Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Primaire      (1198 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon expérience dans les Commandos Marines

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 490 lectures | ratingStar_49682_1ratingStar_49682_2ratingStar_49682_3ratingStar_49682_4

Le premier que j'ai connu était mon voisin de palier, Pépé était son surnoms, une véritable icone pour ses potes et les plus jeunes dans le secteur mais il est mort alcolo.

 

Le second était QM de mon groupe  à la cp ile longue "leggio" était son surnoms, un contrat de 3 ans renouvelé difficilement  pour finir par un contrat de 1 an pour cause de problème avec l'autorité, quand il nous a quitté, il partait pour le BAT et il parrait qu'il y aurait trés bien réussi (c'était mon dieu à cette époque) .

 

Les autres étaient les QM et officiers mariniers de la compagnie, pas trés réjouissante la vie dans les cp.

Le pacha était semble t'il une légende, en tout cas il avait un "placard" de medaille sur la poitrine et il réglait les problèmes personnellement, à la force des poignets.

Le seul qui sortait de la norme etait un Qartier Maitre : de saint A A, il avait le respect de tout le monde par son comportemeent et sa longévité aux commandos.

 

J'en ai connu un instructeur à l'école des fusilliers  pendant le brevet provisoire, un vrai malade de violence qui n'hésitait pas à frapper les appelés .  

 

Je n'en ai pas connu beaucoup avec le bac et certains et étaient trés loin.

Ha si mon lieutenant, lui était le plus instruit, je l'ai revu dans le reportage.

 

Mais je pense que cela à bien du changer, il suffisait d'avoir le brevet des collèges et même moins pour s'engager chez les fusiliers marins.  

 

Je ne suis pas antimilitariste, réserviste dans une UMD, j'y ai rencontré un des survivant de françois.

 

Je ne peux parler que de mon experience trés limitée en effet, je n'ai jamais appartenu aux commandos, je pense que je n'en aurais pas eu les capacités mais ceux que j'ai connu n'étaient pas des rambos et encore moins ceux que l'on peut voir dans le reportage ou dans certains magasines, quelques uns ont été des "potes"  mais hors de leur contexte il est difficile de juger réellement, aprés tout ce sont des hommes.

 

Ps, la seule école ou j'ai brillé fut celle des fusilliers ou j'ai fini premier, ce n'est pas grand chose mais c'est ma gloire à moi.

 

Je pense que vivre parmis eux est une véritable aventure humaine et je dis aux plus jeunes qui seraient tentés, "allez y foncez, vous allez entrer dans un autre monde "

 

 

   
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


49682
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Devrais-je consulter? - psychologie et comportement

image

Je ne sais pas trop par ou commencer mon histoire, alors je vais débuter avec la base, soit, mon parcours ! Dès mon tout jeune âge, j'ai été victime d'intimidation et de harcèlement à cause de mon look vestimentaire "coincé" et de ma grande...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages