Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Autorité      (1550 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai eu droit au martinet petite

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2255 lectures | ratingStar_75351_1ratingStar_75351_2ratingStar_75351_3ratingStar_75351_4

J'ai eu droit au martinet, sur les cuisses et même sur le visage. J'en garde encore une petite cicatrice au coin de ma lèvre qui avait été fendue…

Ça fait longtemps que je n'ai pas posté sur auf mais vraiment ton post et certaines réponses me font frémir !

Le martinet comme tout autre chatiment corporel est à long terme parfaitement inefficace.

Personnellement toute petite j'en avais très peur, puis j'ai pris l'habitude de retenir mes larmes pour finalement plus tard vers onze ans rire à gorge déployée quand on me l'infligeait. J'étais devenue incorrigible, parfaitement endurcie et c'était à mon tour d'inspirer la terreur… J'ai jusqu'à ce jour conservée un sentiment de colère, de haine et de mépris total pour la personne qui m'appliquait ces traitements. Te lire réveille en moi ces sentiments qui se mèlent à la pitié. Le martinet en 2004 ! On croit cauchemarder !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


75351
b
Moi aussi !
4 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un peut perdu ne sais plus quoi en penser cela m'empeche de m'epanouir - pedophilie

image

Salut pepsinacoca ! Ecoute je vais faire vite parce que je n'étais pas du tout venu sur ce forum pour cela à la base, ton sujet a simplement attiré mon attention. J'ai juste quelques conseils rapides à te donner. Je précise que je ne suis...Lire la suite

Texte en anglais sur les garcons, les parents et la societe...

image

Personnellement, je trouve que ça ne s'arrange pas ces temps ci à ce niveau là, surtout dans les transports, je ne fais pas parti de celles qui s'écrasent et je ne suis donc pas plus intimidée que ça, mais ça commence à être plus que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages