Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Autorité      (1550 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon enfant aime le risque à l'état pur

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman 21 ans
Mail  
| 340 lectures | ratingStar_36495_1ratingStar_36495_2ratingStar_36495_3ratingStar_36495_4

Mes enfants sont grands maintenant, mais je ne suis pas amnésique…

A trois ans, c'est comme une première adolescence. Il vont en garderie ou au jardin d'enfant, comprenne ce qu'on leur dit, et savent intuitivement ou est la limite. C'est a nous de cadrer (avec ou sans fessée, je ne me prononce pas). Mais nous, on les voit petits, on voit les enjeux de tel ou tel comportement, les dangers sont là et nos chers têtes blondes ne les voient pas ! On n'est toujours en train de dire non, fait attention, ça tu peux pas faire, tient toi tranquil… pffffff… !!!

Personnellement, le dernier de mes enfants était à cette époque "contraceptif"!!!

Mais en parlant avec des amis nous avons pu prendre du recul et rire de certaines situations (ça fait du bien, l'humour…). C'est une période de transition, il est necessaire de leur laisser un peu d'autonomie et pas seulement celle qui nous arrange (j'aurais voulu qu'il s'habille tout seul… , lui voulait rester en pyjama, jouer sans surveillance seul dehors de préférence dans des ruisseaux…

Je voulait qu'il soit propre à table, il voulait faire du le feu dans la cheminée…).

Toute l'histoire se jouait là !

En parlant, nous avons compris que cet enfant aimait le risque à l'état pur. Nous avons donc privilégié, les activités comme la grimpe avec un harnais, la piscine a toboguant avec des manchons et surveilée mais pas par moi.

Bref nous avons délégué la surveillance (il en faut une ! ) mais nous l'avons mis dans des situation risquée et nous nétions pas là pour voir, c'était dur pour nous, de le laisser seul avec des inconnus a trois ans et demi, mais l'ambiance à la maison s'est radoucie en quelques mois, l'habillage s'est fait out seul, les repas ça allait à peu près la discipline familliale respectée dans les grandes lignes…

- refléchir à l'autonomie qu'on lui laisse sans condition.

- parler avec des adultes en confiance.

- se rappeler qu'on est pas des parents parfaits et que c'est du temps perdu que le devenir.

- nos enfants ne sont pas notre carte de visite.

-avoir de l'humour pour dédramatiser.

Courage !
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


36495
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un peut perdu ne sais plus quoi en penser cela m'empeche de m'epanouir - pedophilie

image

Salut pepsinacoca ! Ecoute je vais faire vite parce que je n'étais pas du tout venu sur ce forum pour cela à la base, ton sujet a simplement attiré mon attention. J'ai juste quelques conseils rapides à te donner. Je précise que je ne suis...Lire la suite

Texte en anglais sur les garcons, les parents et la societe...

image

Personnellement, je trouve que ça ne s'arrange pas ces temps ci à ce niveau là, surtout dans les transports, je ne fais pas parti de celles qui s'écrasent et je ne suis donc pas plus intimidée que ça, mais ça commence à être plus que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages