Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Autorité      (1550 témoignages)

Préc.

Suiv.

Féssée déculottée a 6 ans douleur et honte

Témoignage samestory par 57 ans. - 19/11/11
Mail  
| 5229 lectures | ratingStar_223762_1ratingStar_223762_2ratingStar_223762_3ratingStar_223762_4

J'avais 6 ans, c etait en 1959 a oostende nous étions 4 bambins s'amusant comme des fous sur la plage ; Raymond Christine Nicole et moi.

Raymond trouva un autre jeu faikre tobogant,  c est a dire se laisser glisser sur la digue allant de l'estacade a la plage de sable fin assis bien entendu.

Les parents ne dirent rien sauf ma mere qui dit si tu continues tu auras une fessée a cul nu. Les jeux s'arreterent j'avais deja recu une fessée déculottée a la maison 6 mois auparavant 2 belles claques laissant des marques rouges et une heure de mal pour quelques gros mots mais ma mere ne ferait pas cela devant les autres et papa est là, je pensais.  Ma mere s absenta pour se rendre dans une boutique, je rejoignis mes amis et repris mes jeux interdits quand ma mère revint et me vis elle courut vers moi en la voyant je compris j essayais de fuir elle me rattrappa me traina dans le sable je pleurais elle me ramena devant les autres, la mere de Raymond tenta de la calmer, mon pere poltron ne broncha pas elle me fit tomber dans le sable sur le ventre risquant de casser mes lunettes enleva ma culotte mon slip et m'administra 5 ou 6 claques sonores sur mes fesses dénudées je les entends encore clak clak clak clakclak clak. ,

En etat de choc je ne sentais pas les coups, une fois rhabillé je sentis la douleur brulante cuisante je pleurais de douleur de honte et tristesse; l injustice la lacheté de mon pere. Comme je pleurais on du rentrer a l hotel,  je dus aller me coucher. Ma mere me fit mettre mon pyjama en le mettant je vis que mon pauvre petit derriere etait rouge cela faisait tres mal je pleurais toujours je m4endormis sur le ventre en pleurant. En fin d apres midi je me reveillais je m assis c etait encore sensible mes fesses encore un peu rouges ma mere arriva repente me dit: "tu n as plus mal cheri j espere , j ai fait ca pour ton bien" je lui dis j ai encore un peu mal quand je m assieds c est encore un peu rouge elle regarda et dit oui et alla dans la salle de bain chercher de la creme adoucissante qu elle appliqua sur mes fesses en les massants avec douceurs ces fesses qu elle avait si durement malmenees 2 ou 3 heures avant la douleur disparu remplace par un bien etre et me disant elle m aime ensuite elle m habilla nous partimes avec le pere au resto je choisis mon plat des langoustines et une glace a la fraise comme dessert.

Je recus ensuite de nombreuses fessees habillées, des giffles et 7 ou 8 autres déculottees ensuite ce furent les insultes à l 'adolescence.

Ma mère a 86 et m'impressionne encore, je suis suivis par un psy.

Ma jeune femme indienne que ma mère adore ignore tout.

223762
nb
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un peut perdu ne sais plus quoi en penser cela m'empeche de m'epanouir - pedophilie

image

Salut pepsinacoca ! Ecoute je vais faire vite parce que je n'étais pas du tout venu sur ce forum pour cela à la base, ton sujet a simplement attiré mon attention. J'ai juste quelques conseils rapides à te donner. Je précise que je ne suis...Lire la suite

Texte en anglais sur les garcons, les parents et la societe...

image

Personnellement, je trouve que ça ne s'arrange pas ces temps ci à ce niveau là, surtout dans les transports, je ne fais pas parti de celles qui s'écrasent et je ne suis donc pas plus intimidée que ça, mais ça commence à être plus que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages
Les derniers appels à témoins