Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole      (7398 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon avis sur la réforme de l'IUFM

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 434 lectures | ratingStar_22482_1ratingStar_22482_2ratingStar_22482_3ratingStar_22482_4

 Et même comme ça, c'est un jeu de dupe !

Croire que c'est le climat médiatique actuel de mise à terre du "pédagogisme" est la direction suivie par la réforme des IUFM, c'est n'avoir rien compris à cette réforme, car bizarrement elle suit la marche inverse :

 

1) Les IUFM continuent d'exister dans un autre cadre, avec les mêmes personnes et dans les mêmes lieux, seule la procédure à venir de recrutement des formateurs va changer.

 

2) A l'heure actuelle, une partie de la formation est assurée par des PEMF, c'est à dire des instits expérimentés qui viennent du terrain tout en y restant à 75%. Cet apport est menacé par la réforme. Comment sera fait alors le lien théorie-terrain ?

 

3) Qui va-t-on recruter à leur place et sur quels critères ?  

Le premier critère, désormais totalement indispensable, sera… d'avoir rédigé une thèse de doctorat. Or si c'est le gage incontestable d'une grande intelligence, ça n'a dans la plupart des cas aucun rapport avec la capacité à former des enseignants d'école maternelle et élémentaire, car les masters de didactique disciplinaire et les sujets de doctorat portent essentiellement sur le second dégré, voire le lycée. Ca signifie tout simplement que dans les universités les moins courues, avoir étudié scientifiquement pendant 3 ans  l'utilisation d'un logiciel de géométrie dynamique en terminale scientifique validera la capacité à expliquer à des futurs instits comment enseigner les maths en grande section de maternelle !

 

 

Dans ces conditions, l'évolution la plus probable est :

 

- d'assister à un renforcement du grand bricolage sur les protocoles, bricolage le plus complexe possible en apparence pour cacher la misère.

 

- d'assiter à un triomphe de l'illusion de maîtrise basée sur des méthodes de management qui ont déjà prouvé leur dangerosité en entreprise, les tableaux et diagrammes à la pelle pour se donner l'impression de "piloter par les résultats", sans que personne ne se soit donné la peine de définir ce qui est ou pas une forme de résultat.

 

- que la place des questions de contenus dans la didactique disciplinaire reste le parent pauvre, voire se réduise encore.

 

- le maintien d'un certain nombre d'erreurs pédagogiques et voire l'invention de nouvelles, notamment en résolution de problèmes et en géométrie. (je résume).

 

- l'augmentation du volume de jargon car la fuite en avant par les chiffres entraînera la sensation de ne pas suivre chez certains, ce qui en général conduit à l'apparition accélérée de nouveaux mots pas toujours utiles. On l'a vu il y a quelques années dans la didactique de l'EPS, mais là c'était une vraie avancée accélérée que certains ne suivaient pas ; ici on sera plus dans une fuite vers nulle part que dans une avancée.

 

 

Donc glabalement un renforcement de tout ce qu'on peut reprocher à l'IUFM aujourd'hui, dans une ambiance de conseil d'administration de multinationale prêt à faire tout et surtout n'importe quoi… pour peu que ça ait une influence sur le prochain diagramme en méta-bâtons.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


22482
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Ancien souffre douleurs - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonsoir tout le monde ! Je fait ressortir un topic vieux de 3 ans maintenant, mais suite à l'émission Toute une Histoire, diffusée le 17/01, consacrée aux souffre-douleur, j'ai décidé de franchir le pas et de témoigner de ce que j'ai vécu...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages