Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Primaire      (1198 témoignages)

Préc.

Suiv.

De plus elle est mise à toutes les sauces

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 368 lectures | ratingStar_275591_1ratingStar_275591_2ratingStar_275591_3ratingStar_275591_4
Citation : Je me bats chaque jour contre ma violence, Je trouve que la violence est un sentiment très culpabilisé dans notre société actuelle. De plus elle est mise à toutes les sauces : violence routière, scolaire etc..Pourtant il y a quelque chose qui est en nous qui est nécessaire our nous défendre, à la base. C'est l'agressivité. Il me semble que la violence vient quand on a plus les mots, ce qui est une forme de déshumanisation. Citation : Elle est en moi, parce qu'instillée durant de nombreuses années par "personne ayant autorité" sur moi. Ce n'est pas de l'autorité, c'est de l'abus d'autorité… La nuance est là pour moi. J'ai autorité sur mes enfants, mais je n'en fais pas abus et je préfère largement développer leur sens critique, leur sens du bien/mal, ce qui se fait de ce qui ne se fait pas… Pourquoi dis -tu "elle est en moi" ? A mon avis tout ce qui nous est inculqué n'est pas "en nous" , c'est peut-être inconscient, mais ce sont des discours reçus qu'on peut lâcher. Citation : Mes enfants connaissent mon histoire et savent aussi pourquoi je m'attache à non pas refouler ma violence, mais à la maîtriser vers une énergie plus positive. Il me semble que c'est un exemple positif pour eux : on ne résout rien par la violence et on peut trouver des résolutions de conflits pacifiquement. Je trouve ça bien d'explique ça aux enfants, c'est peut-être mieux que le retournement de la violence en "non violence" militante qui ne règle rien. Citation : Chaque fois qu'il a fait appel à une instit' dans la cour d'école, pour lui-même (et dieu sait qu'au CP, c'était catastrophique et d'une rare violence) ou pour d'autres, elles n'ont pas bougé d'un pouce ! Il a perdu confiance en l'autorité des adultes dans ce cadre là et ne compte donc pas sur eux pour se défendre ou défendre un des siens… Je suis instit et honnêtement, nous on bouge, sytématiquement . Citation : Moi, je dis que c'est triste qu'un loulou en arrive là… Cette année, il a changé d'école, il ne vit plus avec moi au quotidien non plus et il était temps ! Cette fois, à cause de la violence d'une instit' qui n'a visiblement pas beaucoup apprécié d'être mise en défaut par un petit plutôt clairvoyant. Il a une nouvelle instit'… bilan de trimestre : c'est un enfant curieux, qui bosse, qui a beaucoup d'avance sur les autres et qu'il ne faut pas laisser tomber quand il a fini avant les autres. L'autre instit' le sanctionnait systématiquement par des points en moins sur sa copie, par des 50 voire 100 lignes à faire parce qu'il a osé lui répondre que s'il avait le nez en l'air, c'est parce qu'il réfléchissait à ce qu'il allait écrire et non parce qu'il ne voulait pas travailler… Supprimer sa montre parce qu'il regardait l'heure sous sa table discrétos… Privé de récrée parce qu'il avait bavardé un instant avec un copain qui ne comprenait pas une consigne, puis parce qu'il n'avait pas fini ses lignes… UNE semaine complète de privation !!!! Je me demande comment il a tenu le coup sans s'effondrer… cette femme a cassé bon nombre de mômes, tout le monde le sait ici, mais pas le mien ! Il avait d'autres ressources : des parents rassurants, encourageants, et non jugeants… Nous avons toujours tenu compte de la parole de l'enfant et j'étais sûre d'une chose, c'est l'instit' qui déraillait, pas mon môme… Oui, il y a des adultes qui déraillent, il faut l'expliquer aux enfants. Il ne faut pas par contre qu'ils s'appuient là dessus pour justifier le non respect des règles. Le maître, le prof, le policier ce n'est pas la loi. Il ne fait que la dire, elle est nécessaire, la loi. Aussi toi en tant que mère et adulte, tu peux lui dire ça, de faire la part des choses entre ceux qui disent la loi (des humains faillibles) et le fait qu'elle a sa nécessité et qu'il n'y a pas d'autre solution que de donner cette charge, ce fardeau trop lourd aux humains… qu'en plus ne l'appliquent guère qu'avec mauvaise volonté ! Bien à toi.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


275591
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Devrais-je consulter? - psychologie et comportement

image

Je ne sais pas trop par ou commencer mon histoire, alors je vais débuter avec la base, soit, mon parcours ! Dès mon tout jeune âge, j'ai été victime d'intimidation et de harcèlement à cause de mon look vestimentaire "coincé" et de ma grande...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages