Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Primaire      (1198 témoignages)

Préc.

Suiv.

Redoubler son CP

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1444 lectures | ratingStar_49793_1ratingStar_49793_2ratingStar_49793_3ratingStar_49793_4

Il y a quelques temps, j'étais venue vous demander conseils pour Loïc. Son instit parlait de maintien en grande section, en avançant principalement son immaturité.

Depuis les choses ont avancées, mais pas forcément dans le sens que je volais.

Loïc a fait des efforts et beaucoup de progrès, principalement au niveau du langage et de son comportement.

Il est suivi au CMPP pour son retard de langage qui n'est pas important, mais qui est principalement du à un manque de confiance en soi.

Tous les intervenants du CMPP étaient d'accord sur le fait que Loïc pouvait aller au CP, il a les capacités. Et après en avoir discuté sur le forum, j'avais moi aussi pris la écision d'un passage en CP.

Seulement la réunion de l'équipe pédagogique a eu lieu aujourd'hui, et là, je suis tombée de haut. Même la psychomotricienne ne savait plus ce qu'elle devait en penser.

L'instit a avancé d'autres arguments qui me semblent assez importants pour les prendre en compte.

Par exemple, Loïc a beaucoup, mais vraiment beaucoup de mal avec l'écriture cursive, même pour son prénom, une fois sur deux, il loupe le "i" (il fait une sorte de petit pont à la place, je crois qu'il a du mal avec les obliques). Lorsqu'il doit recopier des mots, il a des difficultés, pourtant, elle l'écrit au tableau pour tout le monde sauf pour lui. Pour Loïc elle écrit ce mot sur son cahier pour qu'il se concentre bien sur le modèle.

Il n'est pas bon en graphisme.

Il y a aussi le fait que Loïc pense beaucoup plus à jouer qu'à travailler, ce qui lui fait parfois bacler son travail, pour aller jouer aux voitures.

Elle dit également qu'il commence seulement à prendre position lors des discussions en classe, qu'avant il ne prenait pas la parole. Elle a l'air de dire que c'est un peu tard dans l'année. Mais comme il avait des difficultés avec le langage et qu'il n'avait pas confiance en lui, ça ne me semblait pas si choquant auparavant.

Enfin, bref, la psychomotricienne aussi était troublée parce que forcément avec elle, il travaille un peu mieux que ça. Mais il n'est pas dans un cadre scolaire, il est seul avec elle, elle prend le temps, ce que ne peut pas forcément toujours faire l'instit.

On a donc parlé de l'éventualité d'un petit CP tranquille, pas de quoi faire des étincelles, mais on ne fait pas un marathon non plus. Mais dès que la psychomotricienne a parlé de ça, on a eu l'instit, le directeur, la psy scolaire qui se sont mis limite à pousser des cris. Il parait qu'un enfant qui n'est pas vraiment au niveau en CP le vit très mal et que ça peut jouer sur toute sa scolarité. En plus on a visiblement une inspectrice d'académie qui pense que les redoublement en CP coutent trop cher à la collectivité et les refuse de + en + souvent. Donc si on prend l'option CP, c'est prendre le risque de le voir passer en CE1 en situation d'échec. En même temps, il ne va pas forcément se planter, il peut avoir le déclic d'ici la fin de l'année, et puis on peut l'aider nous aussi.

Ils nous disent qu'une année supplémentaire lui permettrait de grandir un peu et d'appréhender le CP un peu plus sereinement. Et forcément comme il est de fin d'année, l'argument principal, c'est que s'il était né 1 semaine après, il serait en moyenne section. C'est vrai, mais Loïc se fiche totalement de ça, lui il voit qu'il est en GS et que l'année prochaine c'est logiquement le CP, comme pour ses copains…

Ils nous ont ausi dit que souvent les enfants de fin d'année rament, et que ça serait un moyen de lui eviter ça. Ça a fait echo chez mon mari, lui aussi est de fin d'année, et effectivement il a le sentiments d'avoir ramé toute sa scolarité. Il avait l'impression de courir derrière les autres sans réussir à les rattrapper et ça l'a dégouté de l'école…

Alors, je fais quoi maintenant ?

D'un coté, j'ai des arguments de zhom et de l'équipe enseignante que je ne peux pas ignorer.

De l'autre, j'ai Loïc qui rêve du CP, ne parle que de ça… Il a même déjà regardé dans les magasins por voir si il y avait des cartables…

Est-ce qu'un enfant de GS qui ne maitrise pas la cursive et le graphisme peut s'en sortir au CP ? Est-ce qi grave de redoubler un CP, s'il se plante ?

J'en ai marre, j'avais pris ma décision, mais maintenant je ne suis plus sure de rien. Je suis complêtement paumée, j'aimerais prendre la bonne décision pour lui. Et puis j'avoues, très sincèrement je ne vis pas bien l'idée d'un maintien en GS, alors je me demande si Loïc ne va pas le sentir, si ça ne risque pas de le mettre dans une position difficile… PFF, help !!
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


49793
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Devrais-je consulter? - psychologie et comportement

image

Je ne sais pas trop par ou commencer mon histoire, alors je vais débuter avec la base, soit, mon parcours ! Dès mon tout jeune âge, j'ai été victime d'intimidation et de harcèlement à cause de mon look vestimentaire "coincé" et de ma grande...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages