Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Maternelle      (1048 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon fils a peur de l'école

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1059 lectures | ratingStar_92505_1ratingStar_92505_2ratingStar_92505_3ratingStar_92505_4

Mon fils de 6 ans et demi a très mal vécu ses deux dernières années de maternelle (angoisses se traduisant par des vomissements systématiques le soir, crises de nerfs devant la porte de l'école le matin avant de rentrer en classe…) et ce avec deux maîtresses différentes.

Toutes ces manifestations ne se produisaient qu'en période scolaire, ce qui nous a amenés à consulter la psychologue scolaire en milieu de moyenne section de maternelle.

Nous avons eu plusieurs entretiens avec elle jusqu'à la fin de l'année de MS, et cela a semblé calmer un peu les angoisses de notre fils.

Mais au retour des grandes vacances, à l'entrée en GS, les manifestations d'agoisse ont recommencé…

Nous n'arrivions pas à comprendre ce qui l'angoissait à ce point à l'école mais nous avions depuis longtemps le sentiment que notre petit garçon avait des capacités intellectuelles assez développées : langage acquis très tôt (2 ans) , curiosité envers son environnement (champion du monde du nombre de questions dans une journée ! ) , mémoire d'éléphant, reconnaissance des lettres de l'alphabet à 2 ans 1/2…

Par contre, aucun intérêt pour les activités manuelles (dessin, coloriage, pâte à modeler…) et ce depuis son plus jeune âge.

Ce qui m'a profondément perturbé pendant ces deux ans, c'est l'attitude des deux maîtresses de MS et GS.

Dans mes nombreuses tentatives de dialogue avec elles, j'ai clairement le sentiment d'être la mère surprotectrice et persuadée (à tord) que son rejeton était un petit Einstein !

A chaque fois, elle me renvoyait le fait que, certes, mon fils avait un langage très riche pour son âge, mais que par contre, il avait des difficultés dans les activités de graphisme et de découpage/collage et que c'était un passage obligé et essentiel de son apprentissage…

Quant à ses angoisses, elles étaient liées à la difficulté de couper le cordon entre mon fils et moi, et certainement pas au fait qu'il s'ennuie à l'école !

Même quand il a appris à lire tout seul (promis, je ne lui ai pas enseigné ! ) la mâitresse de GS n'en a pas démordu !

Nous avons fini par le faire suivre par une psychologue spécialisée dans les enfants, qui nous a conseillé de le tester.

Le résultat a confirmé notre sentiment : notre petit garçon est précoce pour la compréhension verbale et la mémorisation et dans la moyenne inférieure pour tout ce qui touche au schéma corporel et à la motricité fine, d'où une disharmonie qui peut expliquer un manque de confiance en soi allant jusqu'à l'angoisse.

Aujourd'hui, mon petit garçon est entré au CP et tout va bien. Il s'est épanoui et, même s'il sait lire courament, il semble très intéressé par ce qu'il fait en classe.

Mais je peux vous dire que chat échaudé craint l'eau froide et que je resterai vigileante vis à vis des enseignants !
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


92505
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Inquiete pour la rentree de ma fille - maternelle petite section - scolarite, education

image

Bonjour, Peut être certaines mamans sont passées par la… Ma fille qui est de février 2010 a maintenant 3 ans et demi et doit en principe rentrer en petite section en septembre.. Je m'inquiète un peu car c'est une petite fille très angoissée...Lire la suite

Je n'aime pas son enfant - familles recomposees

image

Bon je comprends surtout que si on a pas un discours politiquement correct on se fait lyncher gratuitement mais je m'en doutais. Et bien sur on aurait dû attendre qu'elle soit majeure et partie de la maison pour réaliser nos projets… Tout ceci me...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages