Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Autres      (2042 témoignages)

Préc.

Suiv.

Etiez vous naive comme moi pour y croire ?

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 10/04/13 | Mis en ligne le 22/05/14
Mail  
| 495 lectures | ratingStar_528326_1ratingStar_528326_2ratingStar_528326_3ratingStar_528326_4
Mais qu'est ce que tu en sais en vrai ? Tu nous condamne à être de mauvaises BM parce que nous avons élaboré des règles au sein de notre maison ? Établir des règles c'est garantir la sécurité intérieure des mômes. On a tous nos histoires, nos filtres qui font que l'on développe une éducation qui est fonction de nos valeurs. Je ne vois pas où est le problème ? Quant à certifier que l'on n'aime pas nos BE, tu te trompes !!! Je l'élève depuis 6 ans, sa mère est malade, elle a toujours eu sa place parmi nous. J'ai toujours fait en sorte de revoir mes positions quand je ressentais de la colère… non tu n'as pas le droit de nous condamner aussi rapidement sans rien savoir. Je vais tenter de t'expliquer pourquoi pour moi le lit des parents est sacré : c'est le lieu où se passent la plupart des relations sexuelles. C'est le seul lieu intime pour tous les deux, la petite bulle de tranquillité sans enfant. Pour moi, nous avons à élever nos enfants dans l'esprit qu'un jour, ils soient autonomes. Une personne autonome sait respecter son intimité, et sait respecter l'intimité des autres. Il sait que ses limites s'arrêtent là où celles des autres commencent. Si je fais dormir mon enfant avec moi presque tout les soirs, il va croire qu'il a besoin de moi pour dormir, hors c'est faux… Lorsque je rends cet espace sacré, l'enfant imagine ce que c'est "faire l'amour" (à un certain âge bien sûr) et l'intègre comme qqchose de sacré, qqchose d'intime. Ça tombe bien, cela fait partie des valeurs de notre société. Dans d'autres culture, cela ne se passe pas ainsi, les valeurs sont différentes. Il arrive cependant qu'en journée, des séances jeux et chatouilles aient lieu dans ce grand lit, et elles sont vécues avec autant de plaisir justement parce qu'elles sont exceptionnelles et ont eu le temps et l'espace d'être désirée dans la tête de mes petits. Quant à ma vie à moi, mon enfance, non, je n'ai pas reçu ce caractère sacré. Le lit de mes parents sentait mauvais, l'alcool, la transpiration et la crasse. Normal, ils étaient alcooliques. Cela dit, je garde présent à l'esprit la manière qu'avait ma mère pour expliquer comment on taille une pipe à un homme autre que mon père. Je me souviens avec écoeurement la façon qu'elle avait de décrire le sexe de mon père : il était sale et sentait mauvais. Des dépôts blancs crémeux l'ornaient d'après elle. Je me souviens également de l'odeur dégagée lorsqu'elle arrachait son tampax usagé de son vagin dans un geste sûr. Et enfin je garde un souvenir presque net de quand je l'ai retrouvée lors d'un mariage en train de se faire baisée par le frère de 20 ans de la mariée, que j'avais moi-même repéré dans la salle. Puis ce jour aussi, où j'ai vu sortir de sa chambre le garçon qui m'avait embrassée la nuit en boîte… grâce à cette éducation, j'ai eu mon premier rapport à 14 ans avec un mec dont je ne me souviens même pas du prénom. J'ai eu tant de partenaires que je ne suis incapable de les compter. Je n'ai jamais su me protéger, protéger mon intimité et poser mes limites, voici pourquoi il m'est important de savoir le faire pour mes enfants. Il m'a fallut toucher le fond et faire plusieurs psychothérapies pour me sortir de cette merde. Je suis une rescapée grâce à la psychanalyse, voilà pourquoi je m'en sers. Quant à ton pamphlet sur les bestiots… sans commentaires. Chacun porte une histoire qui explique nos comportements et tu n'as pas à te poser en juge de cela. Surtout que tu ne sais pas.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


528326
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Besoin d'aide dans l'education - mamans nature

image

Coucou Himi, On était septembrettes ensemble. Je suis aussi étudiante mais qu'avec une puce mais je peut te dire que je comprends ce que tu ressent. Les vacances, même si j'aime être avec ma fille, je les redoute un peu et là les grandes...Lire la suite

Besoin de conseils !!! - familles recomposees

image

Je suis d'accord, mais pour mon mari c'est compliqué ! J'ai compris et accepté très tard pourquoi il n'osait pas s'opposer aux choix de ses parents ! Ce que ses parents disent ou font, Dieu fait et pense pareil !!!! Tu vois !!! Il a eu une...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages