Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Autorité      (1550 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon enfant ne dort plus !

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 636 lectures | ratingStar_134895_1ratingStar_134895_2ratingStar_134895_3ratingStar_134895_4

Alors déjà… laisser pleurer n'aide pas, vous l'avez remarqué, mais en plus c'est "nier" son problème, pas chercher à le comprendre. Donc le conseil était mauvais.

Fessée, punition, c'est pareil. Tant que vous ne trouverez pas, soit la cause, soit le moyen de résoudre son problème même sans connaître vraiment la cause, ça continuera. Je connais une petite de 3 ans passés qui… vient juste de terminer 3 ans de hurlements nocturnes, durant lesquels ses parents ont tout fait pour "ne pas céder", etc. Pendant tout ce temps elle a hurlé à empêcher les voisins de dormir, pendant tout ce temps ses parents n'ont pas changé de technique - or leur technique ne marchait pas du tout, mais ils étaient tellement persuadés que…

Maintenant tu parles de l'habitude qu'elle pourrait prendre à venir avec vous : rassure-toi, toute habitude se change, évolue. ??

Tu parles de caprices : ben c'est sûr, crevée comme elle est, elle ne peut que criser - nous aussi.

Tu dis "Nous n'avons jamais cédé" : peut-être faudrait-il céder sur les choses sans grande importance, et tenir bon sur le - ou les quelques (très peu) - point (s) vraiment important (s) (liés à la sécurité, au respect par exemple). Par contre vous n'avez pas besoin de "céder" selon ses termes. Quand elle demande "assis là", tu peux lui dire par exemple "Je veux bien m'asseoir un petit peu là si tu veux un câlin/jouer à telle chose" et quand c'est fini "Voilà, nous avons fait ça ensemble, maintenant je vais faire ça qu'il faut que je fasse/que je voulais faire déjà". L'idée c'est de lui montrer que oui, tu peux répondre à ses demandes, mais que ce n'est pas un dû, plutôt une gentillesse de ta part - et qu'il faut apprendre à respecter aussi tes propres activités.

Tu parles de conflit permanent : vue la situation ça semble logique, il faut désamorcer, résoudre les problème de sommeil et rétablir l'harmonie entre vous. Une chose à la fois, tu ne peux tout faire d'un coup de baguette magique.

Les câlins entre grands : Là c'est pour moi un moment où il ne faut pas céder… tout de suite. C'est-à-dire qu'on peut temporiser un peu avant de l'inclure dans le câlin. Lui expliquer que vous vous aimez aussi, et avez besoin aussi de câlins entre vous ; lui dire que ça ne vous empêche pas de l'aimer très fort, au contraire même car le coeur grandit à aimer. Plusieurs amours veut dire un coeur plus grand qui peut se gonfler encore plus fort quand il faut.

Elle tape : saisir doucement son poignet pour l'arrêter, dire que ça ne se fait pas, montrer que la main est un merveilleux outil pour caresser… ou chatouiller.

Le fait de ne pas vouloir aller avec les autres personnes, ne pas leur dire bonjour etc : pour moi c'est qu'elle est en insécurité. Résolvez le reste et ça ira mieux, elle prendra confiance.

A mon avis, perso, vous devriez oui la prendre avec vous quand elle se réveille la nuit, ou aller dormir dans sa chambre un moment - peut-être que rester 1/2h suffirait, une fois dans le sommeil profond elle vous "laisserait" partir. Le temps de la rassurer.

Et puis chercher la cause de ces réveils : cauchemars ? Dans ce cas ça devrait se calmer avec votre disponibilité. Vers ? Sait-on jamais ?;) ?pourquoi ne pas vermifuger ? Angoisse pour une raison qui vous a échappée ? Ça arrive à tous, ils peuvent interpréter même la phrase la plus banale de façon très troublante pour eux - là il faut être particulièrement à l'écoute, l'idée qui se serait ancrée dans sa tête pourrait ressortir au moment le plus inattendu.

Bon quand même une précision : tout ça n'est pas DE VOTRE FAUTE. Déjà, le fait de commander, ses petits comportements qui vous dérangent en journée sont communs chez les petits de cet âge. Ensuite les troubles du sommeil peuvent arriver chez n'importe qui, même chez les parents les plus géniaux (ils existent ? ?:D?).

Donc au moins cela : ne culpabilisez pas, même de vos erreurs (c'est par elles que l'on apprend, on voit ce qui ne marche pas notamment - et elles viennent souvent de conseils ou d'idées qu'on a pris à défaut de se faire confiance).

Ensuite ne voyez pas tout ce qui va de travers : gardez les yeux vers vos objectifs, un à un, en laissant les angoisses de côté (les habitudes…). Une chose à la fois, vous y arriverez bien tous les trois. ?:) ?

Allez, tête haute. ?:) ?
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


134895
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un peut perdu ne sais plus quoi en penser cela m'empeche de m'epanouir - pedophilie

image

Salut pepsinacoca ! Ecoute je vais faire vite parce que je n'étais pas du tout venu sur ce forum pour cela à la base, ton sujet a simplement attiré mon attention. J'ai juste quelques conseils rapides à te donner. Je précise que je ne suis...Lire la suite

Texte en anglais sur les garcons, les parents et la societe...

image

Personnellement, je trouve que ça ne s'arrange pas ces temps ci à ce niveau là, surtout dans les transports, je ne fais pas parti de celles qui s'écrasent et je ne suis donc pas plus intimidée que ça, mais ça commence à être plus que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages