Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Maternelle      (1048 témoignages)

Préc.

Suiv.

Organisation à la maternelle Montessori

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 9208 lectures | ratingStar_52520_1ratingStar_52520_2ratingStar_52520_3ratingStar_52520_4

Moi aussi je suis la reine du désordre mais trouve que l'ordre est structurant. A la conf sur la maternelle Montessori où j'ai été hier, l'éduc racontait que les enfants prenaient moins les plateaux s'ils étaient poussiéreux… Ouah j'en ai des progrès à faire !

 

Voici en avant première le compte-rendu de la conf, je me suis rendue compte que c'est important la progression du matériel (par ex pour la lecture, il y a une étape importante avant les lettres rugueuses si vous lisez. Je suis pas dans la m… avec mes lettres rugueuses en arabe et moi qui prononce très mal, son père a intérêt à s'y mettre ! ).

 

La réponse éducative proposée en maternelle Montessori.

 

Dominique et Mathilde sont venues nous parler de leurs classes de maternelles Montessori, une classe de 2-3 ans et une classe de 3-6 ans.

 

L'ambiance jour un rôle primordial dans la pédagogie Montessori. Elle est composée de 3 éléments :  

Une éducatrice formée à la pédagogie Montessori et au matériel.

Un groupe multi-âge.

Un espace physique intérieur et extérieur qui inclut le matériel.

 

Un éducateur : il donne à l'enfant les clés pour découvrir le matériel et l'aider à faire seul. Il encourage l'enfant à choisir son activité. Il observe énormément et travaille avec chaque enfant individuellement. Il est responsable de l'ordre des choses et du calme.  

Dans la classe, il y a 4 règles de vie :

On parle doucement pour ne pas se gêner.

On se déplace lentement.

On respecte le matériel (d'autant plus que chaque matériel est unique dans la classe).

Les enfants ont rajouté cette règle : On ne fait pas de gestes violents.

Quand les règles ne sont pas respectées, on invite l'enfant à relire les règles (écrites et dessinées). Sinon on lui permet de réfléchir sur le pourquoi de la règle (certains ont besoin d'exemples concrets mis en pratique). Il n'y a pas de punitions ni de récompenses dans les écoles Montessori. Souvent les enfants s'invitent entre eux à relire les règles.

L'éducateur va chercher avec l'enfant un matériel, il ou elle le lui présente et l'accompagne pour le ranger à sa place (ceci la première fois qu'il utilise ce matériel). Pour présenter un nouveau matériel, il nomme le plateau et les nouveaux objets, puis présente en silence comme il s'utilise. Il essaie de ne pas intervenir trop souvent.

L'éducateur peut prendre des notes pour le suivi et guider les assistantes, mais il n'y a pas d'évaluation.

 

Le groupe multi-âge permet de créer une ambiance socio-culturelle. Les petits observent les grands et les grands sont attentifs aux petits. Il y a de l'entraide. Tout ce qui entoure l'enfant va le pénétrer (les gestes, l'attitude, le langage).

 

Le mobilier et le matériel créent une ambiance physique. Tout est adapté à la taille et à la force de l'enfant qui peut par exemple soulever une table, porter son plateau, etc. Le matériel est adaptable et va changer en fonction des besoins des enfants. Au cours de l'année, les plateaux changent et il arrive que les éducatrices créent spécialement du matériel pour répondre au besoin donné d'un enfant (d'où l'importance de l'observation).  

Dans la classe, la lumière naturelle est privilégiée autant que possible. Des cadres à la hauteur de l'enfant, des fleurs, un coin lecture, créent une ambiance chaleureuse et détendue.  

Dans la classe, c'est l'enfant qui est acteur, l'éducateur est juste un guide qui prépare le milieu pour l'enfant.

Le matériel, lui, doit être esthétique (attrayant, coloré, propre). Il doit permettre une progression de la difficulté suivant la disposition des plateaux. Il doit isoler une "qualité" : une seule habilité requise par plateau. Le contrôle de l'erreur est inhérent au matériel. Cela évite la mise en échec de l'enfant par un tiers. Il doit permettre l'auto-activité. L'enfant doit pouvoir s'exercer autant qu'il le souhaite. Le matériel ne doit être présent dans la classe qu'en un seul exemplaire. Cela apprend aussi à l'enfant la patience et renforce la motivation. Si l'enfant n'y arrive pas au début, ce n'est pas grave.

 

Dominique nous a présenté sa classe des 2-3 ans. Il y a 14 enfants pour 2 adultes (éducatrice et assistante). Entre 0 et 3 ans, l'enfant absorbe le mouvement, le langage et son environnement. A 3 ans, il a acquis les bases de sa personnalité. Il a besoin d'explorer, d'observer, d'expérimenter. Dans la classe, l'enfant choisit son travail et est libre de bouger, de s'installer là où il le souhaite pour travailler. Certaines activités sont faites à plusieurs. L' école Montessori fait penser à une ruche : chaque enfant est dans son activité.

La classe est divisée entre 4 espaces :  

- L'art où se trouve un chevalet, de la peinture, un pinceau, du collage, etc. À disposition de l'enfant. Cela développe sa créativité et affine ses mouvements.  

- L'espace coordination oeil/main comporte des activités comme ouvrir/fermer des flacons, faire de la couture, couper, utiliser diverses pinces.  

- Le matériel du langage. Ex : objets en 3D, séries d'images (notamment en grandeur nature pour permettre de passer de la réalité à l'abstraction) , sacs contenant des objets, livres. Exercices de conversation, comptines et chansons. 2 ans correspond à la période d'explosion du langage.  

- Espace exercices de vie pratique près du lavabo. Ex :  laver, nettoyer, cirer des objets, faire de la vaisselle, prendre soin des plantes, de soi (s'habiller aussi) , transporter un meuble, préparer à manger. Cela permet de faire comme à la maison. Tous les objets sont "vrais" , fonctionnels mais de petite taille. L'enfant acquiert assurance, estime de soi.

       De plus, bien disposés, les plateaux renforcent le sens de l'ordre de l'enfant et l'aident à se construire son ordre intérieur. A cet âge-là, la composition des plateaux est simple. De plus, ranger le matériel pour qu'un autre puisse l'utiliser permet la sociabilité. L'enfant doit aller à son rythme jusqu'au bout de l'activité. Il peut répéter l'activité autant de fois qu'il le souhaite.  

 

Emploi du temps de la classe :

Entre 8 et 9h : temps d'accueil. Lecture d'histoires, préparation de la classe.

9h-10h30 environ : activités.

Goûter collectif. Chansons, discussions.

Temps de jardin.

11h45 : déjeuner.

Sieste pour ceux qui en ont besoin.

Dès le réveil de chacun, temps d'activité (souvent 14h30-15h30).

Goûter collectif.

Temps de jardin.

16h30-18h15 : possibilité de garderie.

Activité motricité une fois par semaine (proposée et non imposée).

 

Mathilde nous a présenté sa classe des 3-6 ans. Il y a 26 enfants pour 3 adultes. Ce nombre permet de nombreuses interactions intéressantes.  

Voir un matériel qu'on fera plus tard motive l'enfant pour d'abord effectuer les autres activités préparatoires. En attendant, il peut toucher le matériel qui n'est pas à son niveau, mais l'éducateur ne lui présente pas.  

Certains enfants dont des mathématiques pendant des mois et s'intéressent plus tard au langage.  

Il est préférable de débuter en début de cycle et d'aller jusqu'au bout. De toute façon, vu la liste d'attente, l'école de Grenoble n'accepte pas d'enfant en milieu de cycle. Quant au retour en école classique, en général les enfants s'intègrent bien, si ce n'est qu'ils sont conscients de l'arbitraire des règles de l'école classique et posent beaucoup de questions…

Le cycle de 3-6 ans permet à l'enfant d'acquérir une base qui ne bougera pas. Par contre, à partir de l'école primaire, les écoles Montessori, même si elles sont pour la plupart hors contrat, ont des programmes à tenir (surveillance de l'Education Nationale). Il n'y a pas de redoublement.

L'école accueille des enfants porteurs de handicaps (5 cette année).  

La classe est divisée en 4 espaces :

Vie pratique : permet de développer la confiance en soi car l'enfant fait des choses utiles et visibles, il agit pour son milieu. Cela lui renvoie une image positive. L'éducatrice lui demande d'aider la classe en nettoyant par exemple une vitre sale. Des activités préliminaires familiarisent l'enfant avec les habitudes du lieu (par exemple, dérouler et rouler son tapis sur lequel il pourra faire des activités ; ou apprendre à porter un plateau. Les objets sont placés de gauche à droite, sens chronologique dans lequel il aura à manipuler les objets, mais aussi sens de l'écriture (cela le prépare à comprendre que l'on va de gauche à droite). Activités de soin de la personne (cadres d'habillage par exemple). Coordination du mouvement (en marchant sur un ligne avec des objets). Grâce et courtoise (apprendre à se moucher, à servir un invité, etc.).

Langage : c'est la base de toute vie sociale. Il permet l'expression des pensées et émotions, ainsi que la compréhension réciproque. L'enfant absorbe le langage pour construire son intelligence. Il est important pour l'enfant de donner un sens aux choses qui l'entourent. On encourage l'enfant à parler, seul ou en groupe. Le temps de parole de chacun doit alors être respecté. Il faut partir du vécu de l'enfant et enrichir progressivement son vocabulaire. Et dire les mots justes et précis. On peut dire que l'on ne sait pas précisément de quoi il s'agit et aller chercher l'information pour lui. Si l'enfant se trompe, l'éducateur ne lui dit pas qu'il s'est trompé, mais lui restitue ses paroles avec les mots justes : "j'ai vu des chevals. _ Ah oui, tu as vu des chevaux ? " . Les livres n'ont pas d'images avec des animaux habillés.  

Processus d'apprentissage de la lecture chez les 3-6 ans :

-Reconnaître les sons grâce à des objets. C'est une étape importante. L'enfant doit chercher un objet qui commence par le son keu ou, plus tard, dont le mot contient le son ou, par exemple. Cela permet de dissocier les sons du mot.

-Lettres rugueuses. L'enfant apprend que le son a un graphisme qui lui correspond. La sensation s'inscrit dans son corps. Quand l'enfant en connaît une quinzaine, on passe à l'étape suivante.

-Alphabet mobile. Il permet d'écrire des mots. L'enfant décompose mentalement le mot puis le recompose aux moyens des lettres. Puis il prend le petit alphabet mobile dont les lettres sont plus proches de l'écriture et il peut associer les lettres aux images s'il le souhaite.

-Et tout d'un coup, à un moment donné, l'enfant se met à lire ce qu'il a écrit. C'est l'explosion de la lecture et il sait tout d'un coup lire. Là il est prêt pour le plateau de lecture qui est composé de petits objets, de petites bandes de papier (où l'on écrit d'abord des mots dont les lettres sont séparées, puis attachées) , et des étiquettes où le mot est écrit d'un côté en lettres cursives, de l'autre côté en lettres scriptes.  

-Plateau des phonèmes avec photos d'objets comme "poule" (l'enfant lit d'abord "po-ule" puis "poule" . Il y a des phonèmes en lettres rugueuses.  

La lecture vient généralement autour de 4 ans et demi avec ce matériel. Car c'est la période sensible adaptée. L'enfant apprend à lire et à écrire en lettres cursives. C'est pourquoi les livres de la collection "Aide moi à faire seul" (éditions Hatier, avec Baltahzar et/ou Pépin) sont présents dans la classe car ils sont notamment écrits en lettres cursives. L'outil crayon n'est proposé que vers 4 ans et demi. Cela dit, si des enfants souhaitent savoir écrire rapidement leur prénom, l'éducateur peut lui montrer comment l'écrire en lettres à "bâton" . L'enfant apprend à écrire au moyen des lettres rugueuses, de lettres tracées dans le sable, sur une ardoise, puis d'exercices de graphisme avec un crayon.  

Sensoriel : matériel scientifique qui introduit aux concepts mathématiques. Notion de petit/grand, couleurs, odeurs, etc. Jeu du goût lors des repas et plateau avec de l'eau sucrée, salée, acide, amère. Flacons pour l'odorat. Toucher d'étoffes, de surfaces lisses ou rugueuses. Boîtes à sons par paires. Tour rose en 3 dimensions, escalier en 2 dimensions, barres en 1 dimension. Cubes du binôme et du trinôme qui préparent aux formules algébriques (a+b) ² et (a+b+c) ³. Cela les enfants ne le savent pas mais cela leur permet de l'intégrer sensoriellement.  

Mathématiques : l'enfant apprend à compter en base 10. Il découvre la notion d'unité, de dizaine, etc. Ils n'apprennent pas la comptine numérique (1, 2, 3…) mais apprenne ce qu'est le nombre jusqu'à 10. Ecriture du nombre et apprentissage de la notion de hiérarchie. Avec le matériel des perles, la perle des dizaines est toujours dorée.  

L'enfant apprend les 4 opérations et leur concept. Addition : on met ensemble. Soustraction : on en a moins. Multiplication : on ajoute des choses égales. Division : on partage en part égales. Les opérations se font en collaboration, à plusieurs enfants.  

Exemple de matériel :

Jeu de la banque. Perles, cubes de 1000, etc. On met ensemble. On peut aussi développer le cube de 1000 en chaînes de perles.

Tableau avec des barrettes de couleur. L'enfant s'aperçoit que le résultat de ses additions se trouve en haut du tableau.  

Mémorisation pour éviter de compter sur les doigts grâce à des tableaux.

Jeu des timbres. Dans cette pédagogie, les unités, dizaines, centaines et milliers ont un code couleur dans tous les matériels mathématiques. Le jeu des timbres permet les 4 opérations.

Boulier.

On ne va pas plus loin dans l'abstraction en maternelle.

 

Emploi du temps (4 jours + mercredi matin facultatif) :

Entre 8 et 9h : temps d'accueil. S'il est de qualité, la journée sera d'autant mieux réussie !

Temps de travail de 9h à 11h sans coupure pour ne pas briser le pic de concentration (comme à l'école publique ou la récréation vient l'interrompre). Le goûter (amené à tour de rôle par un enfant) est à disposition à partir de 10h sur une table à 4 places.

Temps de jardin.

12h : repas.

Certains vont ensuite à la sieste, d'autres dans le jardin.

Environ 14h-15h30 : activités.

Temps de discussion où chacun prend la parole s'il le souhaite.

Goûter collectif.

16h30-18h15 : garderie éventuelle. Le parent a la possibilité de venir faire une activité avec son enfant.  

L'enfant peut aussi inviter le parent à venir observer.

Il y a des activités, par groupes d'enfants, d'anglais (par une personne anglaise car dans les écoles Montessori chaque éducateur parle sa langue maternelle) , d'éveil musical (chansons, matériel des clochettes qui permet d'apprendre la gamme et créer une mélodie) et des activités de biologie, géologie, histoire, géographie.

 

Tous les ans, l'école développe un thème (cette année, c'était le développement durable) qu'elle met en pratique dans les activités et les sorties. Il y a aussi des temps de travail collectifs entre les deux classes. Des samedis bricolage avec les parents sont organisés.

 

A la maison, les enfants scolarisés en école Montessori n'ont pas besoin de matériel mais il faut leur laisser mettre en oeuvre toute la vie pratique.

 

Formations :  

-assistante Montessori : se déroule à Paris et dure 2 fois une semaine.

-Educateur/trice : pour la section 0-3 ans, la formatrice fait le tour de monde et repassera en France d'ici 8 ans environ.

Pour les 3-6 ans, cela se passe à Paris auprès de l'Association Montessori Internationale (seule formation reconnue par la pédagogie Montessori) durant une année scolaire ou deux étés. Ou à Genève, auprès d'un organisme affilié à l'AMI durant un an et demi (la formation permet de travailler en même temps). Ces formations permettent de travailler dans des écoles Montessori de n'importe quel pays. La formation peut être prise en charge par le FONGECIF.

Il existe également des stages pour les parents.

 

Ecoles Montessori : tout le monde peut créer une école Montessori mais cela suppose de signer une charte.  

 

A noter : l'école projette de faire reconnaître ses acquis professionnels pour que les éducateurs aient le diplôme d'éducateurs de jeunes enfants, ce afin de créer un Jardin d'enfants Montessori où le montant d'inscription sera en fonction du quotient familial.

Actuellement cette école maternelle Montesssori est la moins chère de France (autour de 200 € par mois) et les frais peuvent être déclarés en frais de garde et permettre de payer beaucoup moins d'impôts.

 

J'ai viré tout ce qui est ultra local (sympa le projet de passer par le statut d'éduc jeunes enfants…).

 

Petit pois il faut que j'aille regarder en détail ton blog !

 

J'ai fait une récap, quelqu'un saurait la mettre en haut du post ?

La pédagogie Montessori illustrée, Murielle et Quentin Lefebvre (2007) (à commander auprès de Murielle Lefebvre, 6nergies, BP274, 73375 Bourget du lac cedex).

Livre à consulter en ligne Comprendre la méthode Montessori : http://www.montessori.fr/article.php3?id_article=12  

 

Montessori à la maison :

Eveiller, épanouir, encourager son enfant, la pédagogie Montessori à la maison, Tim Seldin, éditions Nathan (2007).

http://www.montessori.fr/rubrique.php3?id_rubrique=5  

Http//montessorichezlespetitspois.blogspot.com  

http://anepalir.over-blog.com/categorie-1134245.html.

En anglais : http://www.bambini-montessori.com/[...]s_main.htm

http://www.montessorimaterials.org/

Il y a également des discussions sur ce sujet sur des forums internet comme Magic Maman ou Bulle de Nature…

 

Appliquer la pédagogie Montessori en école maternelle publique :  

Des ateliers Montessori à l'école, une expérience en maternelle, Béatrice Missant, éditions ESF (2005).

 

Créer une école (Montessori ou non) //creersonecole.com  

Cette association édite aussi une brochure intitulée Les écoles indépendantes, une solution d'avenir qui est très intéressante de l'étude des coûts de la scolarité dans le public : elle montre que si l'Etat aidait financièrement les familles, comme cela est le cas dans de très nombreux pays, l'Etat y gagnerait financièrement, mais aussi en terme d'épanouissement des enfants dans le public comme dans le privé…

 

Pour les enfants :  

La collection "Aide moi à faire seul" chez Hatier. Ex : Balthazar et les lettres à toucher.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


52520
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par stepha | le 11/08/10 à 17:05


Bravo pour cet article ultra-synthétique sur la pédagogie Montessori.J'aimerais rentrer en contact avec son auteur.De quand date l'article?Merci!

Histoires vécues sur le même thème

Inquiete pour la rentree de ma fille - maternelle petite section - scolarite, education

image

Bonjour, Peut être certaines mamans sont passées par la… Ma fille qui est de février 2010 a maintenant 3 ans et demi et doit en principe rentrer en petite section en septembre.. Je m'inquiète un peu car c'est une petite fille très angoissée...Lire la suite

Je n'aime pas son enfant - familles recomposees

image

Bon je comprends surtout que si on a pas un discours politiquement correct on se fait lyncher gratuitement mais je m'en doutais. Et bien sur on aurait dû attendre qu'elle soit majeure et partie de la maison pour réaliser nos projets… Tout ceci me...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages