Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Autorité      (1550 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les parents "tapeurs"

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies 47 ans
Mail  
| 1165 lectures | ratingStar_123388_1ratingStar_123388_2ratingStar_123388_3ratingStar_123388_4

Les parents "tapeurs", divises en quatre categories :

Les inconscients…

Ceux-ci sont les parents qui reproduisent le shema familial sans meme se poser de question. Ils trouvent leur attitude naturelle, pensent que taper sur ses enfants est ancré dans les genes, c'est a dire, inne chez l'humain. N'ont absolument pas conscience que cette attitude est acquise de par leur education subie. C'est le genre de personne qui, apres avoir frappé leur enfant, si vous les regardez d'un oeil reprobateur, vous regarderont d'un air "ben quoi ? Qu'est ce que j'ai fait ? ".

Les cruels-violents.

Ceux-ci ont parfaitement conscience de faire mal a leurs enfants, et le revendiquent en pretextant que c'est necessaire pour eux. Ils ne tirent pas forcement plaisir de leurs actes, et absolument pas sexuel. Quand ils tapent sur un enfant, leur but est vraiment de leur faire mal, et ils s'y emploient sans compassion, sans… Afficher davantageremors. Pour eux, c'est une arme educative destinee a "faire comprendre" qui est le chef, ou a punir au meme titre que la privation d'un jouet ou l'isolement temporaire. Evidemment, c'est la loi du plus fort qui prime ici. Ce genre de personne, si vous les regardez d'un air reprobateur, apres violence sur leur enfant, il aurant une reaction de type "melez vous de vos affaires, j'eduque mes enfants comme je veux… faut les dresser… etc… "

Les sadiques.

Meme sous un masque completement ferme de raison, un sadique se cache. Ces derniers frappent generalement a froid. Souvent, cela est integre a un ceremonial ou l'enfant doit venir a celui ou celle qui le punira (cote domination/soumission) , et eventuellement devra denuder la partie basse de son corps lui meme. Il n'est null doute que… Afficher davantage l'adulte jouit deja de voir la terreur dans les yeux de son enfant, avant de lui infliger le chatiement "qu'il merite". Souvent ces adultes la imposent a l'enfant le silence pendant qu'ils tapent, sous peine d'en rajouter, de meme qu'il est interdit de pleurer apres, l'enfant devant accepter cette "punition" avec humilite… C'est tout juste s'il doit dire "merci". Ces adultes peuvent, a cote de cela, être tres affectueux avec leurs enfants… d'où un certain trouble de ces derniers. Si on les regarde d'un air reprobateur, apres battage sur leur enfants, ils auront une reaction a peu pres identique aux cruels, en moins agressif toutefois. Ces gens ont une finesse de comportement plus grande… sauf quand ils tapent. Ces parents la adorent, dans les reunions familiales de preference, en discusisons au repas par exemple, raconter la derniere qu'ils ont appliquée a leur enfant, de preference, en presence de ce dernier, pour ajouter a l'humiliation. Globalement, ces trois types sont des personnes qui pensent comme beaucoup, que les coups sont nécessaires, qu'il faut dresser les enfants par tous les moyens. Et souvent, aux punitions corporelles sont souvent ajoutées punitions et humiliations. De plus, les parents peuvent se trouver dans plusieurs catégories en même temps.

Les parents qui se sentent coupables.

Ces derniers ont parfaitement conscience du mal qu'ils font, et veulent s'en sortir. Ce sont les rares parents qui tapent en ayant conscience que ça n'est pas normal, et qu'il faut y remedier. Quand je parle de ceux-ci, je parle de ceux qui sont sinc… Afficher davantageères. Ceux qui, hypocritement, donnent l'impression de vouloir en sortir, tout en "craquant" régulièrement, sans excuse ni pardon, sont a classer dans les catégories au dessus. Les parents conscients cherchent assez facilement de l'aide ou ils peuvent, et ont plus ou moins de difficulte a sortir de cette spirale infernale. Ces parents se sentent coupables quand ils tapent, contrairement aux autres parents dont l'éducation est forcément violente sans remors.

Tous ces parents ont finalement en points communs : ne pas savoir être éducateurs, ne pas savoir qu'une éducation non violente, dans le respect existe aussi et est plus efficace que les coups et les humiliations, ou tout simplement ne savent pas mettre en pratique l'éducation non-violente.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


123388
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par fixie | le 07/06/11 à 17:17

Exposé claire,net et précis... :)

Par Izarias | le 09/06/11 à 15:36

@fixie: Je vous en remercie

(l'auteur de ce post sur psy)

Histoires vécues sur le même thème

Un peut perdu ne sais plus quoi en penser cela m'empeche de m'epanouir - pedophilie

image

Salut pepsinacoca ! Ecoute je vais faire vite parce que je n'étais pas du tout venu sur ce forum pour cela à la base, ton sujet a simplement attiré mon attention. J'ai juste quelques conseils rapides à te donner. Je précise que je ne suis...Lire la suite

Texte en anglais sur les garcons, les parents et la societe...

image

Personnellement, je trouve que ça ne s'arrange pas ces temps ci à ce niveau là, surtout dans les transports, je ne fais pas parti de celles qui s'écrasent et je ne suis donc pas plus intimidée que ça, mais ça commence à être plus que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages