Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Primaire      (1198 témoignages)

Préc.

Suiv.

Histoire d'instit

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 597 lectures | ratingStar_99651_1ratingStar_99651_2ratingStar_99651_3ratingStar_99651_4

Ma mere a été instit avec une classe pendant 10 ans à peu pres dans des quartiers très chauds (les années 1970 à Vitry/seine val de marne).

C'était déjà très hard il y a 30 ans (balles de fusil à travers les vitres de la classe, menaces des parents, agressions physiques, beaucoup d'enfants arrivant de pays étrangers débarqués du jour au lendemain à l'école sans connaitre un mot de français.

Ma mere avait des enfants dont le pere etait en prison et la mere prostituée donc elle débarque pas de la lune en 2002.

Bref pas facile.

Puis elle a pris un poste administratif en IUFM pendant 25 ans (gestion des scolarités, stages, concours) donc elle a vu l'évolution par le biais des étudiants qu'elle voyait revenir en pieces détaches des stages.

Cette année elle a obtenu sa mutation dans le sud mais elle doit reprendre une classe, ce qu'elle accepte.

Elle récupere 2 mi-temps dont 1 CP je tiens à dire aux parents que l'inspecteur n'était pas du tout gené de confier une classe de 25 petits à quelqu''un qui n'avait jamais fait de CP de sa vie, ma mere par conscience prof a refusé tout net !

Après on se demande pourquoi ils ne savent pas lire !

Elle recupere donc 1 classe dans une ZEP et l'autre dans 1 ecole chic de nice vers la promenade des anglais. En ZEP les gamins vivent dans le laisser aller et la violence au quotidien, les parents ne parlent pas français à la maison et ne font pas d'effort pour les momes alors que ça fait 10 ans qu'ils vivent là les gamins vivent dans la rue, les ecoles sont degueu (responsable education nationale).

1eres reflexion du genre : "tu n'as rien à me dire, t'es une femme," c'est comme ça quand elle demande à un mome d'aller s'assoir faire son exercice.

Dans les quartiers chic quand elle demande pourquoi les devoirs sont pas faits (des la semaine de la rentrée) on lui répond "j'ai pas eu le temps on est allé au restaurant hier" et du coup ils dorment à moitié sur les tables car ils sont crevés.

Alors oui peut être ce sont des extremes en terme de modeles d'éducation mais c'est quand même la réalite pour beaucoup de mômes (et il y en a plus en zep que dans les quartiers chics).

Mais surtout les mômes ne veulent pas travailler, à 9 ans ils gueulent parce qu'il y a ecole le samedi matin ! Ils ne peuvent pas rester 1/2 assis en classe.

Ils passent leur temps à se battre et à s'insulter.

Ils n'y a aucun respect envers les instits, ils leurs parlent comme à des chiens.

Alors il faut pas s'étonner que certains jettent l'éponge.

Après on se demande pourquoi ils n'ont pas peur des flics, du juge, qu'ils violent leurs copines en tournante !?

Voilà c'était juste le temoignage dequelqu'un qui vit l'école au quotidien, ben ça donne pas envie.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


99651
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Devrais-je consulter? - psychologie et comportement

image

Je ne sais pas trop par ou commencer mon histoire, alors je vais débuter avec la base, soit, mon parcours ! Dès mon tout jeune âge, j'ai été victime d'intimidation et de harcèlement à cause de mon look vestimentaire "coincé" et de ma grande...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages