Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Primaire      (1198 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis choquée de la réaction de l'enseignante de votre fils.

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 17/03/10 | Mis en ligne le 17/07/12
Mail  
| 382 lectures | ratingStar_276698_1ratingStar_276698_2ratingStar_276698_3ratingStar_276698_4
Bonsoir, votre témoignage m'a intéressé. D'une part je suis moi aussi maman d'un enfant précoce, âgé de 12 ans, et enseignante en école primaire. Je suis choquée de la réaction de l'enseignante de votre fils. Certes c 'est malheureusement la plupart du temps comme ça que ça se passe. On ne comprend pas et surtout on ne cherche pas à comprendre le pourquoi. Si le dépistage a été effectué correctement avec un psychologue habitué à ce genre d'enfants (demander la liste auprès de l'AFEP) et qu'un bon diagnostic a été posé, il est préférable de sauter une classe avec le souhait de l'enfant. Pour moi, mon fils ne m'a pas montré réellement un ennui en classe et ne voulais pas trop grandir. Par contre il était très " vivant" remuant beaucoup, et à la recherche de découvertes… C'est vrai qu'à cette époque c'était assez "usant"! Son dépistage a été réalisé en ce1 car il était devenu ingérable. Il lisait beaucoup et surtout la nuit, et voulait faire toutes ses recherches qu'il n'avait pas eu le temps de faire la journée !! Il ne voulait pas passer de classe, et il est né en fin novembre. En ce2 il se rend compte que c'est toujours les mêmes choses que l'on répète en classe… Et l'enseignant et collègue me confirme qu'il maîtrise toute les notions. De mon côté je recherche un établissement pour la 6 ème, car j'ai lu que c'est surtout au collège que ses enfants connaissent des difficultés. Par le centre départemental d'orientation (CIO) j'apprend l'existence d'un collège accueillant les enfants intellectuellement précoce (EIP) à 70 kilomètres de mon domicile. Période des portes ouvertes, j'invite mon fils à visiter ce collège par curiosité. Il fut ébloui par celui-ci : salle de svt, informatique, les programmes… et une enseignante, professeurs de français, qui a suivi une formation pour accueillir ces enfants. En discutant avec cette personne, mon fils désire intégrer au plus vite cette structure. Mais il devra être interne ! A 8 ans cela faisait juste. L'enseignante nous conseille d'attendre une année pour intégrer cette classe à effectif réduit et des enseignants spécialisés dans cette différence. A la suite de cette visite, mon fils décide de sauter une classe car il est pressé de quitter l'école pour aller dans ce collège. Il doit quand même attendre et il a bien compris qu'il devra partir à la semaine. Mais cela ne lui pose pas du tout de soucis, au contraire ! J'en parle avec mes collègues faut-il sauter le CM1 ou Le CM2? La classe avant celle de mon fils étant surchargée (effectifs 32!) , on décide de continuer sur le CM1 après de CE2. Cette année se passe sans trop de difficultés mis à part avec ses camarades. A la rentée suivante, mon garçon intègre la classe des EIP à l'âge de 9 ans, et pour la semaine. Certes tout n'a pas été tout rose. Il sait vite fait à la vie d'interne et les cours le passionné. Les notes n'étaient plus les mêmes !! De 19,80 il est passé à 14!! Maintenant il est en 4ème, je dirais qu'il a très bien évolué sur le plan personnel et social. Il avait des tics en primaire, une instabilité motrice… ces signes sont beaucoup moins visibles et surtout il a des amis !! Pour vous dire que ce saut de classe lui a été bénéfique, c 'est en accord avec lui, c 'est lui qui avait choisi. Si les enseignants ne comprennent pas l'enfant EIP, il serait intéressant de le changer d'établissement. C'est sûr, ils sont en apparence pas matures. En fait ils sont faits de paradoxes ! Le mien aussi n'aime pas écrire… c'est courant. Et pourtant il écrit des livres à la mains ! L'école est obligée d'accepter votre enfant avec sa différence et d'adapter un enseignement pour votre garçon comme pour n'importe quel autre !! Vous devez insister, rencontrer l'inspecteur de la circonscription, si vos arguments sont valables avec des bons tests à l'appui ils doivent vous suivre. Les enseignants se sentent démunis face à ce genre d'enfants (je le vois dans mon école) et cela les rends "agressifs". En plus beaucoup de parents poussent trop leur enfant ! Il faut être sûr pour ne pas mettre votre enfant en échec. Avec mon expérience j'en ai vu ! Surtout continuez à vous battre, rapprochez vous d'une association, et si une équipe éducative est mise en place, elle doit tenir compte de votre avis. Et le saut de classe ou le passage en ce2 doit être valider, avec un suivi et un enseignement adapté. L'écriture n'est pas un obstacle dans la réussite scolaire, même si c'est important. CF arborescences sur le forum. Je vous souhaite bonne chance. Et n'hésitez pas à me contacter.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


276698
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Devrais-je consulter? - psychologie et comportement

image

Je ne sais pas trop par ou commencer mon histoire, alors je vais débuter avec la base, soit, mon parcours ! Dès mon tout jeune âge, j'ai été victime d'intimidation et de harcèlement à cause de mon look vestimentaire "coincé" et de ma grande...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages