moins exorbitant.

En ce qui concerne la formation des enseignants : le recrutement est fait directement par l'école (pour les école religieuses je sais plus, c'est une istoire de diocèse). Perso ici aucun niveau n'était exigé et de toutes façons il n'y avait pas de liberté pédagogique. Les fiches sont toutes les mêmes tous les ans pour chaque niveau avec les mêmes albums : mon fils a les mêmes cahiers qu'un copain qui y est passé il y a trois ans. L'école choisit ce qu'elle enseigne, elle ne suit pas les programmes nationaux (sauf sans doute les écoles qui sont conventionnées par l'Etat) et pour celle où j'étais ils ne remplissaient pas de carnets d'évaluation.

Perso je trouvais qu'il y avait beaucoup trop de travail sur fiche (Je sais qu'il y a des fiches qui ont surtout été faites par le maître ! ) et pas assez de manipulations, mais ça c'est pour plaire aux parents : souvent les parents jugent la qualité du travail à la quantité de papier !!! Et là c'est un peu l'aspect "consommateur" qui reprend le dessus : l'école fait beaucoup d'efforts pour plaire aux parents et pas forcément pour le bien-être des enfants…

Le problème c'est lorsque tu reviens dans le public, il n'y a rien à part le travail sur fiche qui permet de connaître le niveau de l'enfant car pas d'évaluation ni commentaire du maître. Mon fils est actuellement en PS dans une classe PS-MS (j'avais demandé qu'il soit "évalué" en début d'année pour passer en MS, mais on m'a dit, qu'il ne peut être en MS que s'il y a une décision de l'école sortante en ce sens et cette école n'a pas voulu faire cet avis). Aujourd'hui il fait effectivement les activités avec les MS et je ne sais pas trop quelle sera l'orientation propposée en fin d'année : on verra…

Bref, dans cette école privée les enfants sont tous lecteurs en GS, je ne sais pas trop leur niveau en maths par contre, mais étant donné les difficultés que tu peux avoir après pour qu'ils trouvent leur place ans un système standard, je doute de l'intérêt de "pousser" autant les élèves. Car bien qu'ils étaient des "cracks" il y avait quand même pas mal de problème de comportement.

Je ne regrette pas cette année qui a apporté un cadre "rassurant" dans un effectif de 12, mais aujourd'ui je suis ravie que mon fils soit retourné dans le public, pour la mixité sociale d'une part (parce qu'à 400 euros le mois, beaucoup de gamins étaient assez "enfant roi", arrogant et pas très "sympa", là il est en zep, c'est donc pas du tout le même public) et pour les apprentissages peut-être moins élitiste mais plus variés (on vit en guadeloupe et il y a beaucoup de choses de l'environnement que je ne connais pas et que j'apprends par le biais de l'école, car trés basé sur le quotidien et les traditions locales, c'est donc trés enrichissant pour mon enfant).
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


108466
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Inquiete pour la rentree de ma fille - maternelle petite section - scolarite, education

image

Bonjour, Peut être certaines mamans sont passées par la… Ma fille qui est de février 2010 a maintenant 3 ans et demi et doit en principe rentrer en petite section en septembre.. Je m'inquiète un peu car c'est une petite fille très angoissée...Lire la suite

Je n'aime pas son enfant - familles recomposees

image

Bon je comprends surtout que si on a pas un discours politiquement correct on se fait lyncher gratuitement mais je m'en doutais. Et bien sur on aurait dû attendre qu'elle soit majeure et partie de la maison pour réaliser nos projets… Tout ceci me...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages