Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Autorité      (1550 témoignages)

Préc.

Suiv.

A 8 ans ma fille est réfractaire

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 2425 lectures | ratingStar_103101_1ratingStar_103101_2ratingStar_103101_3ratingStar_103101_4

J'ai une enfant de 8.5 ans qui à toujours été "plus vielle" que son âge.

Elle est fonceuse, volontaire, rien ne semble l'arrêter. Elle est toujours celle qui mène la troupe avec ses copains.

Elle est très indépendante et déjà, je sens qu'elle me glisse entre les mains.

Avant, lorsque je lui signifiait que tel ou tel comportement ne se faisait pas, elle semblait mieux assimiler, comprendre mes propos que maintenant.

Depuis quelque temps, elle me "répond": Enfin, elle me fait des grands airs et roule les yeux, soupirs, s'exclame bruyemment. Les orteils m'en retroussent. Bien sûr, j'applique des conséquences, mais je ne sais pas s'ils sont adéquats.

Je me demande même parfois si c'est le fait que je sois systématiquement conséquente qui ne provoquerait pas son attitude rebelle. Peut-être que je "l'étouffe" trop à toujours exiger.

Par ex : Cet après-midi, elle se faisait sa sandwich avec une copine et la voyant étendre trop de margarine sur le pain, je lui demande d'en mettre moins épais… elle m'a répondu : "BEN LÀ ;!!!!!!!!!!!! " assez strident et elle a même roulé les yeux, je crois.

Sur le champ, je lui ai demandé d'un ton ferme d'aller m'attendre sur le canapé du salon et après avoir fait le sandwich de la copine que j'ai installée sur le patio, je suis revenue expliquer à ma fille que ce comportement était inacceptable. Qu'elle n'a à me répondre sur ce ton sous aucun prétexte. J'ai exigé des excuses et je l'ai laissée sur le canapé quelques minutes afin qu'elle puisse bien saisir que je n'avais pas oublié si vite cette frasque.

Après un moment, je lui ai permis de se lever et je lui ai spécifié que si cela se reproduisait, je renverais sa copine chez elle illico et qu'elle serait privée d'amie pendant le reste de la semaine. Que lorsqu'on ne sait pas se comporter convenablement, les autres ne sont pas obligés de subir.

Elle est repartie joué avec sa copine et tout le reste de la journée s'est très bien déroulée.

Plus tard, elle me demande d'aller dormir chez l'amie en question, ce à quoi je répond non, après réflexion (j'ai bien failli accepté). Elle me demande pourquoi, en pleurnichant (ça non plus !!! Plus capable de l'entendre se plaindre, s'étaler sur la place à la moindre contrariété).

Le pleurnichage m'a mise sur les nerfs et je lui ai dit que lorsqu'on ne sait pas répondre correctement à sa maman, j'imagine pas ce que l'on peut se permettre chez les autres.

Elle est partie miteuse, en boudant et me disant qu'elle avit déjà eu sa conséquence à ce sujet et qu'elle trouvait injuste de se faire punir deux fois.

Je lui ai répondu qu'il ne s'agissait pas de punition, mais plutôt de confiance. De plus j'ai ajouté que les réactions de pleurnicherie qu, elle adopte sont loin de convenir. Que parfois c'est non, tout simplement et qu'il fallait savoir accepter que tout ne se déroule pas comme on le souhaite. On peu exprimer une déception, sans pour autant se mettre à chialer.

Plus tard, alors qu'elle s'était calmé, j'étais en train de préparer le souper lorsque ma fille de 3.5 ans s'amusait à faire rouler une petite voiture (sur la table de la cuisine) à ma grande. Elle ont commencé à prendre plaisir (et moi aussi je rigolais bien de les voir s'amuser autant) à s'en voyer la petite auto et avec l'effervescence, la petite voiture ne roulait plus, elle volait ! Et atterrissait avec force sur le plancher. J'ai demandé aux filles de se calmer un peu et de cesser de lancer l'objet… ma plus grande qui avait alors la voiture dans les mains, l'a lancé une nouvelle fois et celle-ci est tomber sur le sol dans un fracas.

J'ai alors réitéré mes propos à ma fille, lui expliquant (j'étais très ferme avec elle) que c'est ce genre d'attiude que je ne veux pas qu'elle reproduise ailleurs. Si déjà avec moi elle me démontre qu'elle ne peut respecter une consigne, je suis en position de croire qu'elle pourrait faire pareil chez les autres et que c'est justement la raison pour laquelle je ne veux pas qu, elle dorme chez sa copine…

En discutant, elle m'a avoué avoir entendu la congigne mais ne sait pas pourquoi elle n'a pas écouté.

Des trucs du genre, il yen a tous les jours.

Est-ce normal d'avoir à intervenir autant ? Est-ce normal qu'à cet âge là, une petite fille commence à être aussi réfractaire ? Quelle attiude adopter ?

Suis dépourvue.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


103101
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un peut perdu ne sais plus quoi en penser cela m'empeche de m'epanouir - pedophilie

image

Salut pepsinacoca ! Ecoute je vais faire vite parce que je n'étais pas du tout venu sur ce forum pour cela à la base, ton sujet a simplement attiré mon attention. J'ai juste quelques conseils rapides à te donner. Je précise que je ne suis...Lire la suite

Texte en anglais sur les garcons, les parents et la societe...

image

Personnellement, je trouve que ça ne s'arrange pas ces temps ci à ce niveau là, surtout dans les transports, je ne fais pas parti de celles qui s'écrasent et je ne suis donc pas plus intimidée que ça, mais ça commence à être plus que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages