Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Autorité      (1550 témoignages)

Préc.

Suiv.

Nous avons élevé nos enfants avec sévérité

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 31753 lectures | ratingStar_84212_1ratingStar_84212_2ratingStar_84212_3ratingStar_84212_4

Mon mari et moi avons été eduqué sévérement jusqu'à 15 ans environ. C'etait à notre epoque une pratique très courante. Nos parents etaient sévères et l'education etait stricte. Mon mari a même connu le martinet, puni ainsi par sa mère jusqu'à 14 ans. Quand nous avons eu nos enfants, nous sous sommes dit que la féssée était depassée, d'un autre temps et nous avons essayé de trouver d'autres solutions moins axée sur les punitions corporelles. Après quelques années à essayer de "gerer" leur education, d'abord moi puis mon mari nous sous sommes senti submergé par la tache. Mon ainé, l'age aidant essayait de ma dominer et je n'arrivait plus à lui faire obeir. A partir de 9-10 ans à l'entrée au collège, l'ainé commancait par être de plus en plus insolent. Bref, un constat d'echec.

Un dimanche, nous avons recu des amis et leurs enfants. Nous avons vu la différence avec les notres. Politesse, respect, obeissance, resultat scolaire impeccable. Nous leur avons demandé la solution miracle. Ils nous ont expliqué très naturellement qu'en cas de problème la sanction appliquée etait une bonne féssé "cul nul".

Mon mari et moi sommes restés baba et quelque peu ébranlé par nos conviction.

Nous avons discuté avec mon mari et decidé d'appliquer dorenavant une education beaucoup plus sévère avec notamment la féssée déculotté. Cela fait maintenant 3 ans environ. Ainsi un soir, la semaine qui a suivi le dejeuner avec nos amis, mon fils cedric etait vraiment intenable en rentrant du collège. J'ai commencé par le menacer d'une féssée mais visiblement ça n'avait pas l'air de le troubler. Alors au bout d'un moment, j'ai craqué et je me suis decidé à le punir. Je l'ai pris par l'oreille et l'ai monté jusque dans sa chambre. Je l'ai baissé sur mes genou puis lui ai bien expliqué pourquoi j'allais le punir et que dorenavant afin qu'il apprenne à obeir, il serait deculotté et féssé.Visiblement il etait surpris et n'a pas bougé. Je lui ai baissé pantalon et slip et je l'ai puni ainsi 5 bonne minutes. Ensuite je l'ai collé au coin en l'evertissant que son père serait averti à son arrivée. Il a eu droit à une nouvelle punition dès l'arrivée de mon mari.

J'ai un peu culpabilisé et j'en ai parlé aussitôt à ma mère au telephone, qui m'a felicité en m'indiquant que nous aurions dû agir ainsi plus tôt.

Depuis cette methode s'applique aux deux 14 ans et 11 ans sans faiblesse. Fréquemment c'est moi qui donne la féssée parfois mon mari mais il moins souvant à la maison que moi. J'applique la féssée, séance tenante dès que je l'estime necessaire, aussi bien à la maison dans leurs chambres respectives ou quand il y a du monde à la maison ou dehors. Je ne me prive pas de leur donner la féssée dans un magasin par exemple, toujours déculotté et avec séverité.

Les resultats se sont fait sentir car le respect est plus present, l'obeissance est là plus souvent surtout quand je leur annonce la féssée…

Ma belle-mère nous a même ramené le martinet dont elle se servait avec mon mon mari. Je l'applique uniquement à mon garcon pour les punitions les plus sévères. Par exemple, pas plus loin que la semaine dernière, il a droit à un mot sur son carnet de correspondance pour devoir non fait doublé d'insolance envers sa prof de math. Resultat 4 heures de colle et convocation des parents. En plus, certainement honteux, il m'a caché cela et ne m'a pas presenté son carnet. Je suis tombé sur le mot vendedi soir. Immediatement, nous avons convoqué cedric dans sa chambre et nous l'avons deculotté et puni. A cela j'ai ajouté 20 coups de martinet. Je pense que c'a l'a fait reflechir, surtout quand je me suis presenté avec lui devant sa prof et que je lui ai indiqué ma facon de le punir. Il etait pas fier.

C'est vrai que vu de l'exterieur, ces cmportements sévères peuvent être mal percus mais nous ne regrettons absolument pas notre sevérité à l'egard de nos deux enfants.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


84212
b
Moi aussi !
94 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par Harmonie | le 11/11/10 à 16:27

Vous êtes complétement tarés. La nudité d'un enfant se respecte et ce que vous faites peut être un traumatisme. Des enfants sont des êtres humains pas des objets qui doivent être toujours parfaits.

Par douze | le 10/05/11 à 12:25

D'accord avec harmonie sur certains points,déculotter un enfant est une véritable humiliation.
Vous dites dans votre histoire que votre histoire que votre fils vous a caché le mots sur son carnet de correspondance,c'est qu'il craint fortement votre réaction (j'ai été au collège et je sais parfaitement ce que l'on peut ressentir dans cette situation).
je ne dit pas que de temps en temps une paire de claques peut le calmer mais l'humilier en le déshabillant en public ou non,je trouve ça inconcevable.

Par fixie | le 07/06/11 à 17:15

Drole d'éducation,humilier ses enfants ne me semble pas très pédagogique,et les frapper encore moins.
Vous pouvez ainsi traumatiser votre fils.

Par menbofan | le 19/06/11 à 19:56

Franchement j'ai jamais vu quelqu'un d'aussi pitoyable . Perso , j'ai 13 ans et lire cela m'a choqué . Donner des fessées déculottées à des enfants de 11 et 14 ans , vraiment je n'ai jamais vu ça ! Humilier , tu adores cela , tu le fais bien en public pour qu'il se fasse une réputation de merde ! Toucher aux parties intimes d'un enfant , c'est vraiment irrespectueux même si c'est sensé être un geste éducatif ! Apres , si il devient violent , il ne faudra pas te plaindre ! Non mais sérieusement , dans quelle société on vis ?! Frapper un enfant dans les zones érogènes pour l'éduquer , l'humilier ! Pff , je me permet de te tutoyer parce que tu n'as pas le mérite que je te vouvoyes . Grosse tarée .

Par fixie | le 21/10/11 à 12:37

@menbofan: t'as raison on est plus dans les années cinquantes!

nb: t'as 13 ou 16 ans???

Par menbofan | le 25/11/11 à 19:18

@fixie: J'ai 13 ans et merci :)

Par math23 | le 24/01/13 à 18:51

Je trouve sa incorect de la pare d'un parnent ! le corrigé en lui tirant à peine l'oreille me semble déjà gros alors tout sa me choque !! à ta place je changerai rapidement ma façon d'éduquer tes enfants !!

Par Lolipop | le 20/02/14 à 11:58

Bonjour je suis d'accord avec Harmonie je trouve que votre méthode d'éducation est abusée . Cela relève du domptage pour moi un enfant sa s'élève et sa s'eduque mais sa ne se dompte pas. Plus tard (car a 13 ans je ne suis pas encore maman ) je n'eduquerais pas mes enfants de la sorte . La féssée non déculotter (car la pudeur et la nudité d'un enfant comme d'un adulte se respecte )sera appliquer en dernier recours . Je privilégierais la discussion avec mes enfants . Encore une fois , cela dépend de l'enfants je n'ai jamais reçus de féssées et je suis polie respectueuse travailleuse serviable a l'écoute ... Donc pour moi les châtiments corporels comme méthode d'educations de base sont bannis . Je les plains . Mais encore une fois cela n'est que mon avis . Bonne continuations a tous . Cordialement
Chloe élève de 4ème

Par Lolipop | le 20/02/14 à 12:04

@menbofan: entièrement d'accord cela me rassure je ne se pas la seule a penser qu'un enfant sa s'éduque mais sa ne se dompte pas et que le dialogue est prioritaire

Par sanspseudofixe | le 22/03/14 à 15:39

j' ai essayé avec mes enfants les nouvelles méthodes d' éducation pendant 13 ans pour le grand et 10 ans pour mon petit . résultat il y a encore quelques mois, mes enfants n' avaient aucun respect pour moi ni pour notre maison et encore moins pour les professeurs ! alors un jour j' en ai eu assez et je suis passée a la methode de mes grands parents ! je ne donne pas de fessées car j' estimes qu' ils sont trop grands mais je puni et je donne des regles strictes a la maison et oooohhhhh magie ! j' ai des enfants non seulement plus épanouis mais aussi plus respectueux qu' avant ! alors je suis dsl mais quand je vois des jugements comme les votres je rigole bien ! vous reprenez l' histoire du carnet de correspondance en prétextant que c' est la peur qui a été la raison pour que le gamin de cette personne mais ce que je constate moi , c' est que c' est quand ils etaient trop libre et que j' etais trop ouverte que mes gosses planquaient les carnets, me mentaient et me bouffaient ! au final je suis dsl de vous dire ca mais c' est nos parents qui avaient raison ! oui les enfants ont besoins de regles strictes pour ne pas devenir ces especes de petits voyoux que l' on voit désormais fleurir dans nos rues comme de la mauvaise herbe ! vous me trouvez réactionnaire ? peut etre mais je sais que depuis que je suis plus stricte ( pas de coups mais des regles fermes ) tout le monde est plus heureux a la maison .

Par Jj group | le 03/10/14 à 20:07

Je suis absolument d'accord avec le premier commantaire et le dernier. J' ai peut-être 13 ans mais je n'ai pas le droit de choisir mes affaires je porte des cravates au college grace a ma mère et g bien la honte. les regles que j'avai dés 4 ans, ma mère utilisé le martinet si
je ne rentrai pas ma chemise dans mon pantalon, si je courrai, si je ne me tenai pas droit en mettant les 2 mains sur la table(enfermé de 14H00 A demain matin avec du pain dur et un verre d'eau) si je ne finnisai pas mon assiette c'est attaché avec une corde sur la chaise et si je ne finnissai encore pas mon assiette au bout de 30 min je doit faire le tour de la maison avec un seau sur le dos (5 fessée si je le fait tomber et cul nu le plus fort possible) mais aussi des punitions et tout ça grace a ma grand-mere qui me mette tout le temps des coups de martinet et même qu'elle avait gardé un férule qui venait de ses grands parents, elle m'a aussi donné au moin 20 cps dnas la journée tout ça parceque ma grand-mere obligeait ma mere et en plus la rencontre d'un nouveau cheri(oui elle est divorcé) qu m'a bien niké le cul il tapait même mon beau frere qui a le même age que moi un coup prcequ'il ne s'est pas lavé les mais, 1 coup parce qu'il a touché le mur donc au moin on était pas seul a se fair éduquer a la torgnole et lui aussi se foutait de moi car je portais des cravates ca c pas bien mais cette education, tous les enfants merites de pleurer si ils font une grande ou bien une petite bétise moi je suis pour les claques et fessées (bon pas martinet a cause d'un mot dns le carnet) voila comment vous devez faire pour vos enfants et me dites surtout pas qui faut que jaille voir un médecin non c la realité et la regle c que que ce n'est pas lui qui doit choisir ses affaires jusqu'a ces 18 ans ce qui n'est plus le cas pr moi aujourd'hui car ma grnd mere est morte et elle a a rencontré un autre beau pere c ma vie je sais mais ma vie tres dur mon pere habite aux usa en californie le pau mais dur de le voir que 3 fois par semaine aller biz tout le monde je vous reponderai tout le temps possible

biz shui un mec sympa moi grace a cet educaton

Par Juliejournaliste | le 13/10/14 à 16:43

CASTING FAMILLE : " On a échangé nos Mamans " NT1

Maman stricte, cool, working girl, sportive ou bio... Pour une nouvelle émission TV sur NT1 , je recherche des MAMANS d'univers différents !
- Vous êtes fière de votre mode d'éducation et souhaitez le faire partager à une autre famille,
- Vous souhaitez partager une expérience unique en famille,

N'hésitez pas à me contacter au 07 81 49 32 09 ou sur castingenfamille@jimprod.tv pour plus d'informations, une discussion n'engage à rien !

Julie
Jim Productions

Par ROVILLAIN | le 18/10/16 à 18:12

Je suis à la fois d'accord et pas d'accord. Je m'explique. Je ne suis pas contre les punitions corporelles mais, je pense qu'il faut privilégier le dialogue et l'explication et n'en venir à la fessée que si l'on est sûr de ce que l'enfant en a besoin.

Par ROVILLAIN | le 19/10/16 à 23:07

J'ai une conviction très forte, c'est que l'enjeu dans l'éducation des enfants n'est pas qu'ils soient simplement bien obéissants et respectueux. Il va bien au-delà de cela. Ils ont tous vocation à entrer un jour dans une joie qui surpasse tout ce que l'on peut imaginer. La puissance spirituelle qui leur inspire le manque de respect, l'insolence ou la désobéissance les met en danger, elle freine leur accès à cette joie là. Pour cette raison il faut qu'il mettent tout en oeuvre pour les rendre plus forts et plus résistants contre elle. Je maintiens qu'il faut donner la priorité au dialogue, à l'explication mais il n'est pas concevable d'ignorer la force de cet adversaire et si la fessée se révèle nécessaire pour leur libération, pour qu'ils ne tombent pas dans ses pièges il faut la donner sans état d'âme. Je le répète la mission des parents est de conduire les enfants à leur plein épanouissement et il y a en eux, dès leur création une force qui s'y oppose dont le créateur veut qu'il soient libérer.

Histoires vécues sur le même thème

Un peut perdu ne sais plus quoi en penser cela m'empeche de m'epanouir - pedophilie

image

Salut pepsinacoca ! Ecoute je vais faire vite parce que je n'étais pas du tout venu sur ce forum pour cela à la base, ton sujet a simplement attiré mon attention. J'ai juste quelques conseils rapides à te donner. Je précise que je ne suis...Lire la suite

Texte en anglais sur les garcons, les parents et la societe...

image

Personnellement, je trouve que ça ne s'arrange pas ces temps ci à ce niveau là, surtout dans les transports, je ne fais pas parti de celles qui s'écrasent et je ne suis donc pas plus intimidée que ça, mais ça commence à être plus que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages