Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Primaire      (1198 témoignages)

Préc.

Suiv.

Devrais-je consulter? - psychologie et comportement

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 24/06/13 | Mis en ligne le 18/06/14
Mail  
| 708 lectures | ratingStar_531611_1ratingStar_531611_2ratingStar_531611_3ratingStar_531611_4
Je ne sais pas trop par ou commencer mon histoire, alors je vais débuter avec la base, soit, mon parcours ! Dès mon tout jeune âge, j'ai été victime d'intimidation et de harcèlement à cause de mon look vestimentaire "coincé" et de ma grande timidité. Mes parents étaient irresponsables, drogués et TRES pauvre, donc je crois que j'ai dû manquer de la presence tant paternelle que maternelle. Dès 7-8 ans, j'avais déja commencer à accumuler haine, jalousie et une faible estime de moi même. J'ai eu très peu d'amis durant mon enfance pour cette raison et en plus, la situation instable de mes parents nous ont forcés à plusieurs reprises à déménager, donc changer d'école, changer d'amis etc etc. En 6 années d'école primaire, j'ai frequenter 4 écoles différentes et donc perdu à chaques fois mes quelques amis. Je dois aussi préciser que mes parents se sont séparés quand j'avais environ 9 ans. La situation ne s'est pas vraiment améliorer au passage vers l'école secondaire (je vie au Qc). Certaines personnes ont continuer à me harceler pendant un certain temps, mais à ce stade c'était moins pire. Par contre, à mes 13 ans, mon père ainsi que mon oncle sont décédés et j'ai été témoin de leurs mort. Il est aussi important d'ajouter que j'ai eu à tenter de sauver mon oncle, faire face à sa mort imminente et d'avoir à être témoins de son désespoire et mon incapacité à agir. Les années qui ont suivient ont été très dures et les circonstances de leurs mort m'a enfouie dans un sentiment de culpabilité qui a continuer d'augmenter la haine en moi et par le fait même, provoquer chez moi un besoin d'isolement qui m'a encore plus enfoncé dans des émotions et un mode de vie négatif. Toute cette hain accumulée et mon manqué de confiance m'ont poussés à refuser de consulter, car je ne pouvais pas accepter l'aide de quiconque. J'ai donc fait 2 ans d'école dans un état pitoyable ou j'ai échoué une année scolaire. Évidement après le décès de mon père, je suis aller vivre avec ma mère (autre déménagement). Ma mère aussi affecté par le drame à eu elle aussi certains problèmes tels que la drogue et l'alcool. Elle était devenue très controlante et me punissais de facon démesurer pour un rien. Nous avons donc vécu 2 ans ensemble à se faire la guerre constement jusqu'au point ou j'ai quitter la maison pour ma proper sécurité et pour éviter de devenir fou, car a un certain point, elle ne m'autorisait plus de sortie, plus de télé etc etc etc. J'ai donc vécu les 6 derniers mois avec elle en total reclusion. J'ai ensuite déménagé chez mes grand-parents ou j'ai retrouver d'anciens amis, eu mes premières copines, mais les événements negatifs se sont précipités d'avantage. J'avais réussi à me faire des amis et developer une certaine confiance en quelques personnes et j'avais même réussi à me faire une copine. Fille vraiment fentille qui me comprenait et me supportait un peu à sa façon. Du coup j'ai pu un peu laisser tomber mon armure quasi-impénétrable, mais après quelques semaine, elle m'a laisser me confidant qu'en fait, elle était amoureuse de ma meilleure amie. Choc énorme, ça m'avait vraiment détruit. À ce stade j'avais 15 ans et je découvrais l'alcool et les drogues douces, dans lesquelles je tombère et qui ultimement, ne firent que me nuire encore plus et me rendirent plus dépressif. C'est quelques mois après la perte de ma copine que j'ai rencontrer une certaine "Valérie". Vraiment jolie, beau sourire et un grand coeur, nous avons été ensemble rapidement et notre relation dura un maigre 2 mois. C'était une fille très occupé avec l'école et le plongeon de competition et j'arrivais mal a gerer le fait de ne pas la voir plus d'une fois par semaine. Étant quelqu'un de très susceptible et elle aussi, nous nous sommes rapidement chicanes pour cette raison et notre amour c'est vite transformer en colère et rancune. À un certain point elle en est venue à me detester et me traiter de tout les noms. Elle m'a ignore et ça m'avait vraiment brisé le coeur. J'ai continuer à prendre alcool et drogues, mais avec moins de retenue et encore plus de dépression. Coté etudes, ça allait pas trop mal. J'étudiait pas du tout, mais j'avais des notes décentes. 1 an plus tard, j'ai rencontrer une autre fille qui est devenue ma meilleure amie et quelques moi plus tard, ma nouvelle copine. Notre relation à durer 1 an et 7 mois et s'est terminé à cause de notre insatisfaction. Pendant notre relation j'avais de 17 à Presque 19 ans et elle ayant subie un viol durant son enfance, il m'était impossible d'avoir des relations sexuelles avec elle. Bien sur je n'étais pas au courant et j'ai longtemps cru que j'étais la cause du problème et je ne comprenais pas prq ça ne fonctionnait pas ! Quelques mois après notre rupture, elle a fréquenté un gars avec qui elle avait supposément coucher. Du moins, c'est ce qu'elle a dit à tout le monde pour arrêter de se faire poser des questions à ce sujet. Évidement j'y ai vue mon échec d'être un bon copain lorsque c'est moi qui étais avec elle, ce qui à continuer a miner ma confiance en moi. C'est quelques années plus tard que j'ai appris qu'elle ne l'avait pas fait, car elle avait un bloquage qui l'empechait. À 18 ans j'ai quitter la maison de mes grand-parents, lâcher l'école après le secondaire et aller sur le marcher du travail. J'ai accumuler des dixaines d'emplois tous aussi dégradants et rapportant des salaires minables. Ce cercle vicieux de jobs pourris à durer Presque 8 ans jusqu'à il y a quelques mois ou j'ai commencer l'université. Malheureusement, mon enfance et mon adolescence en entire on été marquer par des événements douloureux qui m'ont faient perdre Presque entièrement foi en l'amour, en moi même et en les autres. Encore aujourd'hui, toute la haine, la colère et la jalousie domine ma vie et je sais pas du tout quoi faire pour arriver à me défaire de tous mes démons. Présentement je suis célibataire depuis Presque 6 ans et je n'arrive pas à me trouver de copine, car j'ai peur de m'engager et souffrir, peur d'être décu, trompé et abandonnés, car j'ai trop souvent eu l'impression d'être abandonné. J'ai très souvent pensé au suicide et maintenant j'ai peur de tomber dans la folie. Tout ça me détruit depuis longtemps et j'ai peur de devenir fou ! J'ai déja consulté une psychologue, mais je ne voyais pas du tout l'aide que ça pouvais m'apporter donc j'ai abandonner après quelques séances. En résumer, j'ai l'impression d'avoir perdu mon enfance et mon adolescence, j'ai le réflexe de toujours rejeter les "belles" choses par peur de déception et du rejet et je continue de vivre dans la haine et la jalousie. J'ai peur de vieillir sans vivre et que la haine, colere et jalousie finissent par completement prendre le dessus et de sombrer dans la folie. Que pensez-vous de tout ça ? Que me conseillez-vous ? Merci de m'avoir lue et navré pour les nombreuses fautes, mon PC corrige continuellement vers l'Anglais et j'ai certaines lacunes. Bonne journée !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


531611
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par CELINE12 | le 08/08/15 à 14:24

Bonsoir chèrs frères et soeurs
Je m'appelle Laurence Labourdette
Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidale.
Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escros je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tomber sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et mème au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un interval de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grace à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a rapellé au boulot et j'ai mème reffuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème , vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse mail : florent.sauveur@gmail.com ou vous pouvez l'apellez directement sur son numéro portable 00229 62 41 36 19

Par Patricia Belmond | le 14/03/17 à 19:45

Bonjour à tous
Je partage avec vous cette histoire afin de vous sensibiliser pour les moins initiés d’entre vous un peu à ce type d’escroqueries assez courantes, j’aimerais éviter à d’autres de se faire pigeonner !
J’ai été victime d’une arnaque par un noir qui se fessait passé pour un homme en France, il à abusé de ma confiance et m'a arnaqué tout mon argent et dans l’histoire, j’avais perdu la somme de 24.000 euros en 2013
J’ai pu porter plainte pour abus de confiance et escroquerie à la gendarmerie, mais je n'ai jamais eu de suite, j'ai ensuite contacté l’organisation de lutte contre la cybercriminalité et grâce au Lieutenant Tyler Taylor, mon escroc a été arrêté et déféré devant le parquet puis j’ai été remboursé et dédommagé
En résumé, si vous êtes une victime d'arnaque sur le net, vous pouvez prendre contact avec le Lieutenant Tyler Taylor, il pourra vous aider ci-dessous sont adresse

email: lieutenantaylor@outlook.fr

Méfiez-vous de Maurice Leblanc, c’est un escroc
Un homme averti en vaut bien deux.

Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

5-6 de mes reves : signification ? - reves et cauchemars

image

Bonjour, Depuis plusieurs mois (ça doit se compter en années maintenant, 2-3 ans peut-être) je fais régulièrement plusieurs types de rêves, et je serais curieux de savoir ce qu'ils signifient. Tout d'abord, je précise que je ne crois pas aux...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages