Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Primaire      (1198 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comportement inadmissible de l'enseignat de mon fils

Témoignage d'internaute trouvé sur femmeactuelle
Mail  
| 590 lectures | ratingStar_229114_1ratingStar_229114_2ratingStar_229114_3ratingStar_229114_4

Je me permets de reprendre ce post car nous vivons ds moments très difficiles à cause de l'enseignant de notr fils de 10 ans. Cet enseigant a plus de 60 ans (ce n'est pas le souci mais c'est pour dire qu'il pourrait ne plus être là) et cause des soucis en général au minimum à un enfant chaque année en lui pourrissant la vie, en le harcelant. Cette année il s'en est pris à 3 enfants, comme c'est étrange juste les enfants des parents qui ont osé dire en réunion à ce monsieur qu'il n'était pas normal qu'il dorme en classe.. hé oui vous avez bien lu, ce monsieur s'endort régulièrment quelques instants voire minutes.. et c'est normal vous dira l'inspectrice, ce n'est pas grave ! Nous trouvons ça grave car durant ses "absences" non seulement les enfants sont livrés à eux mêmes mais il perd le fil de ses idées. De plus il a cette année 2 niveaux, 17 CM1 et 6 CM2 donc fait partie mon fils et ce monsieur enseigne le CM1 depuis plus de 30 ans et donc cette année ne sait pas comment faire avec 2 niveaux et fait pour tout le monde la même chose. Alors déjà son niveau est très bas, même d'habitude les Cm1 sortent avec un programme non terminé car il est très lent, il leur fait passer par exemple 1 journée et demi à écrire un leçon d'histoire !! Il n'arrive pas avec sa leçon prête mais cherche les mots dans son dico durant la classe. Du coup les enfants s'ennuient. ET puis comme des parents ont ralé qu'ils n'aient fait ue de l'histoire une journée alors le jeudi il a fait noter la date du lundi (passé à l'histoire) et leur a fait faire un peu de français et maths histoire de maquiller la chose.. Enfin bref c'est pour vous situer le personnage, de même il ne faut aps ouvrir les livres entièrement sur la table mais les tenir entre les mains entrouverts car ça âbime les charnières, il ne faut pas regarder dehors mais seulement l'instit et dans les yeux ! Avant la résunion ça se passait plutot bien pour mon fils, bien qu'il s'ennuyait mais pas de plainte, et puis brusquement il s'est mis à le punir sans cesse, à le mettre dehors à la porte (chose extrêmement dangereuse car l'enfant peut carrément partir de l'école) ou alors l'envoyer en classe de CP.. sans punition ni rien à faire ! ce que j vous raconte est valable pour des deux autres enfants... un allait même en maternelle ! Un soir il a décidé de garder mon fils à la sortie mais mon fils s'est sauvé car il savait que j'attendais dehors et comme je suis nounou je ne suis pas seule.. un autre soir il l'a gardé et j'ai du aller le chercher mais je n'étais pas contente ! Il tenait mon fils par la main, le bras, l'a menacé d'une giffle.. d'ailleurs c'est un autre qui est intervenu pour qu'il le lâche. Mon fils est en souffrance terrible avec tout ceci, il ne dort plus bien du tout, devient agressif je le reconnais et répond mal mais jamais il n'a eu aucun souci durant tout son primaire donc pourquoi d'un coup se tranforme t'il en bête de scène ? Je ne comprends pas et même si je me pose des questions quant à savoir si mon fils est vraiment méchant je me dis que ça n'est pas possible. Il a toujours aimé l'école, a toujours eu de très bons résultats. C'est un timide qui n'a certes pas toujours été compris mais nous avons toujours discuté et avancé avec les instits, dont une super il y a 2 ans qui lui avait bien donné confiance en lui, mais là tout est détruit. la directrice est intervenue plusieurs fois mais elle écoute ce monsieur qui embobine pas mal les gens, il baratine, fait des courbettes etc.. Lundi elle a convoqué ls parents des 3 enfants et nous nous sommes vus chaque famille avec la dirlo et l'instit et il en est ressorti que l'instit a dit qu'il était dépassé mais il n"a rien proposé du tout ! Nous avons tenté de remettre les choses à plat et de repartir sur de bonnes bases, avec bonne volonté. La dirlo a proposé l'intervention d'une psy, nous avons accepté, tout comme les autres parents d'ailleurs. Mon fils n'était pas allé à l'école durant 3 jours car vraiment trop mal. Donc mardi il y retourne, nous lui avons fait la morale lui disant de faire des efforts avec récompenses à la clé. Mardi soir je le récupère livide et en pleurs dans la voiture. IL m'a raconté que le mardi la psy était venue et devant la classe les avait accusés de menace sur un enafnt car il y a eu une histoire pas claire le vendredi. Mon fils n'a pas supporté car en plus il n'était pas là vendredi ! Ensuite ils leur ont demandé qui avait signé une lettre contre l'instit (car une lettre était en route déjà car nous n"'acceptons pas que nos enfants refassent un CM1 ) donc là oh surprise pour eux car nous n'étions pas les seuls 3 parents à l'avoir dsignée cette lette mais 5 sur 6.. et puis ils leur ont demandé ce qu'il y avait dans cette lettre, ce que nous avion dit nous parents suite à la réunion de lundi... bref une mise en pâture devant les autres enfants et des questions intolérables en plus. Les 3 enfants se rebellent bien sûr de toute cette injustice car dès qu'il y a un bruit ou un enfant qui parle il les punit eux et quand ils lui répondent que ce n'est pas eux, il dit "oui je sais mais comme vous avez commencé c'est vous que je punis" donc le reste de la classe en profite à fond. Lundi nous avions obtenu que les enfants ne soient plus mis à la porte (et ça la dirlo est plus que ok car elle est responsable) ni envoyés dans les classes inférieures mais hier il a encore voulu mettre un enfant dehors, ce dernier a refusé. Mardi j'ai recontacté la dirlo lui disant qu'ils ne respectaient pas leurs engagements et que leur façon d'agir était une honte. A forc de discuter elle a fini par me dire qu'elle ne savait plus quoi faire, qu'elle avait déjàtiré la sonnette d'alarme l'an dernier car il s'en était pris à un enfant et l'avait tellement poussé à bout que ce dernier l'vait menacé d'un compas. mais rien n'a été fait et pourtant le fils d'un élu ! Nous avons un tas de témoignagnes de jeunes ou moins jeunes passés par sa classe et c'est affligeant tant au niveau pédagogie que psychologie. Plusieurs familles ont changé leurs enfants d'école à cause de lui,; en fin d'année dernière je n'avais pas compris pourquoi des copains de mon fils partaient de l'école subitement...juste avant un CM2 je ne voyais pas mais maintenant je sais pourquoi ! La directrice m'a aussi dit qu'on lui avait promis une solution avant les vacances de la toussaint.. et une personne qui a tel à l'inspectrice a ressenti que d'après elle ce sont les enfants qui sont en cause et a aussi parlé des vacances... en une semaine ça va être réglé ! Nous avons très peur. Nous avons pensé au changement d'école mais d'une part c'est pas évident pour en trouver une, c'est traumatisant car mon fils va perdre ses copains et changer 2 fois de suite dé'cole car en septembre 2010 c'est le collège, et puis c'est trop facile, c'est encore cet homme qui gagne . Il faut savoir que la directrice actuelle n'est là que depuis la rentrée 2008, avant le directeur couvrait cet instit, il lui préparait même ses cours.. et pusi égalment un président du syndicat scolaire qui le protégeait mais là c'est plus le même et il est aussi au courant du souci. Donc demain matin nous devrions rencontrer l'inspectrice avec les autres parents mais je sens que la défense va être très diffcile. Je suis vraiment désespérée par la situation et de voir dans quel état est mon fils que j'envoie au bagne tous les jours. Ce matin il ne voulait pas partir mais je lui ai dit qu'il ne fallait pas montrer à cet instit le mal qu'il lui faisait mais pas facile quand on a 10 ans. Il me parle de choses qui me font peur... Un des autres enfants a un psy car il avait des problèmes à se sentir en confiance et donc à apprendre donc la maman est en relation avec ce psy et le tient au courant au jour le jour et ce dernier est prêt à intervenir si besoin car il trouve tout ceci inadmissible. Donc nous envisageons cette possibilité nous aussi car de toutes façons je ne vois pas comment ça pourrait s'arranger si mon fils garde cet instit. Le point de non retour est atteint et c'est la haine entre les deux. cet instit a en effet l'âge de la retraite (il arait entre 61 et 65 ans) mais comme il vit seul il ne veut pas arrêter car il s'ennuie...il n'a jamais eu de femme (si 15 jours ) ni enfant..
  Lire la suite de la discussion sur femmeactuelle.fr


229114
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Devrais-je consulter? - psychologie et comportement

image

Je ne sais pas trop par ou commencer mon histoire, alors je vais débuter avec la base, soit, mon parcours ! Dès mon tout jeune âge, j'ai été victime d'intimidation et de harcèlement à cause de mon look vestimentaire "coincé" et de ma grande...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages