Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Primaire      (1198 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je vais mettre mon fils en internat

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1326 lectures | ratingStar_84886_1ratingStar_84886_2ratingStar_84886_3ratingStar_84886_4

J'ai un fils de bientôt 12 ans (en juillet) que j'ai eu avec mon ex-mari, nous sommes divorcés depuis 10 ans. Depuis la rentrée en CP de notre fils, pour plus de régularité dans sa vie quotidienne et scolaire, et malgré que la garde m'ait été attribuée, nous pratiquons la garde alternée une semaine sur deux… sans grand résultat car depuis le CP, mon fils a de grosses difficultés de concentration, de compréhension, de lenteur,… bref, ça ne va pas. Il a redoublé exceptionnellement son CE2, il a été suivi pendant deux ans pas une psy en CMPP, puis quelques mois par une psy privée. Toujours pas d'amélioration… De plus, il est assez renfermé et n'a pas beaucoup de copains.

Devant ce problème, son père et moi (avec qui j'entretenais jusqu'ici des relations froides mais polies mais sans plus vu les circonstances du divorce…) faisions tout pour nous entendre sur l'éducation de notre fils : nous avons envisagé l'entrée en collège privé, l'aide par un (e) étudiant (e) après l'école,…

Et puis voilà qu'il y a quelques jours, mon ex-mari m'appelle pour me dire tout de go qu'il était allé à une porte ouverte dans un centre socio-éducatif dépendant des Orphelins Apprentis d'Auteuil et qu'il envisageait de le mettre en internat pour son entrée en 6ème !

En dehors du fait que, ne voyant déjà mon fils qu'une semaine sur deux, j'envisage mal de ne plus le voir qu'un week-end sur deux, soit quatre jours par mois… , je suis entrée en conflit avec mon ex :

- premièrement, car il ne m'en a pas parlé avant,

- deuxièmement, parce que nous n'avons pas les mêmes moyens, et car après avoir subi de plein fouet un divorce qui m'a laissée sur la paille (j'arrive à peine à sortir la tête de l'eau) , après avoir refais ma vie, et avoir reconstuit une maison (ce qui occasionne donc des frais que mon ex n'a plus) , je n'envisage pas de me remettre dans des difficultés financières, priver mon deuxième enfant d'une vie normale et agréable pour financer une scolarité qui pourrait tout-à-fait se faire près de chez nous avec un peu de bonne volonté de la part de tout le monde… !

De plus, je ne ressent pas un désir profond de la part de mon fils d'aller en internat, les seules raisons qu'il invoque quand on lui demande son avis, c'est qu'il se fera peut-être plus facilement des copains, qu'il aura une assistance pour les devoirs, et qu'il n'entendra plus crier sur lui le soir à ce sujet… Je ressens plutôt cette initiative de mon ex comme une envie de se "débarrasser" du problème, sachant que ça ne vas pas trop fort dans son nouveau "couple" (en plus, tout ça pour ça…) et que sa mère, qui garde notre fils après l'école, ne peut plus suivre au niveau des devoirs…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


84886
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Devrais-je consulter? - psychologie et comportement

image

Je ne sais pas trop par ou commencer mon histoire, alors je vais débuter avec la base, soit, mon parcours ! Dès mon tout jeune âge, j'ai été victime d'intimidation et de harcèlement à cause de mon look vestimentaire "coincé" et de ma grande...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages