Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Primaire      (1198 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma fille a été agressée dans sa classe

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 1364 lectures | ratingStar_93802_1ratingStar_93802_2ratingStar_93802_3ratingStar_93802_4

Je suis dans une situation un peu délicate avec l'école de ma fille…

Ma fille qui fêtera bientôt ses huit ans est scolarisée dans une école primaire de village, et subit depuis déjà longtemps des violences de la part d'une de ses camarades. Je n'ai jusqu'ici rien dit puisqu'il ne s'agissait que de coups de pieds, gifles, croche-pieds, coups de poings au pire… Bref rien que je n'ait subi dans mon enfance comme tout le monde je pense, l'école de la vie en quelque sorte, rien de bien méchant…

Seulement voilà, cette semaine les choses passent un peu au stade supérieur ! Ma fille est revenue jeudi avec une belle marque : Sa tortionnaire habituelle avait décidé de tester les effets d'une mine de crayon sur son bras, puisqu'elle est assise à coté d'elle en classe… Faisant confiance au bon sens des enseignants, je supposais simplement que la maitresse n'avait rien vu, et décidais d'aller lui parler de l'incident vendredi matin.

Sur la défensive, la maitresse de ma fille m'a donc expliqué qu'elle l'avait bien cherché, car elle n'avait pas à discuter avec ses camarades en classe (?). Admettons, et même si j'ai beaucoup de mal à suivre ce raisonnement (Ca n'a aucun sens ! ) je ne pense pas qu'elle ait mérité qu'on lui enfonce une mine de crayon dans le bras.

Que je sache les violences sont interdites dans notre société : Est-ce-que je casse la figure au facteur quand il rale à cause des escaliers ? Non, puisque c'est interdit, et qu'en cas de violence j'aurais à faire à la justice : Je croyais naivement que le système scolaire appliquait plus ou moins les mêmes règles, il n'en est rien !

La maitresse me dit donc ne rien pouvoir, ni vouloir dixit, faire contre ce genre de débordements, et me conseille de prendre contact avec l'inspection académique (Re-?). Quoiqu'un peu sur les nerfs, j'admets ne pas être totalement impartial quand il s'agit de mes enfants, je laisse donc "couler" mais contacte tout de même l'IA comme on me l'a conseillé… L'inspectrice est absente et me recontactera… Je m'entretiens également le soir-même avec le directeur de l'établissement, puisque l'élève incriminée n'en est pas à ses premières violences sur ma fille ou d'autres élèves, et lui sous-entend qu'à mon époque la jeune fille aurait au minimum eu une petite punition (Puisque, je précise, on ne lui a strictement rien dit, elle n'a été punie en aucune manière… Comme d'habitude : La maitresse a semble-t-il peur de ses parents). J'ai demandé à ce que ma fille soit au moins séparée de l'autre afin que cela ne puisse se reproduire… Logique.

Je dois aussi préciser que le petit monstre est suivi en "hopital de jour" deux demi-journées par semaine ; Je ne sais pas exactement ce que cela signifie mais un enseignant m'a dit que cette enfant est peut-être psychotique et sans doute socialement inadaptée, d'ou ce suivi. Pauvre gamine, je ne suis pas sûr qu'un tel suivi l'aide à s'insérer dans le groupe scolaire… Mais ce n'est pas une excuse aux violences qu'elle commet : Pourquoi les enseignants la laissent-ils faire ?

Suite de l'histoire ce matin, ma fille est rentrée avec une belle trace rouge sur la main : Coup de crayon sur 5 cm de long. Pour le "fun" semble-t-il. Je pars immédiatement voir la maitresse, qui me propose un rendez-vous (?) Puis le directeur, mais il était occupé…

Voilà donc mon problème, ma fille a été agressée DANS la classe, j'ai parlé à l'enseignante, au directeur, aux parents de la fille, et rien !

Ma fille (Comme d'autres enfants, cibles privilégiées) n'est pas en sécurité dans sa classe ! Si je la mets à l'école lundi, reviendra-telle avec ses deux yeux intacts ?

Le pire, c'est que je n'exagère pas… Je connais un peu la gamine qui a fait ça et ses parents, et je suis sur que crever un oeil à quelqu'un ne la dérangerait pas… Ni les parents d'ailleurs ?: (? je pense qu'elle ne réaliserait même pas son geste, et après tout ce n'est pas sa faute, elle est élevée comme ça, on lui apprend à rejeter l'autorité ??Donc, et puisque le problème est intérieur à l'école, aux enseignants de prendre des mesures, non ?

Des petits caids à l'école primaire on en a tous connus, sauf qu'à l'époque on essayait au moins de leur inculquer quelques règles de savoir-vivre. Ce n'est plus le cas, maintenant j'ai l'impression qu'on "espère" qu'un accident finisse par arriver !

Alors que dois-je, ou plutot que puis-je faire ? Qui contacter pour forcer l'enseignante à prendre des mesures avant que quelqu'un ne soit blessé ? Je pense que ma fille n'ira pas à l'école pendant quelques temps… J'ai vraiment peur qu'il arrive quelque chose de grave ! Mais pour apprendre il faut aller à l'école, c'est important et de plus obligatoire ! Me mettrai-je en tort en la gardant à la maison si je crains pour sa santé ? Un oeil crevé, ça ne se soigne pas avec des bandages !
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


93802
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Devrais-je consulter? - psychologie et comportement

image

Je ne sais pas trop par ou commencer mon histoire, alors je vais débuter avec la base, soit, mon parcours ! Dès mon tout jeune âge, j'ai été victime d'intimidation et de harcèlement à cause de mon look vestimentaire "coincé" et de ma grande...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages