Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole      (7398 témoignages)

Préc.

Suiv.

Traumatisée par la violence subie à l'école par les instit'

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 668 lectures | ratingStar_22250_1ratingStar_22250_2ratingStar_22250_3ratingStar_22250_4

C'est difficilement que je vous confie mon histoire et avec beaucoup de difficulter même si j'essaie d'avoir du recul face à ça.J'ai souvent défendu la non violence parce qu'elle à le don de s'accroitre et de prendre des proportions trés vite.

J'ai reçu au départ une fessée, puis 2,… etc par une institutrice.Des claques, des oreilles tirées trés fort, des mots douloureux, une parfaite humiliation !

Devant les autres enfants.

Mes parents l'on su trés récamment (cette violence) , je l'avais gardé pour moi du moins a cette époque (quad j'étais petite fille) je me suis tellement renfermée, qu'il m'on fait consulter (sur recommandation de cette même instit.) par un psy pour une éventuelle scolarité dans un centre privé pour jeunes.Aprés un entretien le psy m'a trouvé tout à fait normal.

Je me suis plainte une fois et elle a dédramatisée les chose à son avantage, j'étais piégé, j'ai subie jusqu'à mon année en 6 éme !

Poesie non su, régle oublié, on veut se justifier mais c'est interprété comme de l'insolence, exercice pas terminé, grammaire pas comprise, tous les jours.Et plus je partais le ventre noué à l'école, plus je commétais des erreures.

Enfin je résume, se sont des souvenirs qui on marqués ma vie, une fessée, une claque,…

Je défis celui qui portera la main sur l'un de mes enfants quoi qu'il est pu faire.Je suis la mére et en tant que telle, je me réserve le droit de le punir selon la bêtise commise et si moi seule considére que ça en est une.La fessée n'est pas un moyen de communication adéquate.

Les enfants ingrats ou insolants envers leur instituteurs ont un malaise certainement et il est denotre devoir d'essayé de connaitre lequel, c'est ça assumer.

Le maitre est là pour partager son savoir et apporter des connaissances et la partie éducative c'est notre rôle de parent en grande partie.

Je suis prête à colaborer si il y a un probléme avec l'instit. Mais il ne doit pas toucher à mon enfant car qui d'autre qu'une maman et un papa savent ce qu'il est bon de faire face à son enfant ?

Bye, une maman qui se lache !
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


22250
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Ancien souffre douleurs - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonsoir tout le monde ! Je fait ressortir un topic vieux de 3 ans maintenant, mais suite à l'émission Toute une Histoire, diffusée le 17/01, consacrée aux souffre-douleur, j'ai décidé de franchir le pas et de témoigner de ce que j'ai vécu...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages