Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Autorité      (1550 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis autoritaire avec mes enfants

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1144 lectures | ratingStar_51279_1ratingStar_51279_2ratingStar_51279_3ratingStar_51279_4

Je préconise (et j'applique) d'attraper l'enfant, de l'embarquer dans la voiture en le portant, on évite déjà qu'il se roule par terre, et à trois ans il est encore assez léger pour ça ; je fais ça en silence, parce qu'en général je suis tellement énervée moi-même qu'il vaut mieux éviter de parler ; et une fois que je suis installée aussi, je lui dis fermement "je ne VEUX pas que tu hurles comme ça ; même quand tu n'es pas content (e) ; quand je ne suis pas contente, je le dis sans hurler ; c'est la règle dans la famille, pour tout le monde ; maintenant, on rentre".

Ensuite, tant que l'enfant n'est pas calmé, il est isolé (sa chambre ou un autre endroit de la maison, mais pas traumatisant comme des toilettes -j'ai lu ça je ne sais plus où- qui sont en général petites et sans occupation pour l'enfant.

Enfin, tant qu'il n'a pas demandé pardon, je ne rejoue pas et ne câline pas.

Mais ensuite, quand l'enfant a demandé pardon, on peut en reparler éventuellement.

Mais APRES, pas pendant : pendant la crise, c'est inutile, l'enfant n'entend même pas.

Pour les adeptes de la fessées : arrêtez de prendre les "anti-fessée" pour des mamans gourdasses qui se laissent marcher dessus.

Non, on ne passe pas (toutes) notre temps à négocier, expliquer, il nous arrive de dire "c'est comme ça, point".

Je crois qu'il faut aussi s'adapter à l'âge de l'enfant : d'abord, une fessée avant 2 ans, pour moi ça frise la maltraitance : l'enfant est encore un bébé, il est bien tôt pour lui demander de toujours en toutes situations respecter des règles…

Et passé la "crise des deux ans", en principe les bases de l'éducation sont posées ; et moi non plus, mon aînée de 6 ans ne fera jamais un caprice dans un magasin (ni ailleurs) pour un kinder machin ; parce que les bases sont clairement posées : les caprices, avec nous, ça ne marche pas.

Enfin il y a l'âge des deux-trois ans, où les petits tentent de s'affirmer en multipliant les tentatives de prise d'indépendance… il me semble que c'est à ce moment-là qu'il faut se fixer une ligne de conduite et s'y tenir, et perso celle que je cite plus haut a très bien fonctionné avec ma fille, et je suis en plein dedans avec son frère de 30 mois ; et désolée, il aura sans doute cassé quelques oreilles adultes, comme lundi dernier chez le toubib où il a hurlé 20 minutes ; une fessée n'aurait RIEN changé, évidemment ! Chaque fois que je le peux, quand il se met à hurler, je l'isole, autant par respect pour les autres que pour le mettre "hors-jeu" (le punir) ; mais ce n'est pas toujours possible ; et quand c'est impossible, il est hors de question de museler mon gamin pour soulager une oreille adulte.

Je ne passe pas 10 minutes à expliquer que le baba c'est non, etc etc ; je dis "c'est tout, sauf le baba, qui contient de l'alcool, ou c'est rien"

Ensuite, qu'il ait tapé, c'est normal : ils essaient tous ; ils ESSAIENT ; aux parents d'être fermes, moi j'attrape sa main (que je ne tape pas) et je dis fermement encore une fois "on ne tape pas".
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


51279
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un peut perdu ne sais plus quoi en penser cela m'empeche de m'epanouir - pedophilie

image

Salut pepsinacoca ! Ecoute je vais faire vite parce que je n'étais pas du tout venu sur ce forum pour cela à la base, ton sujet a simplement attiré mon attention. J'ai juste quelques conseils rapides à te donner. Je précise que je ne suis...Lire la suite

Texte en anglais sur les garcons, les parents et la societe...

image

Personnellement, je trouve que ça ne s'arrange pas ces temps ci à ce niveau là, surtout dans les transports, je ne fais pas parti de celles qui s'écrasent et je ne suis donc pas plus intimidée que ça, mais ça commence à être plus que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages