Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Maternelle      (1048 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma fille à la phobie de l'école

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 659 lectures | ratingStar_51564_1ratingStar_51564_2ratingStar_51564_3ratingStar_51564_4

Ma fille a 5 ans et demi elle est en grande section.

Depuis qu'elle est entrée à l'école c'est l'horreur.

En petite section elle a pleuré tous les jours jusqu'au dernier jour d'ecole.

En moyenne section, le matin ça allait a peu prés, elle ralait régulièrement mais pleurait moins, du moins le matin, l'aprem, elle a pleuré tous les aprem jusqu'a avril et l'instit me disait qu'elle voulait allé dormir avec les petits.

En grande section, plus de pleurs, du moins exterieurement, parce que interieurement c'etait dramatique, elle s'est completement fermée.

J'ai consulté l'instit car ma puce etait infernale à la maison, violente verbalement et physiquement, insolente, pleine de colère, elle voulait tuer sa soeur, poussait sa petite soeur ou lui faisait mal, faisait des caprices et des scenes bref je ne savais plus comment la prendre.

L'instit m'a sit qu'e l'ecole elle était adorable, qu'a l'ecrit rien a dire tout était ok mais le problème c'est l'oral elle ne parle pas, ne participe pas, a une bonne copine et des copines en général mais elle se met à l'écart du groupe.

Bref pour l'instit le problème c'est qu'elle prend du retard, et qu'elle ne peut pas l'evaluer.

Donc elle l'a orientée vers un orthophoniste et elle commence le soutien vendredi avec 2 autres petites filles qui ne parlent pas beaucoup.

L'instit m'a dit que ma fille n'avait aucune expression, qu'elle ne savait pas si elle contente ou pas.

Il faut savoir que pour nous le problème se complique car ma puce à une soeur jumelle dans la même classe qui elle par contre est tres bavarde, donc la facilité jusqu'a la c'etait de dire que c'est parce que sa jujus est tres bavarde ect que ma puce est comme ça mais pour moi ça n'a rien a voir.

En plus elle a des symptomes physiques, migraines tres puissantes, maux de ventre, vomissements ect… on a fait tout un tas d'exam elle n'a rien.

Pour le sport, nous c'etait de la gym, à sa demande mais elle a vite laissé tombé car "elle aime pas faire les execices"

Avec les gens, à part la famille trés proche, elle ne parle pas, si elle voit qu'il y a du monde à la maison quand on rentre de l'ecole par ex ben elle rale, une fois elle est même restée dans le jardin et a refusé de rentrer.

La solution de mon medecin, pour l'instant, on attend de voir ce que donne le soutien et l'orthophoniste puis si ça va pas mieux pédopsy, il lui a parlé et la trouvé equilibrée juste timide, l'orthophoniste la trouve bien aussi, elle a bien communiqué.

Pour lui le groupe n'est pas son milieu, il lui permet de disparaitre et l'englouti, elle n'y trouve pas sa place, il pense que le cp va l'aider car il y a plus d'individualisation.

Depuis le r.v avec l'instit il y a eu des progres, j'ai expliqué à ma puce que sa maitresse pensait qu'elle ne savait pas parler, un peu comme ça petite soeur de 18 mois, du coup elle a voulu prouvé a l'instit qu'elle n'etait pas un bébé et elle lui parle plus.

A la maison, on a mis des regles strictes en place'punition systématique pour tout acte de violence, caprice ect) , et je lui ai expliqué que l'ecole etait obligatoire et que ce n'etait pas moi qui décidait mais le président, et que moi aussi je me plie a des loi et des obligations.

Au quotidien on gère pour éviter les crises avant l'ecole et qu'elle parte zen, l'instit l'encourage et la valorise beaucoup plus, au lieu de la laisser se cacher dans le groupe.

Bref on a un petit mieux mais par ex, pendant les 2 semaines de vacance pas de pipi au lit et la veille de retourner à l'ecole elle a fait pipi au lit.

On a beau parler, expliquer tout ce qu'elle sait nous dire c'est "j'aime pas l'ecole, j'aime rien à l'ecole".

Alors voila pour te dire que tu n'est pas seule, qu'à moi on ne m'a jamais parlé de phobie de l'ecole.

Pour l'instant on gère au jour le jour, j'essaie de lui donner une place dans la fraterie car je pense que ça commence par là, sa violence, son insolence prouvent qu'elle cherche à se faire remarquer de nous donc je lui donne l'attention qu'elle veut que cela soit dans les calins comme dans les punitions, je ne la lacherai pas tant que je ne saurais pas pourquoi elle est si mal.

Ah oui derniere chose, elle m'a dit il y a peu "maman c'est nulle d'être grande moi je veux rester petite", on s'est expliqué sur le fait que grandir c'etait bien ect… mais nan mademoiselle veut rester petite.

Bref je ne sais pas si je t'aide, ici je pense que le problème a différentes causes, la gémélité, le fait que j'etais enceinte quand elle etait en petite section, l'arrivée d'une petite soeur ect…

A les gosses c'est du soucis hein.

Bon courage.

Neassan.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


51564
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Inquiete pour la rentree de ma fille - maternelle petite section - scolarite, education

image

Bonjour, Peut être certaines mamans sont passées par la… Ma fille qui est de février 2010 a maintenant 3 ans et demi et doit en principe rentrer en petite section en septembre.. Je m'inquiète un peu car c'est une petite fille très angoissée...Lire la suite

Je n'aime pas son enfant - familles recomposees

image

Bon je comprends surtout que si on a pas un discours politiquement correct on se fait lyncher gratuitement mais je m'en doutais. Et bien sur on aurait dû attendre qu'elle soit majeure et partie de la maison pour réaliser nos projets… Tout ceci me...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages