Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Maternelle      (1048 témoignages)

Préc.

Suiv.

Précocité des enfants et formation enseignants

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 373 lectures | ratingStar_92374_1ratingStar_92374_2ratingStar_92374_3ratingStar_92374_4

A la fin de la moyenne section, mon fils souhaitait entrer au CP pour apprendre à écrire et à mieux lire. Sa maîtresse l'avait rassuré en lui disant qu'en grande section, il apprendrait. Mais malgré les demandes faites, par lui-même, à la maîtresse de Grande section, il a commencé à écrire mardi dernier, à sa plus grande joie. Sa maîtresse actuelle, hélas, donne le même travail à tous. Elle ne tient pas compte du rythme de chacun et je trouve cela très dommage. Aujourd'hui, un enfant présentant un léger retard face à l'ensemble, on l'adresse à un orthophoniste, un enfant qui suit trop bien, on lui proposera un saut de classe. De plus, il est demandé aux parents de ne pas "apprendre" aux enfants, sous peine d'ennui, à l'école. J'ai pris un congé parental d'un an, à la naissance de mon fils. J'ai obtenu une place en crêche. J'en étais très heureuse jusqu'au jour où j'ai rencontré la directrice deux mois avant son entrée. Mon fils avait alors 10 mois. Elle me proposait de l'inscrire avec les tous- petits car il n'y avait plus de place, chez les moyens. Je lui ai dit qu'il était prêt à marcher. En effet, il a marché 15 jours plus tard. Elle m'a dit : "Ce n'est pas la peine qu'il marche trop tôt, ne l'incitez pas à le faire… Comme si je pouvais freiner son envie d'avancer. Je lui demandais les activités proposées, pour son âge. Elle me parlait de hochets, mobiles. J'ai décidé de mettre en suspens ma carrière pour m'en occuper et, aujourd'hui, depuis peu je lui apprends à écrire "en attaché" puisque c'est ce qu'il me demande et ce que je refusais de faire jusqu'à présent. J' ai toujours essayé de répondre à ses attentes et je ne comprend pas qu'à l'école, on refuse l'accès aux connaissances. J'ai vécu, moi aussi le saut de classe et je ne pense pas que ce soit une solution. Ce qu'il faudrait, à mon avis, ce serait une meilleure formation des enseignants et l'application des consignes face aux précocités des enfants.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


92374
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Inquiete pour la rentree de ma fille - maternelle petite section - scolarite, education

image

Bonjour, Peut être certaines mamans sont passées par la… Ma fille qui est de février 2010 a maintenant 3 ans et demi et doit en principe rentrer en petite section en septembre.. Je m'inquiète un peu car c'est une petite fille très angoissée...Lire la suite

Je n'aime pas son enfant - familles recomposees

image

Bon je comprends surtout que si on a pas un discours politiquement correct on se fait lyncher gratuitement mais je m'en doutais. Et bien sur on aurait dû attendre qu'elle soit majeure et partie de la maison pour réaliser nos projets… Tout ceci me...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages