Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole      (7398 témoignages)

Préc.

Suiv.

Reconversion pour devenir institutrice

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1436 lectures | ratingStar_10509_1ratingStar_10509_2ratingStar_10509_3ratingStar_10509_4

Voilà, quand j'étais petite je voulais devenir instit comme de nombreuses gamines. Ce rêve était encouragé par ma grand-mère qui avait été elle même instit dans les années 30-65.

Avec l'âge ce projet a été remplacé par d'autres : juge des enfants par ex.

En fin de compte au moment de faire des choix quand j'étais au lycée j'ai bien pensé à l'enseignement mais je manquais énormément de confiance en moi. Au niveau des connaissances et du niveau pas de problème, mais je ne me voyais pas assumer une classe et me retrouver devant 30 gamins…

J'ai donc fait ma formation juridique puis une spécialisation RH. J'aime ce métier et il me plait.

Seulement voilà, avec le temps j'ai pris confiance en moi, mon idée d'instit revient régulièrement mais j'hésite toujours énormément car aujourd'hui j'ai un diplôme et des compétences, pourquoi tout remettre en cause ?

D'un autre coté je n'ai que 25 ans et je peux tout à fait recommencer qqchose de nouveau. Avec le temps j'ai pris confiance en moi, je pense être capable de gérer et que j'aimerai aussi ce métier, mais je ne connais pas ce métier, et peut être sera t'il autre que ce à quoi je m'attends ?

Bref, vous le voyez, je suis dans le flou assez complet, je ne sais pas quoi faire. J'ai pris les dossiers d'inscription à l'IUFM et à la formation de prof des écoles dans le privé. Les 2 épreuves d'admissibilité ont lieu le 2 avril et là je dois bien me décider :

- je laisse tomber car c'est une totale remise en cause et que j'aurais peut être trouvé un super boulot dans ma branche d'ici là…

- je fonce, et là je dois choisir public ou privé avec des scolarités différentes…

J'essaie de peser le pour et le contre mais je n'avance pas :

POUR :

- avantages liés à la fonction.

- satisfaction personnelle d'avoir franchi le pas et de faire ce métier.

CONTRE :

- perte de salaire immédiate + problème à résoudre pendant la scolarité (faire garder le petit sans avoir de revenus supplémentaires ! ).

- remise à + tard de nos projets perso : maison, bébé 2…

J'ai aussi peur de regretter + tard de ne pas avoir tenté. Mais je ne veux pas tenter pour finalement laisser tomber et avoir perdu beaucoup de temps.

Mon mari m'encourage dans cette voie.

Ça peut paraitre bizare que je vous en parle à vous. Mais je ne veux pas en parler à ma famille car ils ne me comprendraient pas. Je ne veux pas que vous me disiez juste de foncer, c'est gentil mais ça n'avance pas le schmilblik, j'ai besoin d'arguments.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


10509
b
Moi aussi !
7 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Ancien souffre douleurs - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonsoir tout le monde ! Je fait ressortir un topic vieux de 3 ans maintenant, mais suite à l'émission Toute une Histoire, diffusée le 17/01, consacrée aux souffre-douleur, j'ai décidé de franchir le pas et de témoigner de ce que j'ai vécu...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages