Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Argent de poche      (254 témoignages)

Préc.

Suiv.

Gros problemes familiaux, personne pour m'aider - relations parents-enfants

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 17/05/13 | Mis en ligne le 04/06/14
Mail  
| 368 lectures | ratingStar_530204_1ratingStar_530204_2ratingStar_530204_3ratingStar_530204_4
Bonjour à tous ! Voilà, j'ai toujours eu des problèmes avec ma famille, il faut dire que je suis loin d'être l'enfant parfait (J'ai tout juste la moyenne en classe, je fume et je suis assez flemmard) mais jamais je n'ai connu une situtation aussi grave et INJUSTE. Mon histoire est assez longue donc désolé à l'avance de vous ennuyer. J'ai 17ans, je suis en première littéraire et je suis en pleine révision du bac. Il y a peut-être 2/3 mois ma mère (avec qui je me dispute très souvent et qui est une mère absente et indigne, mais ça c'est une autre histoire) a ramené un nouveau beau père à la maison. Ses deux précédentes tentatives furent un échec, l'un d'eux est même actuellement en prison pour une histoire de fric. Le nouveau candidat m'a donné une très bonne impression au départ, je le trouvais assez drôle, intelligent, il prenait même ma défense lorsque ma mère et moi nous disputions ! Mais 1 mois après s'être installé à la maison il a commencé à nous révéler sa vraie personnalité. Je vois désormais en lui un homophobe/raciste imbu de sa personne, un alcoolique qui a pour passion de critiquer, juger et donner son point de vue sur tout et qui prend un plaisir sadique à tout dominer. Ses enfants sont tous des minables, ils possèdent certes des diplômes assez prestigieux mais sont des sous-merdes (ils se droguent, volent l'argent de leur père, ont des dettes, etc.) et je dois donc endurer divers "moi mes enfants ne feraient jamais ça" et "mes enfants sont mieux que toi". Lui et ma mère ont commencé a me critiquer ouvertement, je suis selon eux "un voyou", "une tafiole", "un boulet" et même "le pire enfant du monde". Alors que jusque là je me contentais de leur dire bonjour le matin il faut désormais que je leur fasse la bise et que j'entame une conversation (normal direz vous, j'ai donc fait des efforts pour eux). Après ça on m'a formellement interdit de demander "on mange quoi ? " ou encore "A quelle heure tu penses que le repas sera prêt ? ", passe encore, je peux comprendre que ça les ennuie. Puis maintenant je suis censé passer l'aspirateur partout dans la maison, la serpillère, je ne dois pas m'asseoir à table seul, je dois attendre que les adultes soient assis, je ne peux plus demander a être conduit quelque part, je ne peux plus demander d'argent de poche, je ne peux plus donner mon point de vue sans être rabaissé plus bas que terre, je ne peux plus m'exprimer et je ne peux plus poser la moindre question ou émettre la moindre hypothèse sans me faire démolir. OK, le problème vient peut-être de moi direz-vous, sauf que tout cela est purement injuste. Sans me vanter je ne pense pas mériter ça, je leur obéis toujours, même s'ils me demandent des choses qui n'ont pas de sens je le fait du mieux que je peux, je suis loin d'être idiot (je m'estime "supérieur" à la plupart de mes camarades, la mentalité de ma région pouvant être considérée comme assez moyen-ageuse, je parle couramment Anglais même si jamais ma famille ne m'a payé un voyage à l'étranger, je suis doué en dessin et en chant, je suis dans une troupe de théâtre, je suis poli et ouvert d'esprit, j'ai énormément d'amis et JAMAIS je n'ai eu de problème avec qui que ce soit). Ma mère depuis quelques temps pète complètement son câble, elle m'a viré de la maison à de nombreuses reprises pour des raisons futiles et est désormais le toutou de mon beau-père. Elle lui est totalement soumise et fait tout ce qu'il veut ! Il y a une semaine elle m'a expulsé de la maison car l'autre c*n m'a traité de "tapette qui a des manières" (oui, parce que je suis propre et que je prend soin de moi, j'aime bien m'habiller et je suis assez… étrange disons ). Ma mère n'a bien sûr pas pris ma défense puisque tout ce qui sort de la bouche de son mec est parole d'évangile… Ce dernier s'est mis a taper sur la table comme un fou, hurlant que je ne méritais même pas de manger à la même table que lui, que je n'étais pas un homme et j'en passe. J'ai même vu le moment où il me frappait, j'ai beau être grand je ne fais pas le poids face à ses 200kg (j'exagère peut-être un peu ). Bref. Je ne suis heureusement pas seul dans ce combat, mes grands parents m'aident, ils me donnent un peu d'argent pour que je puisse manger le midi, de quoi acheter des cigarettes, ils me font des lessives, me conduisent où je veux, bref, ils sont mes parents. Ma mère a décidé de couper les ponts avec eux car soit disant ils ne l'aiment pas et ils me montent contre elle. PLUS RÉCEMMENT, mon papy qui est un ancien commissaire s'est renseigné sur mon beau-père, car je n'étais pas le seul à me méfier de lui et à le trouver effrayant. Ce crétin disait être un ancien flic, à l'entendre on croirait qu'il s'agit du saint ! Or c'est tout le contraire, on a découvert qu'il n'a jamais été policier, il a fait 3 ans de prison pour proxénétisme et n'a même pas le permis. Ma mère est en danger avec lui, et moi aussi. Je vis en ce moment chez mon père qui ne s'occupe pas de moi, je suis totalement indépendant. Que faire ? Si je le dis à ma mère elle ne me croira jamais, et même si c'est le cas elle m'en voudra à vie pour avoir cherché des trucs pareils. Je suis perdu, je ne sais plus quoi faire, à part mes grands parents PERSONNE ne fait attention à moi, mes "amis" s'en battent le steak de savoir que je ne mange pas chez moi, que je marche 2km tous les matins pour aller en cours… Cette société me dégoûte, les gens me saoulent avec leurs problèmes sentimentaux à deux balles, les profs me font chier et me parlent comme si j'étais un enfant pourri-gâté (je suis dans une école privée entouré des plus riches de ma ville, bien sûr ce n'est pas ma mère qui paye mais mes grands parents). Voilà, je ne suis pas en dépression mais je ne sais vraiment pas quoi faire. En fait je n'ai pas vraiment de question, je voulais juste raconter mon histoire… Je ne suis même pas sûr de l'avoir posté au bon endroit. Tous vos commentaires sont les bienvenus, donnez moi votre avis, ai-je tord ? Que dois-je faire ? Je ne suis pas sûr de tenir encore longtemps comme ça, je vais craquer et ça sera moi le prochain en prison ! Merci de m'avoir lu.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


530204
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Enfant + argent = education ?

image

Bonjour ! Je m'incruste, la conversation m'intéresse. Bon alors moi, plus jeune (j'ai bientôt 25 ans) , j'avais de l'argent de poche… par contre je suis rigoureusement incapable de dire combien. J'ai dû commencer à en avoir à la fin de la...Lire la suite

Le saut de l'ange gay

image

Bonjour tout le monde ! Tout d'abord je m'excuse pour mon (léger ) retard. C'est de votre faute, il n'y a eu aucun message sur ce sujet pour me rappeler à l'ordre (il faut bien un coupable et ça ne peut pas être moi ). Je vous présente le 48ème...Lire la suite