Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Autorité      (1550 témoignages)

Préc.

Suiv.

La fessée vu d'en bas

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 09/05/11 | Mis en ligne le 08/04/12
Mail  
| 487 lectures | ratingStar_238467_1ratingStar_238467_2ratingStar_238467_3ratingStar_238467_4
Fessée, claques, cheveux tirés, oreilles pincées,… tout ces petits châtiments ou punitions qui nous paraissent anodins. Je peux vous dire que à trente ans passés je m'en souviens encore. Je me souviens du sentiment d'injustice, d'incompréhension au début. Puis de l'habitude de cette réponse systèmatique de ma mère, en grandissant, de savoir que je faisais un bétise, que je dépassais les bornes très largement et bien tant pis ! Je prendrais une claque peut être deux ou plus. Peu importait finalement puisque c'était une invariable de nos relations. J'ai laissé ma mère me corriger ainsi jusqu'à l'âge de 17 ans où j'en enfin eu la force morale et physique pour arréter son geste et lui dire que si jamais cela se reproduisait je lui rendrais à l'identique. Je ne suis pas devenue une junkie, ni une brillante femme d'affaire juste une maman, aux prises avec son enfance et ses souvenirs, livrée à la difficulté d'éduquer son enfant et de ne pas savoir faire autrement qu'avec la féssée ou les claques quand elle est dépassée par les émotions. Et à chaque fois je me rend compte combien la réponse était inadaptée, démesurée finalement hors de propos. C'ést ce qui m'a poussé à passer la porte d'un cabinet de pédo psy il y a plusieurs mois maintenant parce que c'est bien beau de dire aux parents pris dans ces engrenages ne faites pas cela ! Mais alors comment faire ? Qui peut nous montrer ce que nous n'avons pas connu ou acquis dans l'enfance ? Je ne prétends pas que j'ai arreté de donner une fessée du jour au lendemain, ni que mon éducation est parfaite. Mais j'ai appris à contourner mes propres émotions, ma colère, et à "respirer" un grand coup avant de m'énerver. J'ai appris à prendre le temps de comprendre ce qu'il avait pu se passer dans cette petite tête avant de corriger. J'ai appris à me lever et joindre le geste à la parole plutôt que de crier de la cuisine vers le séjour. J'ai appris et j'apprends encore… il y a des loupés et je pleure à chaudes larmes après. Je ne me cache pas devant mon enfant de mes regrets. Bref voilà un avis, un regard qui est juste le mien, et qui fait suite à tout ces échanges sur la fessée… et peut être parce que je me rappele encore et que je sais combien la fessée ou la claque ne résolvent rien et peuvent être devastateurs.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


238467
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un peut perdu ne sais plus quoi en penser cela m'empeche de m'epanouir - pedophilie

image

Salut pepsinacoca ! Ecoute je vais faire vite parce que je n'étais pas du tout venu sur ce forum pour cela à la base, ton sujet a simplement attiré mon attention. J'ai juste quelques conseils rapides à te donner. Je précise que je ne suis...Lire la suite

Texte en anglais sur les garcons, les parents et la societe...

image

Personnellement, je trouve que ça ne s'arrange pas ces temps ci à ce niveau là, surtout dans les transports, je ne fais pas parti de celles qui s'écrasent et je ne suis donc pas plus intimidée que ça, mais ça commence à être plus que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages